Publicité
27 juin 2018 - 14:22 | Mis à jour : 28 juin 2018 - 11:10

Le conseil municipal de Rivière-du-Loup en bref

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 5

Les frais reliés à l’achat d’un nouveau compacteur à déchets pour le Lieu d'enfouissement technique (LET) a retenu l’attention des élus de la Ville de Rivière-du-Loup lors du conseil municipal le 26 juin. La mairesse Sylvie Vignet, accompagnée des autres élus, a demandé une analyse du marché pour connaitre les couts de ces opérations au privé. Deux changements à la signalisation ont aussi été adoptés officiellement sur les rues Plourde et Joly.

Le budget de la Ville de Rivière-du-Loup prévoyait un montant de 1,2 M$ pour l’achat d'un nouveau compacteur au LET, l'actuel arrivant bientôt à la fin de sa durée de vie. Les couts reliés à l'acquisition d'un tel équipement pourraient cependant s’élever jusqu’à 1,9 M$, un écart maximal de 700 000 $. «Pour le moment, nous réfléchissons à l’option la moins dispendieuse pour les citoyens. Aller vers le secteur privé pour les opérations (du lieu d’enfouissement technique) pourrait être plus économique», ajoute Mme Vignet. L’analyse des couts permettra de déterminer la solution qui sera envisagée par la Ville.

En démarrage depuis la mi-mai, l’usine de biométhanisation continue de se mettre en marche sur plusieurs semaines, avec le soutien de divers professionnels qui sont sur place. Selon la mairesse de Rivière-du-Loup, les experts en sont maintenant à la dernière étape du processus, soit la liquéfaction du biogaz déjà produit par l’usine.

CIRCULATION

Le conseil municipal a adopté une résolution interdisant le virage à droite sur la rue Lafontaine pour se rendre à la rue Joly, où une avancée de trottoir a déjà été aménagée, dans le cadre d’un projet-pilote d’un an. «C’est un secteur qui n’était pas sécuritaire, il n’y avait pas assez d’espace pour prendre la voie. Nous allons faire un nouveau lignage bientôt pour régler cette problématique», explique Sylvie Vignet. La signalisation sera modifiée en conséquence prochainement.

La limite de vitesse fixée à 40 km/h a également été adoptée lors de la séance du 26 juin, de même que tout le nouvel aménagement, dans le but de régler le problème de vitesse excessive dans ce secteur du parc Cartier.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Rivière-du-Loup...
    Une ville de 17 000 personnes et le réseau routier principal d'une ville de 7000...
    Aucune vue d'ensemble ou de vision à long terme sur l'aménagement des voies de circulation pour des déplacements efficaces. Des feux non synchronisés malgré les demandes répétées. Des rues résidentielles utilisées comme voie de transit. Et on se demande pourquoi le monde roule vite... St-Ludger, en constant grossissement depuis 30 ans, mais toujours relié au reste de la ville par un ancien sentier de charette à chevaux passant sous le pont de fer et semble-t-il sans aucun projet dans un avenir prévisible pour y améliorer quoi que ce soit. Et je ne compte pas la Lafontaine encombrée et limitée à 30 km/heure. Essayez de faire le trajet du parc industriel au bas de la ville aller et retour en moins d'une heure et vous verrez.
    Mais pour rendre la vie difficile à tout le monde, y compris les déneigeurs, là il y a du budget pour des aménagements routiers.

    Claude - 2018-06-28 16:49
  • Une vrai joke.... ceux qui chialle que sa roulle trop vite dans le parc cartier(un cartier residentiel) cest le meme monde qui roulle vite. Apres sa y vont chialle que sa coute cher de ticket

    Francois Dube - 2018-06-28 12:16
  • Vous me faites rire avec vos modification de circulation aux feux. C'est tout croche votre système. Ceux à droite passent alors qu'a gche on attend puis c'est au tour de ceux qui filent droit etc...Dans les autres ville la circulation aux feux se fait par alternance : tous ceux qui vont vers le nord, puis vers le sud, vers l'est vers l'ouest, les piétons et le cycle recommenc. Allez voir ce qui se fait ailleurs et cessez de suivre les recommandations des soi disant ingénieurs de la ville. Ils veulent se baser sur les traçés de New-York pour diminuer la vitesse ou il passe une auto à la minute. C'est ridicule des stops et un bon blitz de contraventions aux habitués de la rue plourde qui accélèrent et au bout de 2 à 3 fois, ils ralentirons...garantie. Ce rétrécissement est si drastique que les gens vont maintenant passer par la rue Léveillée. S'il y a une chose à changer , c'est plus les responsables de travaux publiques que la taille des rues. Ce qu 'on fait sur Plourde, c'est de la cochonneirie.

    GB3 - 2018-06-28 12:04
  • Voyons donc, en plus de diminuer la vitesse, on devrait ajouter des dos d’âne, des stops, des photos radars, etc....
    Le problème de la vitesse est relié à la police!
    Ils ont juste à faire leur job.
    Ben vite, ça va aller plus vite à pied qu'en véhicule.

    Christian - 2018-06-28 09:52
  • Une autre limite de vitesse plus basse devrait être envisagée sur la rue Beaubien à partir de la rue Du Domaine...c'est une véritable piste de course.

    Michel Desjardins - 2018-06-28 06:53