Publicité

18 novembre 2015 - 12:15 | Mis à jour : 21:09

Le Bas-Saint-Laurent atteint le meilleur taux de diplomation au Québec

Toutes les réactions 2

Rivière-du-Loup – Après avoir atteint le premier rang du plus faible taux de décrochage scolaire au Québec, le Bas-Saint-Laurent présente aussi le meilleur taux de diplomation du réseau public. C’est ce qu’indiquent les plus récentes données disponibles du ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Ainsi, la région du Bas-Saint-Laurent est maintenant première dans le classement des régions avec un taux de diplomation et de qualification de 78,6 %. Ce taux représente la proportion des élèves qui ont obtenu un diplôme ou une qualification du secondaire au plus 7 ans après leur première inscription en 1er secondaire à l’automne 2007, que ce soit à la formation générale des jeunes, à l’éducation générale des adultes, ou en formation professionnelle.

Selon monsieur Yvan Tardif, directeur général de la Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup, ces chiffres témoignent d’une progression importante au Bas-Saint-Laurent : « Il s’agit d’une augmentation de notre taux de diplomation de 10 % depuis 2002. Beaucoup plus d’élèves du secondaire obtiennent maintenant un premier diplôme. C’est une amélioration majeure ».

Notons que le taux de diplomation des filles demeure plus élevé (à 84,8 %) que celui des garçons (72,9%). « L’écart entre les garçons et les filles s’est nettement amélioré au cours des dernières années. Mais, il est clair que nous devons tous être très vigilants pour encourager les garçons et leur apporter notre soutien dans leur parcours scolaire » déclare monsieur Tardif. Selon lui, il s’agit du défi pour les prochaines années.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Effectivement, merci de nous l'avoir souligné, c'est apprécié.

    Info Dimanche - 2015-11-18 21:08
  • Bonjour, je voudrais seulement vous informer que la mise en page de l'article est à corriger : de nombreux espaces sont présents dans le texte, ce qui diminue sa lisibilité. Merci.

    camille - 2015-11-18 20:51