X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Élections des administrateurs du Centre d’archives du Témiscouata

durée 15 mai 2017 | 08h00
  • Mario Pelletier
    Par Mario Pelletier

    Journaliste

    À peine deux mois après l’inauguration des nouveaux locaux du Centre d’archives du Témiscouata au sous-sol du bâtiment de la MRC dans le quartier Notre-Dame-du-Lac à Témiscouata-sur-le-Lac, ce sont des administrateurs motivés qui ont été élus lors de l’assemblée générale annuelle le 10 mai dernier.

    Le nouveau conseil d’administration est donc composé des personnes suivantes : Andrée-Barbara Dumas, Jocelyne Dionne, Marie Caron, Laurette Beaulieu, Charles-Aimé Bélanger, David Robert et Richard Dubé.

    Le président, Charles-Aimé Bélanger a rappelé que cette première année pour l’organisme a été remplie de défis. Outre l’aménagement des nouveaux locaux, il y a eu le déménagement de ses fonds d’archives, l’engagement d’une archiviste et la mise en place des activités du centre. «Un gros défi mais combien bien réussi», a indiqué M. Bélanger.

    Le directeur général, Gaston Pelletier a souligné la qualité et la quantité de travail effectué par les administrateurs et le personnel. Il a mentionné qu’au cours de la même année, l’organisme a ajouté à sa collection 15 nouveaux fonds d’archives très intéressants, pour un total de 26. Afin de mettre en valeur l’un de ses fonds, une exposition a également vu le jour, soit celle des photographies de Mgr Jean-Phillipe Cyr qui loge actuellement dans les locaux du Centre d’archives.

    Ces nouveaux locaux sont vastes et conformes aux bases de conservation. Le Centre abrite déjà plus de 130 boites de documents traités. «Dans cinq ans, nous pensons avoir au moins 60 fonds», avait indiqué M. Pelletier lors de l’inauguration. Le directeur général occupe également ce poste au Centre d’archives de la région de Rivière-du-Loup. Le Centre peut aussi compter sur une archiviste, Léa Laplante-Simard, que l’on peut rejoindre au 418-899-0725 poste 4440. Le budget du Centre d’archives du Témiscouata s’élèvera à environ 50 000 $ annuellement. Il reçoit déjà l’appui de plusieurs organismes du milieu.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 15h13

    Maintien de la traverse à Rivière-du-Loup : le gouvernement refuse de prendre position 

    Le gouvernement de la Coalition Avenir Québec (CAQ) continue d’entretenir une incertitude dans le dossier de la traverse entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon. Les députés de la CAQ ont refusé d'appuyer une motion présentée par le Parti libéral du Québec demandant au gouvernement de s'engager à maintenir le lien maritime au quai louperivois, ce ...

    Publié à 14h05

    Plus de 75 cas actifs de coqueluche dans les MRC de Rivière-du-Loup et de Kamouraska

    Dans les dernières semaines, la direction de la santé publique régionale a observé une recrudescence des cas de coqueluche dans les secteurs de Rivière-du-Loup et de Kamouraska. En date du 28 mai, 75 cas actifs ont été répertoriés sur le territoire du Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent (CISSSBSL). Selon le Dr ...

    Publié à 10h54

    La Chambre de commerce de retour à l’Assemblée nationale dans le dossier de la traverse

    À l’initiative de la Ville de Rivière-du-Loup et en compagnie d’une délégation de représentants de la région, la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup s’est de nouveau rendue à l’Assemblée nationale pour exiger un fois de plus le maintien de la Traverse Rivière-du-Loup - Saint-Siméon, ce mercredi 29 mai.  «Il est inconcevable que le ...