Publicité

9 décembre 2015 - 14:06

Le registre québécois des armes à feu ne fait pas que des heureux

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 22

Rivière-du-Loup – C’est du déjà vu pour les chasseurs et les commerçants d’armes à feu «sans restriction». Après l’abolition par le gouvernement conservateur du registre canadien des armes à feu destinées à la chasse, voilà que le Parti libéral du Québec vient de soumettre un projet de loi pour créer un registre provincial.

Et ça ne fait pas que des heureux. Les chasseurs devront enregistrer une seconde fois leurs armes puisque le gouvernement canadien n’avait pas voulu transférer les données de son registre concernant le Québec. Pour leur part, les commerçants d’armes à feu devront à nouveau travailler davantage pour enregistrer la vente de nouvelles armes aux chasseurs. «On ne peut pas se permettre de ne pas embarquer, c’est nous qui vendons les armes», a commenté Marc Thibault, copropriétaire du commerce Pronature Rivière-du-Loup.

M. Thibault se questionne toutefois sur l’utilité de créer à nouveau un régime d’armes à feu pour le Québec alors que celui pour l’ensemble du Canada a été aboli : «Ce sera encore de la paperasse et de l’argent dépensé pour rien. Pour nous, c’est du temps que nous consacrerons à remplir des formulaires sur Internet. Depuis qu’ils ont aboli l’ancien registre, les chasseurs ça leur prend quand même une carte pour acheter une arme. Que le gouvernement prenne cet argent pour le mettre en éducation ou dans la santé.»

Les couts annuels du maintien du nouveau registre sont estimés à 5 millions $ et la facture pour sa création à 17 millions $.

PROJET DE LOI

C’est le ministre de la Sécurité publique par intérim, Pierre Moreau, qui a déposé ce projet de loi le 3 décembre à l'Assemblée nationale. Il porte le numéro 64 et prévoit donc que toute arme à feu «sans restriction», essentiellement des armes de chasse, sera obligatoire et pourra se faire gratuitement en ligne sur le site du Directeur de l'état civil. «L’objectif est donc de savoir qui possède des armes et où sont ces armes, et nous avons choisi de n’adjoindre aucun frais à l’immatriculation des armes. Pour quelle raison? Justement pour faire en sorte que le plus grand nombre s’inscrive rapidement», a indiqué le ministre Moreau (Source : Le Courrier Parlementaire). Les propriétaires d’armes à feu auront 12 mois pour se conformer aux dispositions de la loi à partir du moment où la loi est adoptée.

«Ce sera encore de la paperasse et de l’argent dépensé pour rien. Pour nous, c’est du temps que nous consacrerons à remplir des formulaires sur Internet. Depuis qu’ils ont aboli l’ancien registre, les chasseurs ça leur prend quand même une carte pour acheter une arme. Que le gouvernement prenne cet argent pour le mettre en éducation ou dans la santé.» - Marc Thibault

SÉCURITÉ ACCRUE

La sécurité des policiers et d’autres personnes avait été invoquée lors de la création du registre canadien. Le ministre Pierre Moreau s’est à nouveau servi de cette argumentation alors qu’il a souligné que «le système d’immatriculation serait notamment utilisé lors d’enquêtes et d’interventions policières ou dans l’exécution des ordonnances des tribunaux interdisant la possession d’armes à feu. Ces ordonnances peuvent être prononcées, par exemple, lors d’une condamnation pour crime violent ou même à titre préventif lorsqu’une personne présente un risque pour elle-même ou pour autrui».

TYPES D’ARMES

On a mentionné qu’en date du 28 février 2015, 1 654 239 armes à feu sans restriction étaient enregistrées au Québec. Ce nombre représentait près de 95 % de toutes les armes à feu enregistrées sur le territoire.

Marc Thibault nous a expliqué que son entreprise vend plus de 250 armes pour la chasse par année. «Pour les armes de poing, il existe déjà un registre canadien. Nous en vendons à des tireurs sportifs, il y a un club à Rivière-du-Loup dont les membres s’entrainent sur un site de tir situé à Saint-Modeste. C’est bien structuré et sécuritaire», a mentionné M. Thibault.

Des cas d’exception dans la région, il y a aussi les propriétaires d’armes à feu de style militaire qui possèdent un permis d’autorisation restreinte. «Ce sont des passionnés d’armes à feu, ils peuvent posséder une arme de la sorte mais avec un changeur bloqué à cinq coups. Pour les propriétaires, c’est un processus d’autorisation long, compliqué et très sécurisé», a noté le commerçant.

VENDRE OU DONNER

Marc Thibault a terminé notre entretien en indiquant que lors de la création du registre canadien, plusieurs personnes avaient préféré vendre leurs armes à feu. À la Sûreté du Québec, on avait également donné la possibilité aux personnes qui voulaient tout simplement se départir d’armes à feu qu’elles n’utilisaient plus de les amener au corps policier. Elles avaient été nombreuses à poser ce geste.

Nous avons contacté la SQ pour obtenir des commentaires sur le projet de loi, on nous a indiqué qu’un représentant du corps policier se fera un plaisir de répondre à nos questions quand la loi sera adoptée officiellement.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

22 réactionsCommentaire(s)
  • Ce que je trouve absolument inacceptable, c'est qu'on veuille buriner nos armes. Jamais je permettrai à un gouvernement provincial de mutiler mes biens personnels et je me battrai jusqu'en Cour Suprême si cela est possible. Si je ne peux, je déménage.

    Pierre Gareau - 2015-12-20 16:09
  • un registre servira absolument a rien!
    Pour ceux qui disent que les policiers ne sauront pas si un contrevenant possède des armes au moment d'une intervention chez lui: ce n'est pas parce qu'il n'y a pas d'arme d'enregistrer a son nom qu'un individu n'en possède pas!
    Ce n'est pas l'arme qui pose le crime mais celui qui la tiens!
    Encore une loi pour faire plaisir au pelleteux de nuage!

    J-F - 2015-12-13 03:59
  • Dépense d argent inutil on devrait plutôt investir cette argent dans la santé lpour combattre le tueur numéro 1 le cancer.

    Stéphane - 2015-12-11 20:32
  • Je suis en désaccord de l'agent depancer pour rien

    Nel - 2015-12-11 20:17
  • des millions et ca marche pas encore une autre fois

    andre cere - 2015-12-11 16:52
  • @ citoyen en droit

    Le GPS obligatoire sur les armes à feu, quelle bonne idée!!!




    ministre de la sécurité publique - 2015-12-11 15:25
  • Voila mon Opinion! D`largent jeter pa les fenetre pour incité les nouveaux amateurs et les anciens a changer de domaine (le tir sportif et la chasse, qui raporte plusieur millions par années !!!) , et a désarmer le peuple tranquillement pas vite en nous désinfomant a grand coup de crossage comme le 800 millions ­egaré de Couillard pis j'en passe, on va vous menez pas le peu de couille qui vs reste a la queue leu leu comme des bon pti moutons!!!! 17millions !!ENCORE!! pis vs avez votez ca gang d'es** d`sans dessins! pis apres ca on se plain que l'argent des contribuables est mal invvestie! c vs qui vs apauvrissez le quebec ,ca fais pitier... c comme lavoir investi ds une une effrayante et dangeureuse arme pas fine pour se tirer ds le pied soit meme, ca a pas de logique. BRAVO QUEBEC! :D en passant jsuis proprietaire d'arme a feu, pour ce faire jai du avoir un Permis d'aquisition d'armes a feu, registré deja et accsible par les services de police partout au quebec, pour les restreintes c encore plus encadrer, jvois pas en quoi ca va etre utile dàvoir un system qui en imite un autre sinon pour nous donner le pretext de securité, pour vous aveugler du fais que tantot on va toute etre des pions du system et BIG BROTHER Will Watch over you!!! t'en qua y etre pourquoi pas mettre des GPS sur les armes pour savoir ou elles sont en temps réel au cas ou elles partiraient pas de leur propre gréé faire quelque meutre pedant qu'on a le dos tourner..... Je pleur.

    Citoyen en droits - 2015-12-11 14:10
  • pourquoi un registre le premier n'a servi à rien ça va en prendre combien avant qu'il comprenne les politiciens juste pour nous faire perdre notre temps et argent soyons plus réaliste on est pas au USA ici

    yvon - 2015-12-10 20:46
  • Wow nous au Quebec on aime ca dépenser notre argent inutilement ! Et en plus on nous fait croire que ca ne coutera que 17 millions ! Connaisez vous un projet réalisé par le gouvernement qui ne dépase pas les coûts budgeté au départ ? Eh bien moi non ! Pendant ce temp le gouvernement coupe partout ou il peut et n'est même pas capable de s'entendre avec ses fonctionnaires pour les renouvellement de conventions collectives mais bon nous au Quebec on a les moyens de se payer un beau registre tout neuf. Le pire c'est que ce gouvernement fait croire au gens mal renseigné que le registre sera utile ! Mais à quoi bon cet acharnement ? Toutes les autres provinces Canadienne on abandonné le registre et s'en félicite ! Donc que faut il comprendre de tout ca ? Que toutes les provinces Canadienne ont tort et que le Quebec a raison de faire un nouveau registre ? Si nous sommes si bon et intelligent pourquoi sommes nous une des provinces les plus pauvre au Canada ? La moindre des choses qu'on devrait s'attendre de notre Gouvernement s'est qu'il fasse preuve de rigeur quand il dépense nos impôts ! Le jours ou l'argent nous sortira par les oreilles et bien si ca les amuses, ils auront juste à le faire leur registre mais selon moi en ces temps ou l'économie est plus fragile nous devrions nous garder une petite gêne et éviter de dilapider les fonds public.

    Pierre - 2015-12-10 20:07
  • Quand on nous dit que la Sureté du Québec a besoin d'un registre c'est complètement faux, c'est de la petit politique. Informez-vous aux policiers, en 30 secondes ils peuvent tous savoir par ordinateur, qui possèdent des armes.On est déjà plusieurs chasseurs au Québec qui avons décidé de ne pas enregistrer nos armes.Nous sommes tous Canadiens et au Canada on a plus besoin d'enregistrer nos armes. En plus plusieurs on décidé de ne plus acheter de permis de chasse pour l'année 2016. On va bien voir qui va rire de qui.

    Québecoisquienapleinsoncasque - 2015-12-10 18:15
  • ils ont déjà tout cela depuis des années.Ils enregistrent les armes depuis les années 80 dans une livre avec ton nom et ton numéro. Ils ont tout déjà et on été incapable de géré cette liste depuis des années. La preuve est fait de leur incapacité. En plus le contrôleur des armes a feu du Québec une vraie tour de Babel et se donne des droit. Ce donne le droit de décider si oui ou non tu as le droit de posséder une arme.Pour moi seule un juge devrait avoir ce droit et la police .Pas un registre. J'ai jamais volé,été violant ou tué et je me sent comme un criminel. Je suis juste un chasseur qui aime tiré sur du papier et avoir l'honneur du one shot sur mon gibier. Non registre qui donne pas plus de toute façon,il y a les juges pour contrôler ceux qui ont le droit ou pas et le registre ne peut rien contre cela.Le seule assurance que une personne soit bien au courant des méfait de utilisation mauvais d'un arme est l'éducation et la prévention dans les clubs de tire et de chasse. Juste les cours de maniement d'arme a feu .On fait leur preuve depuis des années.Moins accident de chasse. Pour les criminels, en tant que chasseur sa me regarde pas du tout.Pour moi un faux problème mise sur notre dodo.Marc Lépine était pas un chasseur ,pourtant les génie de la Polythecnic on jamais compris ce simple principe!!!!!

    Guy - 2015-12-10 09:24
  • En ces années de restrictions budgétaires cet argent serait mieux utilisé socialement que de faire de la politicaillerie

    LUCARD - 2015-12-10 08:39
  • Les autorités ont deja toute l' information sur les possesseurs de permis. Et tous les autres sont des illegaux alors ils ne seront jamais dans un registre. Aucune utilité. C de la pure politique liberale pour gaspiller notre argent encire une fois

    Roch - 2015-12-10 08:03
  • André Mainguy, c'est quoi le bout que tu n'as pas compris ???? Les policiers se foutent éperdument du registre d'armes de chasse. Premièrement parce qu'ils ont déjà la liste des gens qui possèdent un PPA et deuxièmement, les armes peuvent très bien être entreposées chez n'importe qui ayant son permis d'arme à feu, ce qui fait que malgré le fait qu'aucune arme ne m'appartient, il se peut très bien qu'il y en ait chez moi en toute légalité.

    Yves Fortin - 2015-12-10 07:33
  • Je j'enregistrerai pas mes armes. Plusieurs autres chasseurs pensent comme moi. De plus je n'achèterai plus d'arme au Québec. Avec internet, mes armes viendront de provinces au je n'ai pas l'obligation de le faire. Le système de tickets de Moreau est ridicule, et ne contient aucune mesure pour me contraindre à me conformer. En finissant, comparer la situation du contrôle des armes à feu au Canada avec les USA est d'un ridicule consommé...

    Luc B. - 2015-12-10 07:16
  • que pensez vous qu il vas arrivé quand tous les chasseurs auront enregistreé leurs armes de chasse et bien notre cher gouvernement vas nous imposer une taxe deguisée pour chaque arme declaré ...c est ecrit dans le ciel

    gilles pelletier - 2015-12-10 07:03
  • @Passepoil

    Les corps policiers ont déjà accès à savoir si un individu a son permis de possession et acquisition d'arme a feu...!! Le registre est absolument inutile car redondant, tout simplement.

    De plus, il y a même des cas répertoriés où des policiers se sont fait tuer car ils se fiaient au registre qui leur disait que l'individu chez qui ils allaient intervenir n'avait pas d'arme a feu....

    Dans un cas d'aggression/violence, un policier doit en fait normalement TOUJOURS considérer la possibilité qu'il y ait une arme a feu sur les lieux. Ne pas le faire est un manquement.

    Heurejuste - 2015-12-10 06:59
  • Donc avec un registre on peut être certain avant d'intervenir chez un criminel qu'il n'aura pas d'armes ???? Tout le monde sait que les criminels respectent toutes les lois ??????

    Sebastien doucet - 2015-12-10 06:42
  • Le registre n'a jamais évité quoi que ce soit. Les police font comme si la présence d'armes est possible tout le temps. Le cout est gonflable, les montants gigantesques pourraient être investis dans le système de santé et le système d'éducation.

    Marc Gauthier - 2015-12-09 22:42
  • Je n'ai personnellement pas d'arme, mais je suis capable de comprendre quelque chose: ce n'est pas un chasseur avec une .22 ou un 12 à un coup qui serait capable de faire une tuerie comme on peut voir aux nouvelles ou encore comme celles qu'on a vu à la Polytechnique ou à Dawson. Les fusils de chasse (pas révolver, pas mitrailleuse) font un gros pourcentage des armes à feu qui sont en possession d'individus; d'un autre côté, ce type d'armes ne sont impliqués dans une infirme pourcentage des crimes commis. Encore plus, même si une arme est enregistrée dans une liste commune contrôlée par le gouvernement, cela ne lui donne pas un "hâlo" magique lui empêchant de participer à un crime. Et à l'argumentaire que les policiers aiment bien savoir si un individu à une adresse a une arme ou non avant d'intervenir, bof... même si au registre ça dirait "non", bien il pourrait y en avoir une quand même, non? Une arme a feu non-enregistrée? Une arme enregistrée à une autre adresse? Un couteau? Un "non" au registre ne peut signifier aux policiers d'être nécessairement plus relax...

    Qu'on laisse les chasseurs tranquille, qu'on mettre l'argent ailleurs où ça pourrait être vraiment beaucoup plus productif à sauver des vies et à améliorer la qualité des citoyens (les exemples ne seraient pas difficile à trouver!) et qu'on passe à un autre débat.

    passepoil - 2015-12-09 22:32
  • Si l'enregistrement des armes à feu ne fait pas l'affaire de tout le monde, les chefs de Police du Canada le trouve très utile. Cela permet au policiers, avant de faire une descente chez un individu, de savoir s'il possède des armes ou non.

    Je pense que si on éliminait les permis de conduire et les enregistrements des voitures, cela ferait des heureux. Ça fait toujours chier que de remplir des obligations.

    Au USA, on accepte qu'il y ait une guerre civile larvée, plus de 30 000 morts par année par armes à feu. Est-ce que c'est ce que nous aimerions chez nous ?

    André Mainguy - 2015-12-09 17:51
  • Je me demande à quoi ça sert de savoir le numéro de modèle de ma carabine. Ça reste une arme à feu. Personne n'a jamais pensé vérifier à la place si la personne a une AAAF ou un permis de possession d'arme? En temps normal, une personne qui possède un de ces deux documents possède au moins un fusil.
    Quand aux coûts... n'oublions pas que nous sommes en informatique, c'est sûr qu'il faudra au final ajouter deux zéros quand tout sera en place.

    Steph - 2015-12-09 16:23