Publicité

3 mars 2015 - 06:17

Un premier documentaire pour Gilles Morin

Témiscouata-sur-le-Lac – Le Témiscouatain Gilles Morin complète la production d’un premier documentaire relatif aux conséquences des accidents de la route sur les victimes, leurs familles et leurs proches, sous le titre « Ébloui par la nuit ».

Son équipe est formée de collègues de l’École des métiers du cinéma du Cégep de Rivière-du-Loup : Jean-Jacques Gantois, Julie-Ève Proulx, Marc-André Valcourt, Élise Vaillancourt, Shadel Lapierre et le réalisateur Martin Matte. Au cours des derniers mois, ils ont parcouru les MRC de Témiscouata et de Rivière-du-Loup afin de capter des images qui enrichiront le contenu visuel du documentaire.

Victime d’un accident de la route qui l’a laissé paraplégique en 1982, Gilles Morin veut témoigner de sa pénible expérience de réhabilitation et de réadaptation. La sécurité routière est aujourd’hui devenue l’une de ses priorités personnelles et professionnelles.

Depuis trois ans, il prononce des conférences auprès des élèves québécois. Il est également très impliqué au sein du projet IMPACT de la Sûreté du Québec. Il souhaite ainsi sensibiliser les jeunes aux conséquences de leurs comportements téméraires sur la route.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article