Publicité
5 juillet 2018 - 08:00 | Mis à jour : 10 juillet 2018 - 10:09

Marielle Raymond, récipiendaire du Mérite municipal Yves-Godbout

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Marielle Raymond cumule plus de 30 ans de bénévolat. Le 4 juin dernier, la Ville de Rivière-du-Loup lui a décerné le Mérite municipal Yves-Godbout 2017. Cette distinction est remise depuis maintenant 33 ans à des citoyens émérites qui travaillent à l’amélioration du mieux-être de leur collectivité.

Mme Raymond est encore très active dans sa communauté, elle est d’ailleurs présidente du Comité des usagers des installations de Rivière-du-Loup du CISSS du Bas-Saint-Laurent et du conseil d’administration du Cégep de Rivière-du-Loup. Elle est aussi responsable de la Fondation Laure­Gaudreault pour la région du Grand-Portage.

«Parmi l’ensemble des causes qui retiennent son attention, Marielle Raymond se fait généralement la voix de ceux qu’on entend moins, tout particulièrement les patients et les personnes âgées. Longtemps professeure de maternelle, elle est passée du bienêtre des petits à celui des ainés, tout particulièrement», peut-on lire à son intention dans le texte de présentation préparé par la Ville.

On l’a décrite comme «une femme de terrain, qui va au fond des choses.» Sa détermination a eu des effets très positifs pour Rivière-du-Loup. «Parmi ses plus grandes fiertés, on nous mentionne le dossier du CHSLD, elle qui fait partie de ceux qui ont fait pression pour sa concrétisation, justement en cours», a-t-on noté.

En 2012 et 2013, Mme Raymond recevait la Médaille du jubilé de diamant de la Reine, la Médaille du lieutenant-gouverneur du Québec pour les ainés et la Médaille du souverain pour les bénévoles.

Publicité

Commentez cet article