Publicité
10 juillet 2018 - 15:04 | Mis à jour : 15:09

L’été est bien amorcé dans La Réserve mondiale de bon temps

La saison touristique est bel et bien commencée depuis quelques semaines et les prévisions laissent présager une autre excellente saison, surtout lorsque dame Nature est de notre côté! Depuis quelques années, le Bas-Saint-Laurent connaît des augmentations d’achalandage constantes.

Près d’un million de touristes et autant d’excursionnistes visitent laRéserve mondiale de bon temps annuellement et laissent plus de 250 M$ en retombées économiques. Les attraits innovants, les nouvelles entreprises touristiques, les événements d’envergure et les paysages uniques contribuent à cet engouement pour la région. C’est plus de 700 000 $ qui sont investis dans la campagne estivale pour promouvoir la région sur plusieurs plateformes médiatiques au Québec et hors Québec.
 
Nouveautés dans la région

Cette année les parcs nationaux sont de l’avant. Le parc national du Bic avec son tout nouveau secteur Tombolo pour accueillir les familles avec 10 prêts-à-camper Étoile, 4 chalets Écho, 5 chalets EXP, 3 yourtes, 53 terrains de camping et une grande zone familiale de jeux. En plus de l’acquisition d’une navette reliant Témiscouata-sur-le-Lac à l’Anse-à-William, le parc national du Lac-Témiscouata accueille les chiens tout l’été cette année, en projet pilote, et propose le Sentier des Curieux de Nature, premier du genre dans le réseau de la Sépaq.
 
Le Site historique maritime de la Pointe-au-Père innove toujours avec un fabuleux spectacle de marionnettes géantes, pour les petits et les grands, dans le Hangar 14 en prestation tout l’été.
 
Le Parc côtier Kiskotuk peaufine son offre avec l’ajout d’un camping de 9 espaces boisés, dont 3 sur une plateforme à flanc de montagne, offrant une vue imprenable sur l’Île Verte et le fleuve.
 
L’année 2018 marque aussi la 10e édition du Festival du Bootlegger de Rivière-Bleue avec comme parrain d’honneur, le chanteur Jérôme Couture. Pour cette occasion, la microbrasserie Le Secret des Dieux a concocté une bière spéciale, La Clandestine. Spectacles, feux d’artifice, place du festival et plein d’autres surprises seront de la partie.
 
La Route des Bières de l’Est-du-Québec compte maintenant 5 incontournables au Bas-Saint-Laurent, soit : les microbrasseries La Tête d’allumette (Saint-André), Le Secret des Dieux (Pohénégamook), Aux Fous Brassant (Rivière-du-Loup), Le Caveau des Trois Pistoles (Trois-Pistoles), le Bien, le Malt (Rimouski) etL’Octant (Rimouski). Notez que cette dernière n’offre pas de salon de dégustation ouvert au public. Un circuit parfait pour les épicuriens et pour se rafraîchir lors des journées chaudes de l’été.
 
Le Vignoble Amouraska de Saint-Alexandre ouvre ses portes pour la première année au public et offrira des boissons alcoolisées, des crèmes et des vins faits de fruits cultivés sur place.
 
Une nouvelle résidence de tourisme voit le jour à Kamouraska. Située en plein cœur du village de Kamouraska, Les Nuitées du clocher offrent 4 chambres avec salle de bain, plage privée et vue sur le fleuve.
 
Pour bien planifier son séjour

Plus de 100 000 guides touristiques officiels du Bas-Saint-Laurent seront distribués partout au Québec et au Bas-Saint-Laurent pour guider les visiteurs dans la planification de leur séjour. Le site InternetBasSaintLaurent.ca héberge, quant à lui, l’essentiel de l’offre touristique de la région, proposant ainsi activités pour toute la famille, restos, forfaits avantageux et lieux pour bien dormir. Une toute nouvelle mouture du site est en voie de réalisation.
 
Pour une 2e année, la nouvelle édition de la Carte vélo officielle du Bas-Saint-Laurent a été réimprimée à 35 000 exemplaires pour répondre à la demande des cyclistes. Produite en collaboration avec Vélo Québec, elle offre six circuits de différents niveaux permettant de découvrir le Bas-Saint-Laurent, d’est en ouest et du nord au sud.
 
Le carnet mototourisme et la carte quad, produits en collaboration avec la région de la Gaspésie, ainsi que la nouvelle brochure de la route des Navigateurs, complètent l’information toujours disponible sur le site de Tourisme Bas-Saint-Laurent ou dans les 10 lieux d’accueil touristique du territoire régis par une nouvelle norme de qualité Fiers de vous accueillir.  
 
Promotion régionale

Une toute nouvelle publicité télévisuelle de 30 secondes est présentement en ondes sur les différentes chaînes de télévision spécialisées et généralistes du Québec, soit Évasion, Argent, Addik, Casa, Moi & Compagnie, TV5, ARTV, Ici Radio-Canada Télé – Québec, sur les canaux d’information continue LCN et RDI et les chaînes régionales de TVA et Radio-Canada.
 
En soutien, plusieurs placements publicitaires imprimés ont paru ou paraîtront tout au long de la saison en partenariat avec des membres de Tourisme Bas-Saint-Laurent. La région s’affiche, entre autres, dans la brochure numérique Notre Québec de La Presse+, les magazines Géo Plein Air et VéloMag, Destination Famille...
 
De plus, Tourisme Bas-Saint-Laurent sera partenaire de plusieurs campagnes et promotions en partenariat avec d’autres régions touristiques et organismes du Québec. Ainsi, la région sera partie prenante des collectifs suivants : vélo, mototourisme, Route des bières de l’Est-du-Québec, Le 25e Grand Tour Desjardins, l’émission Paddle Tale qui réalisera des clips dans les 4 régions du Québec maritime, etc. 
 
Campagne ViensVoirLesBaleines.com

En partenariat avec Tourisme Québec, l’Alliance Éco-Baleine, les régions du Bas-Saint-Laurent, de Manicouagan et de Charlevoix, le Québec maritime et Tourisme Rivière-du-Loup, une campagne d’envergure sur le produit baleine et fleuve bat son plein afin d’inciter la clientèle québécoise et ontarienne à s’offrir une croisière aux baleines pendant leurs vacances et à visiter nos régions. Souvent associées à la rive nord du fleuve et à la région de Tadoussac, des croisières aux baleines sont aussi offertes à partir du quai de Rivière-du-Loup par Croisières AML à bord du spacieux navire AML Levant. Microsite dédié, offre de forfaits,message publicitaire télévisé, commandite d’une émission estivale populaire, achat de mots-clés, de bannières et de publicités Facebook représentent l’essentiel des actions de cette campagne qui nécessite un investissement de 600 000 $.

 

Publicité

Commentez cet article