X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

De jeunes ambassadeurs de l’environnement dans nos écoles

durée 26 avril 2018 | 13h23
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Les élèves de 5e année de la classe de Chantal D’Amours de l’école internationale Saint-François-Xavier vivaient le 26 avril la conclusion de cinq ateliers de deux heures de sensibilisation environnementale, à peine quelques jours après le symbolique Jour de la Terre.

    À l’aide d’un programme nommé Bourse du carbone Scol’Ère, mis en branle avec la collaboration de la Ville de Rivière-du-Loup, les élèves de trois classes de l’école internationale Saint-François-Xavier et deux de l’école Joly de Rivière-du-Loup ont été amenés à réfléchir et agir afin de réduire leur impact environnemental, une première à Rivière-du-Loup.

    «Les enfants ont une enquête à faire avec un personnage nommé Global. Il y a différents sujets abordés tels que les changements climatiques, la consommation, l’énergie, le transport et la gestion des matières résiduelles. Les deviennent ensuite d’excellents ambassadeurs pour la collecte des matières organiques et la gestion des matières résiduelles», explique Jean-Bernard Ouellet, gestionnaire en environnement à la Ville de Rivière-du-Loup.

    Des images du centre de tri, de l’usine de biométhanisation et de l’écocentre de Rivière-du-Loup étaient présentées aux élèves afin de leur permettre de faire des liens avec les infrastructures situées près de chez eux. Ils sont aussi invités à réduire leur consommation de gaz à effet de serre (GES) à l’aide de gestes concrets, tels que l’utilisation de bouteilles d’eau réutilisables, l’achat local, la réduction du gaspillage alimentaire et l’économie d’électricité en fermant les lumières lorsqu’ils quittent une pièce, par exemple.

    «C’est un projet pédagogique ludique et rassembleur qui a pour but d’éviter l’émission du plus de GES possible et de lutter contre les changements climatiques (…) Cela les amène à se questionner sur leurs gestes au quotidien», conclut Geneviève Joncas, agente de sensibilisation pour la Ville de Rivière-du-Loup.

    La bourse du carbone Scol’Ère a été développée par la Coopérative FA et est financé notamment par le Fonds vert du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Les groupes scolaires du Québec participant au programme cette année s’étaient fixé un objectif collectif de 2 millions de kg de CO2 évités. Ils l’ont fait grimper à 2,2 millions et ce nombre continue d’augmenter.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    19 mai 2024 | 6h33

    Témis en Bière de retour en août

    C’est du 1er au 3 août que se tiendra la 4e édition de Témis en Bière au Parc Clair Soleil de Témiscouata-sur-le-Lac dans le quartier Cabano. Lors de ce festival de la bière, il sera possible de manger des produits locaux et régionaux, puis d’écouter de la musique alors que l’admission sera gratuite pour entrer sur le site. Ainsi, des ...

    19 mai 2024 | 6h29

    Le Mouvement Desjardins abandonne les régions, selon les syndicats 

    Le Conseil régional FTQ Bas-Saint-Laurent – Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine, le SEPB-Québec local 575, ainsi que les représentants de la société civile et maires de la région, dénoncent la décision du Mouvement Desjardins de fermer ses bureaux, guichets et centres de services dans 10 municipalités. Pour les différents porte-paroles, il est clair que ...

    19 mai 2024 | 6h03

    La qualité de l’air sera suivie et mesurée à Saint-Mathieu-de-Rioux

    Le ministère de l’Environnement a récemment fait part de nouvelles mesures qu’il allait mettre en place afin de s’assurer de la qualité de l’air à Saint-Mathieu-de-Rioux. Des démarches concrètes, issues d’un plan de contrôle, seront entreprises au cours de la saison estivale et viendront répondre aux plaintes répétées envers les émanations de ...