Publicité
18 juin 2018 - 16:46

Rendez-vous pour un Bas-Saint-Laurent attractif

En raison des enjeux démographiques touchant la région, le Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent (CRD) invite les citoyens, organisations et entreprises de tous horizons à participer au Rendez-vous pour un Bas-Saint-Laurent attractif. L’objectif de l’événement, qui aura lieu le 12 septembre à l’Hôtel Rimouski, est d’identifier collectivement des stratégies et actions concertées permettant d’attirer et retenir des résidents et investissements dans la région.

Alors que la proportion des 15-24 ans diminue au Bas-Saint-Laurent, celle des 65 ans et plus augmente. Cette tendance fait en sorte qu’un départ à la retraite sur deux ne pourra être remplacé dans les quatre prochaines années. C’est dans ce contexte que le CRD souhaite lancer un mouvement régional autour des défis de l’attractivité.

Considérant que chacun porte une partie de la solution, le Rendez-vous pour un Bas-Saint-Laurent attractif sera le lieu d’échanges et d’identification d’actions sur des thèmes couvrant l’ensemble des enjeux de l’attractivité : l’immigration, l’éducation, le recrutement de la main-d’œuvre et la promotion du Bas-Saint-Laurent.

Animée par l’artiste et auteure Stéphanie Pelletier, la journée sera organisée autour d’ateliers thématiques, de témoignages et de plénières. La participation à l’événement est gratuite grâce à une aide financière du Fonds d’appui au rayonnement des régions. Les personnes intéressées doivent s’inscrire avant le 28 août au www.crdbsl.org.

La présidente du Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent, Guylaine Sirois, rappelle que la région et les MRC travaillent sur les enjeux de l’attractivité. Elle précise toutefois que le contexte est en perpétuel changement et qu’il y a nécessité de travailler sur une base collective. «Ce rendez-vous permettra à tout le monde de se parler. Ce qui nous apparaît important, c’est d’établir les bases pour travailler ensemble, non seulement au sein de nos entreprises, municipalités ou organisations. Je suis confiante qu’on assistera à la naissance d’un nouveau souffle, de maillages et d’actions communes pour mieux positionner le Bas-Saint-Laurent sur l’échiquier des régions où il fait bon vivre et travailler», a précisé la présidente du CRD.

Pour élaborer des stratégies d’attractivité et de rétention gagnantes, le CRD a mis sur pied un groupe de réflexion composé d’une trentaine de personnes issues des milieux de l’éducation, municipal, de la santé et des affaires. Son rôle est de construire les éléments clés de la démarche en cours d’élaboration. C’est également lui qui assurera la transition entre le 12 septembre et la phase de mise en œuvre des stratégies qui émaneront des propositions faites lors du Rendez-vous régional.

Publicité

Commentez cet article