X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Découverte de trois épaves de la bataille du Saint-Laurent

durée 15 novembre 2015 | 13h01
  • Rimouski – Le chasseur d’épaves Samuel Côté et son équipe ont découvert, à la fin du mois d’octobre, trois épaves de la bataille du Saint-Laurent. Ces découvertes surviennent dans le cadre du projet « Vivez la bataille du Saint-Laurent à travers ses épaves ».

    Initié il y a deux ans par Samuel Côté, ce projet a pour objectif de reconstituer la bataille du Saint-Laurent et de localiser quelques épaves de cette guerre navale. Cet objectif a maintenant déjà été atteint puisque l’équipe du CIDCO (Centre interdisciplinaire de développement en cartographie des océans) a localisé les épaves des navires grecs Mount Pindus et Mount Taygetus et celle du navire canadien Oakton à une profondeur de 215 mètres (710 pieds), à environ 34 kilomètres au large du cap Gaspé.

    « Au cours des derniers mois, j’ai consulté plusieurs sources primaires, tant canadiennes qu’allemandes dans le but de rassembler un maximum de données sur les torpillages et les positions présumées des épaves de la bataille du Saint-Laurent. Cette démarche a permis à l’équipe du CIDCO de localiser les trois épaves précisément là où l'on pensait qu'elles se trouvaient. Avec cette découverte majeure, on vient de lever le voile sur ces témoins de la Deuxième Guerre mondiale et de doubler le nombre d’épaves de la bataille du Saint-Laurent localisées concrètement sur le terrain », relate Samuel Côté.

    Coralie Monpert du CIDCO était chargée de l’acquisition des données bathymétriques à bord du Coriolis II lors de la mission en Gaspésie.

    BATAILLE DU SAINT-LAURENT

    En 1942, des sous-marins allemands ont arpenté les profondeurs du Saint-Laurent à la recherche de proies faciles. Théâtre canadien de la Deuxième Guerre mondiale, cette guerre navale se déroule principalement à proximité de zones habitées. L’objectif principal des Allemands est alors de mettre un terme à l’approvisionnement destiné au Royaume-Uni et aux troupes alliées. Au total, 16 navires sont coulés au pendant la bataille. 

    commentairesCommentaires

    1

    • DH
      Dwayne Hill
      temps Il y a 8 ans
      Congratulations Samuel, If you ever need to do an article with German Submarine models, I have scratch built submarine models of U-69 and U-190 that were both in the St Lawrence River in WWII as part of my RC collection
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h00

    Vivre Les Basques cet été

    La MRC Les Basques, c’est la nature, la culture, l’accès au fleuve Saint-Laurent, les bons repas entre amis et les couchers de soleil à couper le souffle. La MRC des Basques a de quoi surprendre avec son territoire côtier et agricole qui regorge de petits trésors à découvrir au fil des randonnées à vélo, à pied ou en auto. Cet été, découvrez deux ...

    23 juin 2024 | 7h05

    Fierté locale et notoriété pour Rivière-du-Loup

    La saison touristique semble déjà bien entamée si on regarde l’achalandage des dernières semaines. Les visiteurs, toujours en quête d’expériences nouvelles et d’aventures, viennent dans la région de Rivière-du-Loup pour décrocher, profiter du grand air et découvrir nos incontournables. Cette année, Tourisme Rivière-du-Loup a choisi d’orienter ses ...

    23 juin 2024 | 6h55

    Le Louperivois Gaston Pelletier élu troisième récipiendaire du prix Jacques-Grimard au Québec

    Le Louperivois, Gaston Pelletier, connu pour ses nombreux engagements dans la communauté, a vu son travail être récompensé devant ses pairs lors du 53e congrès de l’Association des archivistes du Québec qui se déroulait du 29 au 31 mai à l’Hôtel Universel. Il s’est distingué par son intérêt marqué pour l’histoire de sa région qui a motivé ses ...