Publicité
6 juillet 2018 - 09:45 | Mis à jour : 10:02

Aucune climatisation dans les chambres du nouveau CHSLD de Chauffailles

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 13

Dans le nouveau CHSLD de Chauffailles qui est présentement en construction à Rivière-du-Loup, les 72 chambres des futurs résidents ne seront pas climatisées. Cette situation soulève plusieurs interrogations, alors que le Bas-Saint-Laurent a connu une période de chaleur importante au cours de la dernière semaine.

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent assure que toutes les normes prévues au guide d’aménagement du ministère de la Santé et des Services sociaux sont respectées dans cette nouvelle construction. «C’est un système de ventilation centralisé avec un système de déshumidification qui est installé dans le bâtiment pour faire descende le taux d’humidité sous les 60%. C’est ce qui cause souvent la sensation de moiteur ou de lourdeur en période de chaleur. Cela permettra de rendre les espaces plus confortables», explique Ariane Doucet-Michaud, responsable des communications pour le CISSS du Bas-Saint-Laurent. Ce même système permettra d’humidifier l’air en hiver, selon les besoins.

Ariane Doucet-Michaud assure que les espaces communs seront climatisés. La clientèle pourra s’y déplacer pour des périodes de répit. Les installations du CHSLD de Chauffailles n’ont pas encore été éprouvées, puisque la livraison du bâtiment est prévue au début du mois de septembre, pour une arrivée des résidents à la mi-octobre. «Si la chaleur est intolérable pour les résidents, à la demande de la famille, nous allons pouvoir installer des systèmes de climatisation individuels. Ça nous oblige dans ce cas à fermer la porte de la chambre. Normalement, elle demeure ouverte pour permettre une vigie et une surveillance régulière. Il y a du pour et du contre, ce sera du cas par cas», ajoute Mme Doucet-Michaud.

Le Guide de la qualité de l’air intérieur dans les établissements du réseau de la santé et des services sociaux prévoit que dans les établissements, le taux d’humidité relative doit se situer entre 30 % et 60 %. « Dans un nouveau CH, la climatisation doit être prévue pour les unités d’hébergement de soins de longue durée. Pour un nouveau CHSLD, l’air alimentant les unités d’hébergement (unités de vie) doit être tempéré (déshumidifié)», peut-on lire dans ce guide, dans la section destinée aux CHSLD.

Le 4 juillet, le porte-parole pour les ainés du Parti québécois, Harold Lebel, a demandé au ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, de mettre en place un fonds d’urgence pour les directions des établissements de santé afin de leur permettre de lutter plus efficacement contre la chaleur.

La construction du CHSLD de Chauffailles a nécessité un investissement de 26 M$. Il accueillera 72 résidents provenant des centres d'hébergement Saint-Joseph (34) et Saint-Antonin (38). Une deuxième phase de ce CHSLD au cout de 30 M$ a été annoncée le 1er juin dernier. Cette étape permettra de transférer les 75 résidents du centre d'hébergement Saint-Joseph. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

13 réactionsCommentaire(s)
  • Je suis certain qu'il y a l'ai l'air climatisé dans les bureaux.

    Faut garder la tête froide pour avoir si peu de cœur !

    La grande faucheuse - 2018-07-09 19:13
  • Réponse à Michel Desjardins : J'étais sur le CA de l'hôpital de RDL lors des discussions sur les normes dans les chambres du CHSLD de Chauffailles. Pas question d'obtenir quelque changement que ce soit aux normes ( Une toilette pour 2 chambres, etc...) Les normes sont décidées par des fonctionnaires haut placés dans des bureaux à Québec, qui décident des normes sur des ordinateurs, selon des chiffres établis et immuables. Le bon sens qu'on veut leur faire comprendre ne les atteint pas, car nos bureaucrates de région ont peur de déranger les hauts salariés du Ministère.

    GB3 - 2018-07-08 11:13
  • J’ai travaillé dans un CHSLD et je peux vous dire que la direction se fout bien de la chaleur dans les chambres des résidents et des employés qui y travaillent car eux ils ont l’air climatisé dans leurs bureaux. Ils viennent faire une tournée le matin et hop dans leur bureau . Même s’il n’y a pas de semaine de canicule, il fait très chaud et c’est presque insupportable. Le premier ministre Couillard et le ministre Barrette devrait faire le test et aller passer une semaine avec la culotte d’incontinence subir cette chaleur que nos résidents subissent toute la période estivale . Plusieurs décès à cause de cette chaleur encore cette année. Je suis à la retraite depuis maintenant 10 ans et je pense encore à ce que les résidents subissent encore en 2018. Ce problème existe depuis longtemps, trop longtemps. Sauvez nos personnes âgées au lieu de sauver les bélugas. Vous allez vieillir vous autres aussi .

    Tamy - 2018-07-07 14:10
  • Les personnes agees n aiment pas l air climatise

    yolaine soucy - 2018-07-06 20:23
  • On a pourtant trouvé 1,2 millions pour mettre des entraves aux automobilistes sur la rue Plourde au lieu de stops et de dos d'âne.

    résident - 2018-07-06 18:08

  • Ottawa et Québec investissent respectivement 6 millions de dollars et 298 000 $ pour refaire diverses installations en bordure du fleuve Saint-Laurent à l'embouchure de la rivière Saguenay.

    « Ultimement, les visiteurs seront de meilleurs ambassadeurs de la protection des bélugas », plaide le ministre québécois délégué aux Affaires maritimes Jean D'Amour, par voie de communiqué.

    L'argent de Québec servira à ajouter une estrade d'observation dans le secteur de la baie Sainte-Marguerite. Du « contenu de découverte » agrémentera le belvédère dans le secteur, selon le communiqué de la SÉPAQ
    •Navigation restreinte dans la baie Sainte-Marguerite pour protéger les bélugas

    De son côté, Parcs Canada prévoit investir en premier lieu 3,2 millions de dollars dans des infrastructures à Baie-Sainte-Catherine, aux Bergeronnes, de même qu'aux Escoumins.

    Aux Escoumins, l'accueil du Centre de découverte du milieu marin sera rénové et l'amphithéâtre extérieur reconstruit complètement.

    Aux Bergeronnes, les plongeurs pourront accéder à l'eau au Cap-du-Bon-Désir sur des passerelles neuves. Des toilettes modernes seront aussi installées au Centre d'interprétation et d'observation. La toiture du centre sera également refaite.

    Au Centre d'interprétation de Baie-Sainte-Catherine, des rampes d'accès et des balcons en bois seront rénovés. Le revêtement du centre des visiteurs au quai de Baie-Sainte-Catherine subira aussi une cure de rajeunissement.
    Peut-on diminuer les installations d'observation des bélugas pour acheter des brumisateurs à nos mourants?

    GB3 - 2018-07-06 18:05
  • Dans un premier temps, il faudrait savoir la date de ces normes….dans un 2e temps, je pense que les normes sont faites pour être changées en rapport avec les nouveaux changements climatiques….et dans une 3e temps, est-ce que les normes sont plus importantes que le bien-être des patients et des personnes qui seront appelées à y travailler? Que nos politiciens et décideurs puissent répondre à ces trois interrogations sans partisannerie et sans parti-pris, je serais surpris…..Je souhaite que notre ministre actuel de la santé et celui de notre conté donnent leurs versions des faits avant qu'il soit trop tard…..afin que ce nouveau bâtiment ne soit pas un éléphant blanc comme ce fût le cas de la prison qui avait été promise en 1994 et fermée en 1996....Dépenser l'argent des contribuables sans se soucier des éléments que je viens d'énumérer serait très irresponsable de leur part et nous allons nous en souvenir lors du prochain scrutin.

    Michel P. Desjardins - 2018-07-06 16:34
  • Par expérience pour avoir passé par là avec mon beau-père, les résidents passe 2 à 3 heures par jour dans les espaces communs, le reste du temps dans leur lit dans leur chambre. C'est injustifiable qu'en 2018 avec une construction neuve qu'il y es pas plus d'amélioration!

    Josée - 2018-07-06 16:30
  • Il y a eue un manque de compétence épouvantable, je ne peux pas croire que c'est arrivé. US qu'on s'en va, avec de tels dirigeants........c'est pas grave, c'est l'argent des citoyens...????


    broussepoil - 2018-07-06 16:26
  • Les normes...elles ont été rédigées en quelle année? Nous le savons tous, les températures sont de plus en plus chaude d'une année à l'autre. Donc les normes devraient être revu régulièrement.
    Pendant que les hauts dirigeants ont le derrière bien au frais, nos aînés, eux, ont de la difficulté à se rafraîchir, c'est bien beau d'avoir des espaces communs climatisés mais ce n'est pas là qu'ils vont dormir.
    Pouvons-nous penser intelligemment et prévoir de l'avenir, surtout au prix que ça coûte pour résider là, il me semble que la moindre des choses, c'est qu'ils soient confortable n'importe quand!!
    Faut croire que le bien-être des biens pensant est plus important que celui des gens qui résident là!
    Franchement...

    Isabelle - 2018-07-06 13:25
  • Attendez un peu que notre député -ingénieur mette son grain de sel: Il va annoncer, avant les élections pour être assuré de garder son comté, qu’il va y mettre son budget discrétionnaire si Barette ne fait rien avec la climatisation!!!!

    Gros-Loup - 2018-07-06 12:46
  • Normes ou humains? Voilà la question!

    Jean-Claude Valcourt - 2018-07-06 11:37
  • Non et non, ça se peut pas, pas en 2018 avec une construction neuve.
    Les libéraux avaient besoin d'argent pour les augmentations des médecins.
    Les médecins au frais et les patients au chaud.
    Ben ça va coûter moins cher au gouvernement, ils vont crever plus vite!!!

    Christian - 2018-07-06 10:00