Publicité

16 mai 2014 - 10:48

La réussite soulignée au Gala méritas du Pavillon-de-l’Avenir

Rivière-du-Loup - Quelque 200 personnes ont participé, le jeudi 15 mai, au traditionnel Gala méritas du Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l’Avenir qui avait comme thème « Ce qui est à venir / C'est notre avenir ».

Encore cette année, nombre d’élèves ont été honorés lors de cette 26e édition qui s’est tenue à l’Hôtel Levesque de Rivière-du-Loup. Pour l’occasion, avaient été aménagées dans la salle de réception une vingtaine de mosaïques photographiques qui proposaient un voyage dans le temps en noir et blanc. Cette soirée fort appréciée par les élèves constitue pour plusieurs d’entre eux une opportunité de se réseauter avec des industriels et des gens d’affaires de notre communauté, voire la chance de se trouver un emploi à la hauteur de leurs attentes.

Le Gala méritas constitue l’événement phare qui vient clôturer le programme de reconnaissance du Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l’Avenir qui a été jalonné par trois activités, dont l’objectif est, rappelons-le, d’encourager la persévérance scolaire tout en célébrant la réussite des élèves sous toutes ses formes.

Dans un premier temps, les élèves les plus motivés (effort soutenu, persévérance et ténacité au travail) de chacun des 55 groupes ont eu la chance d’assister le 2 mai dernier, avec la personne de leur choix, au spectacle de Messmer au centre culturel de Rivière-du-Loup. Le jour auparavant, une quarantaine d’élèves ont été honorés, au cours d’un dîner à la cuisine professionnelle. Ils ont reçu une bourse provenant d’industriels et organisations, en vue de souligner leur engagement et leur implication dans le Centre ainsi que dans la collectivité. Lors de ce dîner, des mentions spéciales ont aussi été remises à des élèves qui se sont illustrés dans le cadre de différents concours : « Chapeau, les filles ! », « Mérite en français », « Concours québécois en entrepreneuriat ».

En prenant en compte les trois activités, c’est un montant de plus de 25 000 $ — la principale part versée en bourses — qui a été remis aux élèves qui se sont démarqués au cours de leur parcours au Pavillon-de-l’Avenir.

Gala méritas

Le Gala méritas s’est déroulé avec le décorum habituel. De nouveau, les élèves en cuisine du Pavillon-de-l’Avenir, sous la supervision de leur enseignant Étienne Dubé, chef, ont fait montre de leur savoir-faire en préparant pour les convives présents un souper cinq services. Le tout a été agrémenté par des performances musicales de Rose Dionne, Marie-Anne Levesque et Marc Thériault, des élèves en électrotechnique et en commerce. Le plat de résistance de cette soirée reconnaissance a été, bien entendu, la remise des bourses. Dans un premier temps, des bourses industrielles de 350 $ ont été remises à une trentaine d’élèves dans les neuf secteurs du Pavillon-de-l’Avenir. Puis a été rendu public le nom des élèves pour les prestigieuses Médailles de secteur.

Pour l’année 2013-2014, les récipiendaires sont les élèves suivants : Jean-Philippe Morin de Notre-Dame-des-Neiges (bâtiment et travaux publics), Réal Bérubé de Cacouna (entretien d’équipement motorisé), Stéphanie L’Abbé de Packington (alimentation et tourisme), Michaël Cloutier de Dégelis (fabrication mécanique), Mathieu Coulombe de Rivière-du-Loup (électrotechnique), Jacinthe Dionne de Mont-Carmel (santé), Rachel Bolduc de Rivière-du-Loup (administration, commerce et informatique), Jimmy Ouellet de Saint-Alexandre-de-Kamouraska (métallurgie) et Mélanie Couture de Val-Joli (Foresterie et papier).

Parmi ces récipiendaires, Réal Bérubé a raflé la Médaille du Centre. Pour sa part, Mathieu Coulombe a remporté le Prix de la Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup.

Rappelons que la Médaille du Centre vise à reconnaître le travail exceptionnel d’une ou d’un élève qui s’est distingué de manière exceptionnelle tant au plan académique qu’au plan personnel. Pour sa part, le Prix de la Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup est décerné à une ou à un élève qui s’est démarqué sur les plans suivants : implication personnelle, professionnelle, sociale, scolaire et communautaire, sens des responsabilités, débrouillardise, altruisme et positivisme.

Le comité de sélection a décidé de remettre cette année un prix Coup de coeur à Jacinthe Dionne qui s’est démarquée pour ses qualités, son leadership et sa vision d’avenir.

Implication de la communauté

Benoit Ouellet, directeur du Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l’Avenir, a tenu à souligner l’implication des précieux donateurs et donatrices qui accordent, année après année, leur appui au programme de reconnaissance qui se distingue tant par la valeur des bourses remises que par la qualité de l’implication des élèves.

« Votre implication est essentielle à la réussite de nos activités reconnaissance. Elle constitue un encouragement pour nos élèves à persévérer dans leurs études, à exceller dans leur métier, bien plus, à prendre une part active à la vie de leur communauté. Le dîner engagement et implication, la soirée reconnaissance tout comme le Gala méritas sont, pour nous, des moments privilégiés où nous rendons hommage à nos élèves. Je tiens à féliciter tous nos récipiendaires. Encore cette année, nous avons une cohorte extraordinaire. Je tiens aussi à remercier celles et ceux qui s’impliquent tout au cours de l’année scolaire dans le cadre des activités de reconnaissance. Un merci spécial à tous nos employés et employées qui, par leur engagement, leur professionnalisme et leur dynamisme, font la différence. Au Pavillon-de-l’Avenir, nous avons la passion du métier. »

Soulignons en terminant que le programme de reconnaissance fait partie des activités que met en place le Pavillon-de-l’Avenir dans le cadre de l’opération Excellence. Cette opération souligne, de manière particulière, la qualité de l’assiduité, du rendement et du comportement des élèves au cours de leurs études. Qui plus est, elle leur permet de se faire connaître par d’éventuels employeurs. En effet, elle constitue, pour les élèves, un encouragement concret à prendre leur avenir en main et à se préparer à faire leur entrée sur le marché du travail.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article