X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

L'épave du City of Quebec identifiée au large de l’Île Verte

durée 9 septembre 2016 | 11h03
  • Localisée fortuitement en 2006 par le Service hydrographique du Canada, l’épave du navire historique City of Quebec a été récemment identifiée à plus de 175 pieds profondeur au large de l’Île Verte.

    Au cours des dernières années, c’est le chasseur d’épave originaire de Rimouski, Samuel Côté, qui a associé cette épave au City of Quebec, navire qui sombra en 1870 à 3,5 kilomètres de la pointe nord-ouest de l’île. Dans le cadre de la troisième saison de l’émission de télévision Chasseurs d’épaves, qui met en vedette son équipe, Côté a mandaté le Centre Interdisciplinaire de Développement en Cartographie des Océans (CIDCO) pour cartographier l’épave afin de valider son hypothèse. 

    Au mois de juillet dernier, l’identité de celle-ci a été confirmée en analysant les nouvelles images acoustiques. « Cette identification est la plus importante de ma carrière. Vous pourrez découvrir les dessous de l’identification du City of Quebec dans un épisode de la troisième saison de Chasseurs d’épaves », a fait savoir Samuel Côté.

    Compte tenu de la rareté de ce type d’embarcation dans le Saint-Laurent, de son association à un évènement historique et de sa valeur d’intégrité des vestiges, l’épave du City of Quebec est considérée comme une épave historique. D’où l’importance aussi de sensibiliser et de conscientiser la communauté des plongeurs ainsi que le grand public à la nécessité de protéger et de préserver les vestiges sous-marins.

    Nathalie Lasselin et Ludovic Bouchard ont été les premiers plongeurs à visiter l’épave du City of Quebec. 

    HISTORIQUE 

    Construit en 1863, le navire anglais a d’abord porté le nom de Thistle. Il a fait la guerre civile, avant d’être capturé par les Américains et racheté par la Quebec and Gulf Ports Steamship Company en 1868. Le navire a ensuite été transformé en navire de luxe.

    Ce n’est que deux ans plus tard que le navire sombra à la suite d’une violente collision avec le navire Germany. Une collision provoquée par des erreurs de jugement.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 7h05

    Fierté locale et notoriété pour Rivière-du-Loup

    La saison touristique semble déjà bien entamée si on regarde l’achalandage des dernières semaines. Les visiteurs, toujours en quête d’expériences nouvelles et d’aventures, viennent dans la région de Rivière-du-Loup pour décrocher, profiter du grand air et découvrir nos incontournables. Cette année, Tourisme Rivière-du-Loup a choisi d’orienter ses ...

    Publié à 6h55

    Le Louperivois Gaston Pelletier élu troisième récipiendaire du prix Jacques-Grimard au Québec

    Le Louperivois, Gaston Pelletier, connu pour ses nombreux engagements dans la communauté, a vu son travail être récompensé devant ses pairs lors du 53e congrès de l’Association des archivistes du Québec qui se déroulait du 29 au 31 mai à l’Hôtel Universel. Il s’est distingué par son intérêt marqué pour l’histoire de sa région qui a motivé ses ...

    Publié à 6h00

    Moins d’emprunts pour les gros projets de Rivière-du-Loup 

    Bibliothèque municipale, caserne incendie, aéroport, rue Saint-Elzéar...La Ville de Rivière-du-Loup a réalisé des projets d’envergure nécessitant des investissements de plusieurs dizaines de millions de dollars au cours des dernières années. Toutefois, l’administration municipale empruntera finalement moins d’argent que prévu pour leur réalisation, ...