Publicité
6 juillet 2018 - 08:53

La restauration se poursuit dans l'anse du Portage

Toutes les réactions 2

Depuis le 3 juillet, une équipe de professionnels et de bénévoles du Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire (ZIPSE) poursuit un projet de restauration des habitats côtiers au parc de l’Anse à Notre-Dame-du-Portage, grâce à une contribution du Fonds pour la restauration côtière de Pêches et Océans Canada. 

Ce projet amorcé au début juin a permis de transplanter jusqu’ici plus de 30 000 spartines alterniflores. Lors de ces travaux, une recharge sédimentaire sera mise en place sur la grève et sera végétalisée. L’ajout de plusieurs tonnes d’un mélange de sable et de gravier participera à contrer le déficit en sédiments et rétablir l’équilibre naturel de l’habitat côtier. Par la suite, 15 000 plants d’élyme des sables d’Amérique, 400 rosiers inermes et quelques autres espèces végétales indigènes seront plantés pour favoriser la stabilisation de la recharge et augmenter la biodiversité du secteur.

Durant la mise en place des sédiments, il faut s’attendre à ce que la circulation sur la route du fleuve soit légèrement perturbée par le passage de camions et la présence d’une machinerie lourde dans le secteur du parc de l’Anse. La circulation devrait s’opérer en alternance entre le 241 route du fleuve et l’école de l’Anse. Les travaux de recharge seront menés par l’entreprise Transport Pierre Dionne inc. de Saint-Pacôme.

Pour participer au projet de plantation, il est possible de communiquer avec Jonathan Pothier au 418-722-8833.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Qui est ce 2 de pique qui a enlevé le bel aronia du secteur ? Quelqu'un sait ?

    Thérèse - 2018-07-06 20:16
  • Alors pourquoi avoir oté cet Aronia magnifique et d'une rare beauté qui faisait le bonheur des oiseaux et des amateurs sur cette grêve ? On protège d'un bord, mais on détruit de l'autre par pure ignorance. Quel gâchis !

    GB3 - 2018-07-06 18:13