Publicité

29 septembre 2015 - 21:54 | Mis à jour : 30 septembre 2015 - 14:53

Les enseignants se donnent un mandat de grève

Nicolas Ouellet

Par Nicolas Ouellet, journaliste

Twitter Nicolas Ouellet
Toutes les réactions 6

Rivière-du-Loup - Après le personnel de soutien et les professionnels, les enseignants des commissions scolaires du Fleuve-et-des-Lacs et Kamouraska-Rivière-du-Loup se sont donné un mandat de grève dans le cadre de la négociation avec le gouvernement Couillard.

À la Commission scolaire Kamouraska-Rivière-du-Loup, les syndiqués ont voté à 78% pour la grève, tandis qu'à la CS du Fleuve-et-des-Lacs, ce sont 73 % des personnes présentes qui ont voté pour les six jours de grève en front commun sur une base rotative.

Plus de 600 membres du Syndicat de l'enseignement du Grand-Portage (SEGP) ont exercé leur droit de vote mardi soir au Centre culturel Berger de Rivière-du-Loup.

Le moment de la grève sera annoncé ultérieurement par le Front commun et tiendra compte de l’évolution des travaux aux tables de négociation.

Rappelons que dans le cadre des négociations, les différents syndicats font front commun (400 000 personnes) et revendiquent un rattrapage salarial par rapport aux autres travailleurs du Québec, soit 13,5 % sur trois ans, alors que, de son côté, le gouvernement propose plutôt un gel salarial de deux ans et des augmentations de 1 % pour chacune des trois années suivantes.

PERSONNEL DE SOUTIEN

La semaine dernière, les employés de soutien membre du Syndicat du soutien scolaire Kamouraska-Rivière-du-Loup, affiliés à la CSN, s'étaient donné un mandat de grève dans une proportion de 70 %, alors que 178 des 386 membres avaient voté.

PROFESSIONNELS

Les membres du Syndicats des professionnelles et professionnels du Grand-Portage (SPGP) ont eu aussi voté pour la grève, dans un vote secret tenu récemment.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • Ce qui me dérange dans cette histoire c'est que les coupes se sont les commission scolaire qui les fond pas le gouvernement . On dirait que les commissions scolaire coupe les services aux élevés pour choquer la population et pour que elle ci ce choque contre le gouvernement .
    Pourtant ici notre commission scolaire à décider de couper principalement dans le gras au lieu de couper dans les services. Ici notre c.s. N'a pas doublé les frais du service de garde comme dans certain c.s., ici on n'a pas couper d'orthopedagoge , ici on a de l'argent pour les un stade multisports . Pourquoi ici on réussi à faire tous et pas les autres c.s. ?? Peut être que notre c.s. Est beaucoup mieux géré que d'autre et C'est ça que le gouvernement demande couper au bonne place

    Marc - 2015-09-30 12:24
  • Monsieur Déçu, s'il y avait des solutions autres que la grève pour faire avancer les négociations, elles seraient déjà mises de l'avant. La réalité, c'est que dans le secteur public, les moyens de pression sont très limités, car nous sommes assujettis à des lois. Personne n'a envie de faire la grève, mais pour donner du poids aux arguments des négociateurs, il faut montrer au gouvernement que les enseignants sont mobilisés et qu'ils refusent massivement les coupes dans les services aux élèves. Les chandails, c'est bien beau, mais ça ne dérange personne.

    De plus, les répétitions des mots «grève» et «enseignants» étant très présentes dans les médias quand ça arrive, la population a l'impression que nous sommes toujours en grève. Dans la réalité, il n'y a eu environ que 7 JOURNÉES de grève dans les 30 dernières années.

    Steve Ouellet - 2015-09-30 09:58
  • "Pas mieux", si vous saviez ce que les enfants vont manquer l'an prochain, et les autres années, si les coupures exigées dans ce que le gouvernement appelle de la négo, sont appliquées.
    Par exemple: augmentation du nombre d'élève par classe, disparition des codifications d'élèves en difficultés (ils n'auront plus d'aide car il ne sont plus en difficulté!), coupures d'orthopédagogues et d'enseignants ressources, etc
    Si vous pensez qu'une journée de grève est dramatique, la dégradation du système scolaire publique par les Libéraux est bien pire.

    Denis - 2015-09-30 09:29
  • ... Ce n'est pas seulement par rapport au salaire , mais surtout pour le bien des étudiants . Il serait interessant de sortir tous les points au lieu de seulement celui ci!! #lavenirdeselevesendanger

    Ecoleaboutdebras - 2015-09-30 06:37
  • Une grève... faire perdre une journée d'école à des enfants qui en ont besoin... bon j'avoue que les enfants eux seront contents

    Pas mieux - 2015-09-30 06:27
  • Je me demande quelles seront les conséquences d'avoir porté ce chandail sur les photos scolaires aux yeux du gouvernement... Il y a sûrement des solutions qui ne touchent pas les enfants et parents...

    Déçu - 2015-09-30 06:24