Publicité
2 juillet 2018 - 10:00

SADC : un acteur important dans le développement de la MRC de Rivière-du-Loup

Le 27 juin dernier avait lieu l’assemblée générale annuelle des membres de la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) de la MRC de Rivière-du-Loup à l’Auberge de la Pointe. À cette occasion, un rapport d’activités pour l’année terminée le 31 mars 2018 a été présenté à l’auditoire.

En plus de l’aide technique et des services-conseils dispensés à 228 entrepreneurs au cours de l’année, il a été constaté que les montants investis suite à des demandes d’entreprises de la MRC représentent une somme totale de plus de 1,9 millions $ générant des investissements totaux de près de 9 millions $ et ayant un impact sur le maintien et la création de 365 emplois.

Au 31 mars 2018, la SADC disposait de 4 397 000 $ en fonds propres pour soutenir des projets d’affaires sous forme de prêts en plus d’une enveloppe dédiée à l’appui de projets ciblant l’innovation, le développement durable, la vente en ligne et la relève entrepreneuriale. Pour la prochaine année, s’ajoute un fonds qui servira spécifiquement au soutien de l’entrepreneuriat féminin et autochtone. Depuis sa création, c’est plus de 27 millions $ que la SADC a investis dans des projets d’affaires en plus d’accompagner les entrepreneurs avant, pendant et après le financement de leurs projets.

Outre le volet financier, la SADC est impliquée dans une multitude de projets dont plusieurs sont connus et appréciés par la population dont le Marché public Lafontaine qui en sera à sa neuvième année d’opération cet été. Le projet «La Manne Rouge, Je Récolte» fait également partie des projets qui mobilisent des énergies en plus de diverses autres initiatives en lien avec la sensibilisation, le développement et la promotion de l’entrepreneuriat. L’organisme a été également impliqué dans la tenue d’évènements tel que le Colloque en gestion des ressources humaines. Organisé en partenariat avec d’autres organisations du territoire, ce colloque, qui avait lieu en octobre dernier, a réuni 115 gestionnaires, superviseurs et propriétaires d’entreprises intéressés à développer leurs compétences sur le sujet.

Évidemment, l’ordre du jour d’une assemblée générale annuelle inclut nécessairement un point «élection des administrateurs». Les cinq postes d’administrateur (sur un total de 11) en élection cette année ont été comblés majoritairement par les personnes dont le mandat prenait fin. Un changement de garde s’est toutefois produit à la présidence puisque Pascal Giard, jeune entrepreneur avantageusement connu dans la région, a pris la relève de Estèle Bérubé qui quittait ce poste après l’avoir occupé durant les neuf dernières années. M. Giard a d’ailleurs profité de l’occasion pour la remercier chaleureusement pour toutes ces années d’implication comme présidente en plus des huit autres à titre de membre du conseil d’administration de la SADC.

Publicité

Commentez cet article