Publicité

27 janvier 2014 - 12:12 | Mis à jour : 19:26

«L’Isle-Verte se porterait mieux sans les journalistes» -la mairesse Ursule Thériault

Toutes les réactions 52

L’Isle-Verte – Lors d’un point de presse avec les médias locaux lundi matin, la mairesse Ursule Thériault, la promaire Ginette Caron et le directeur du Service incendie de L’Isle-Verte, Yvan Charron, se sont exprimés sur la tragédie qui a frappé la petite localité. Mais d’entrée de jeu, c’est le « I’m the boss », lancé par la mairesse qui a retenu l’attention.

La rencontre qui avait lieu à la caserne incendie de L’Isle-Verte a permis à Mme Thériault d’affirmer qu’elle était bien en selle et en contrôle des opérations se déroulant sur le territoire de la municipalité. « ''I’m the boss'' que je dis aux gens de la SQ », a-t-elle lancée, sourire en coin en regardant les représentants du corps de police.

C’est donc une Ursule Thériault plus décontractée qui s’est présentée au lutrin. Flanquée de Mme Caron et M. Charron, elle a livré ses états d’âme sur le drame que vit sa municipalité. « Ça va relativement bien, a-t-elle mentionné. On a le support et l’encadrement qu’il faut, c’est hyper important », a commenté celle qui a été élue en novembre dernier.

La mairesse qui souligne prendre une journée à la fois n’a pas voulu s’engager sur un hypothétique retour à la normale. Il n’y a plus d’agenda qui tienne.

« Nous sommes constamment en réaction, il y a toujours des décisions à prendre. Nous sommes amenés à toujours aller du côté le plus pressant. C’est pourquoi nous sommes là tôt le matin jusqu’à tard le soir à la coordination », a ajouté Ginette Caron.

MAIRESSE

Ursule Thériault dit apprendre son métier vitesse grand « V ». Si elle ne regrette pas s’être lancée en politique, elle ne cache pas qu’il s’agit d’un rude apprentissage. « Il faut savoir se projeter », dit-elle en soulignant que ces événements contribuent à la faire grandir.

Questionnée par Info Dimanche à savoir comment elle avait accusé le choc de la nouvelle alors qu’elle se trouvait à l’extérieur du pays, elle a candidement répondu : « J’ai cru à une blague, je me suis dit voyons donc. Puis j’ai été en contact avec ma super promaire, Mme Caron. »

Quant à Ginette Caron, il faut savoir que son conjoint est pompier volontaire. « On se dit, lève-toi, va t’occuper de tes concitoyens. Je me suis immédiatement assurée que tout roule dans la bonne façon, on n’a pas le temps de réfléchir et j’ai eu de la collaboration. Il fallait s’occuper des résidents évacués, puis des familles. »

Les deux femmes ont souligné la force de caractère et la solidarité dont les gens de L’Isle-Verte font preuve. Deux qualités qui n’ont pas manqué de ressortir depuis cette nuit fatidique.


MEUTE JOURNALISTIQUE

Quant à la très forte présence médiatique, que plusieurs comparent à celle ayant été déployée lors des événements de Lac-Mégantic cet été, Ursule Thériault n’a pas mâché ses mots. Questionnée à savoir si L’Isle-Verte se porte mieux avec la forte présence journalistique, la mairesse y est allée d’une réponse sans équivoque : « L’Isle-Verte se porterait mieux sans les journalistes. »

Elle cible notamment les incessantes demandes d’entrevue que doivent quotidiennement subir ses concitoyens par une meute de journalistes nationaux alors que le temps est à panser des plaies toujours très vives. « On m’a rapporté les propos de Christian Morin, de l’épicerie Richelieu, qui a fait une entrevue où il a demandé à ce qu’on le laisse tranquille. »

Un commentaire que la mairesse assure formuler dans un souci de protection et de respect pour les Isle-Vertois.

Ginette Caron a été tout aussi directe. En s’adressant aux citoyens touchés par le décès de proches et fortement sollicités en entrevue de toutes sortes, elle y est allée d’un « barrez vos portes, arrêtez de répondre. » Elle souligne que certains citoyens lui ont même fait part de leur désir de quitter temporairement le village.

POMPIERS

Le directeur du Service incendie, Yvan Charron, a précisé que lui et ses hommes ont dû se forcer à prendre une pause. « On a dû se dire faut prendre un ''break''. On a disputé des gars, les mettre au repos, qu’ils aillent dormir. Nous avons établi  un horaire et à partir de là nous avons pu prendre un peu de repos. »

M. Charron a aussi souligné que les membres de la caserne 20 ont rencontré différents intervenants. « On a jasé toute la gang, on va jaser encore. »

La mairesse qui a affirmé à quelques reprises lors de précédents points de presse vouloir protéger ses pompiers a aussi souligné qu’ils étaient sa plus grande préoccupation. « Quand je dis que nous avons des pompiers au cœur d’or et aux nerfs d’acier, je le crois fondamentalement. Il est important qu’ils le croient et qu’ils le sentent. »

AIDE FINANCIÈRE

Quant à une compensation financière pour les dépenses liées à l’intervention, notamment engendrées par la couverture incendie, Mme Thériault assure avoir eu une discussion franche et positive avec la première ministre Pauline Marois lors d’une rencontre ayant eu lieu dimanche.

« Mme Marois s’est engagée à supporter la municipalité et les citoyens de L’Isle-Verte. Elle s’est engagée personnellement lors d’un entretien privé. » Mme Thériault a toutefois refusé de donner une indication de grandeur sur l’aide à être versée.

RÉSIDENCE

Ursule Thériault a aussi profité de l’occasion pour rappeler l’importance de reconstruire une résidence pour personnes âgées à L’Isle-Verte. « La leçon de vie de M. Bernier (propriétaire de la Résidence du Havre), démontre l’importance de ce type de service ici, au village. »

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

52 réactionsCommentaire(s)
  • Le meilleur commentateur de l'évènement c'est daniel st -pierre. Lolllllllllllllolllolololololololol

    J'en peu pu - 2014-02-06 00:31
  • Dans son point de presse, quand la mairesse à dit que « L’Isle-Verte se porterait mieux sans les journalistes. », elle aurait pu se garder une petite gêne. Oui c'est vrai que certains journalistes et certains médias poussent un peu, mais elle aurait du leur demander d'être plus discret et le faire en privé. Personnellement, si j'étais journaliste, je ne me présenterais pas aujourd'hui à la messe commémorative.

    Michèle B. - 2014-02-01 08:30
  • Je suis d'accord avec les intervenants qui disent que madame la mairesse a manqué de tact et de leadership avec son «I'm the boss», ses sourires en coin (signe d'arrogance)et ses affirmations qui n'avaient que pour but de prouver que sa nouvelle équipe faisait son travail mieux que les autres, propos très déplacés d'ailleurs. Nous ne pouvions tous être sur le site pour savoir ce qui s'y passait et ce qui s'y passe et les journalistes y étaient pour transmettre l'information à tout le Québec qui sympathisait avec la population affectée par ce grand drame.

    De plus, les dons ont été accentués par la collaboration des journalistes, entre autres. Merci à eux qui font en général un bon travail. Il y aura toujours des gens qui font des excès et ce, dans tous les domaines et encore plus dans des situations exceptionnelles. Certains ne savent pas où s'arrêter mais on ne bannit pas les autres pour cette raison. Il faut faire la part des choses et il est évident que madame la mairesse ne le fait pas.

    Je comprends qu'elle est fatiguée, stressée et émue, mais allez vous reposer un peu madame Thériault. Les pompiers l'ont fait, vous y avez droit aussi car la rigidité n'a pas sa place dans une telle situation. Se serrer les coudes, s'appuyer les uns les autres, c'est un travail d'équipe. D'ÉQUIPE madame Thériault. Apprenez à faire confiance aux autres. Vous en êtes capable. Faites-le. Et merci pour tout ce que vous faites. Gardez le moral. Ça n'est pas terminé, ça commence. Bonne chance !

    Isle-Vertoise et membre de famille affectée - 2014-01-28 18:23
  • Je crois qu'ils ont besoin des journalistes pour recevoir de l'aide car pour avoir de l'aide ils faut que le monde soit au courant et c'est par les journalistes que la nouvelle se répand et cela leur prend du courage pour passer leur journée au froid et attendre pour être proche des nouvelles et pouvoir nous les communiquer. On est tous touché par cette tragédie et c'est par eux que nous suivons les progrès Si je me souviens bien La Mairesse du Lac Mégantic n'avait pas du tout le même discours et même je crois qu'elle appréciait leur présence

    Dominique - 2014-01-28 16:59
  • Quelle importance qui est le boss, l'important c'est que l'on retrouve les disparus et que l'on les identifie pour les familles, le reste...

    Isle-Vertoise - 2014-01-28 15:35
  • Les vrai boss la dedans ces la SQ ET LE SI de l'Île verte madame la mairesse vous avez beaucoup a apprendre d'un scène incendie qui peu être vue comme une scène de crime par la SQ..

    logiquement ces ça - 2014-01-28 09:23
  • Celui qui dit que M.St-pierre de CIEL-FM est correct je m'excuse mes quand tu part pratiquement une guerre de clocher parce-que Les pompiers de Rimouski sont demander avant les pompier de RDL ta un probleme

    observateur v2 - 2014-01-28 09:19
  • Qui a elu cette mairesse pour vous represente c est assez rate .?...

    isabel - 2014-01-28 06:20
  • Mme Thériault je vous appuis à 100%, vous avez dit ce que vous pensé et c'est comme cela qu'il faut agir!
    Trop de politicien font leurs discours en fonction de ce les gens veulent entendre et non de ce qu'il pense!
    Que les journaliste soient présent ne représente pas de problème en sois!
    Mais quand il harcèle la population cela devient une charge de plus à supporter pour des gens déjà très éprouver!
    Par contre, je ne les mets pas tous dans le même bateau! Certain sont très respectueux et correct! Ceux là non pas besoin d'importuné les citoyens pour avoir du matériel intéressant à divulguer!
    Ils sont consciencieux et recherche à transmettre la nouvelle sans artifice et sans tape à l'œil, ils livrent les évènements tout simplement!
    Bravo à tout les intervenants qui ont à déploient beaucoup d'énergie et de temps à rechercher les disparues et à prendre soins de ceux qui ont survécu!
    Mais sympathie les plus sincère à tous ceux qui ont perdu quelqu'un dans cette tragédie. Je suis de tous cœur avec vous!

    J-F Lavoie - 2014-01-28 05:20
  • L'heure n'est pas aux reproches... Cette dame est visiblement trop peu outillée pour faire face à cette terrible tragédie. Je lui souhaite de s'entourer davantage et d'accueillir cette aide avec humilité. Moins de rigidité, plus de douceur et d'ouverture...

    Pour ce qui est de la couverture médiatique, le droit du public à l'information a parfois le large... d'où quelques reportages fort déplorables. Mais le travail des journalistes n'en demeure pas moins essentiel.

    Les messages de sympathie qui fusent des 4 coins du pays et l'aide apportée sous toutes ses formes sont un léger baume pour la communauté de l'Isle Verte. Les médias sont aussi à l'origine de cette vitrine...

    R. Dumont

    R. Dumont - 2014-01-27 23:13
  • Il a une partie de bon dans le journaliste, mais en bonne quantité et en bonne qualité. On a une bonne exemple d'exagération, Où est passé le respect de nos jours, Est-ce que les journaliste peuvent laissé les gens touchées par cette tragédie tranquille un peu. Et du même moment facilité le travail des gens courageux, ceux qui doivent retrouvé les disparus. J'aurais une belle exemple de journaliste qui ne sais pas de quoi il parle. Mais je vais gardé cela pour moi, ce n'est pas le moment, On veut croire ce qu'on veut voir.

    Martin - 2014-01-27 22:27
  • Ce soir nous écoutons Patrick Lagacé, il disait que la mairesse avait fait un témoignage insensé en disant que les journalistes étaient de trop. I am the boss, trop facile pour une mairesse fraichement élue. Les commentaires des journalistes faciliteront peut-être la future aide gouvernementale. On est loin de la mairesse de Lac Mégantic.

    Cecile - 2014-01-27 20:59
  • Si Pauline avait tenu un tel discours, on lui demanderais de s'excuser publiquement.
    Ça vous tente de vous rétracter?
    Personnellement comme citoyen du KRTB, je suis des plus offusqués.

    Observateur - 2014-01-27 20:22
  • Je pense que le suffrage universel a ses limites pour mettre quelqu'un dans une position d'autorité.Mme Thériault vient de rater une belle occasion de mettre en valeur la municipalité.Pourquoi n'a-t-elle pas profiter pour louanger les pompiers volontaires au lieu de "varger" sur tout ce qui bouge. Mme Roy-Laroche à Lac-Mégantic a profité de la présence des médias pour promouvoir le tourisme et les gens viennent de partout aujourd'hui, elle est gentille avec tout le monde.J'ai su que samedi Mme Thériault a été très désagréable envers François Legault et Sylvie Roy venus offrir leur soutien à la population.Pour ce qui est de l'aide gouvernementale, c'est un incendie avec des pertes de vies, la SQ s'occupe de tout avec le bureau du coroner.Si le gouvernement allongeait le moindre dollar ça va être quoi ailleurs à chaque fois qu'il y a un incendie.Lac-Mégantic c'est pas pareil c'était une catastrophe environnementale donc il fallait faire de la récupération de pétrole et des wagons.

    Raymond Lafrance - 2014-01-27 19:59
  • je suis très partagée par vos propos, très déplacé de dire "Im the boss" je pense que vous manquez d'expérience pour l'être, une catastrophe comme celle là ça prend des gens expérimentés pour vous entourer dont la police. Les journalistes, oui ils sont en appétit, mais grâce à eux nous étions au courant de tout, les gens ont pu donné à la Croix-rouge. Et j'aimerais bien vous entendre dire merci aux pompiers des alentours, sans eux, le village aurait passé au feu. Je suis de tout cœur avec les gens de mon coin de pays qui ont perdu beaucoup dans cet incendie, bon courage a`toutes les familles.

    citoyenne de ST-Éloi - 2014-01-27 19:41
  • Mme la mairesse, vos mots sont un peu fort (I'm the Boss). Faire une sortie médiatique seule avec votre monde (vous en avez pas assez avec tout le reste). Les boss a ce que je sache sont ceux qui travaillent sans relâche pour sortir les corps de nos disparus, qui s'occupent de ceux qui restent, qui rencontrent pompiers, citoyens pour voir leur besoin. Vous dites que vous êtes là pour vos citoyens(citoyennes). Combien en avez vous visitez? En passant, il n'y a pas juste les gens de Isle-Verte qui sont affectés, mais beaucoup de famille autour (les personnes décédés ont de la famille partout). Les médias sont là pour transmettre l'information, oui il y en a trop je suis d'accord mais ils ne sont pas tous des vautours. Si les gens ne veulent pas répondre, ils ne répondent pas. En passant madame la Mairesse, savez vous tous le monde qui sont autour de vous et qui auront besoin un jour ou l'autre. Le père Gilles Frigon qui supporte et qui s'occupera de beaucoup de service à la suite des découvertes des corps, les gens des différents comité: liturgie, pastorale et chorale pas juste de Isle-Verte mais de plusieurs villages autour qui eux aussi ont perdus des proches et qui travaillent très fort pour chacune des célébrations, ouverture de l'Église, etc. Ils auront besoin aussi d'aide autant que les autres. Comme disait Isabelle, une mairesse avec un sourire en coin, des petites farces ici et là, j'espère moi aussi que s'est le stress qui fait faire ça. Pour nous familles dans le deuil ou dans l'attente de voir nos proches être sortis des débris, je trouve cela un peu déplacé de votre part de dire que tout est sous contrôle.....

    Membre famille endeuillée - 2014-01-27 19:34
  • Michel Arsenault disait aujourd'hui à la Commission Charbonneau qu'un Président, un Leader, n'est pas un boss mais un animateur, celui chargé de la bonne entente entre toutes les parties d'une organisation dans son milieu.
    Quand j'entends ces paroles "I'am the Boss" dans la bouche de la mairesse, j'ai l'impression d'entendre ces vieux "cheufs" du passé qui tenaient les mêmes propos.
    Faut jamais oublier que si vous êtes une chef, un boss ou une animatrice, c'est que vos citoyens en ont décidé ainsi.
    Voilà on respire par le nez et on se calme.

    Un journaleux du coin - 2014-01-27 19:32
  • Tres déplacé de dire "im the boss" au gens de la sq, même enorme manque de respect, ce sont les policiers qui sont entrés dans l'immeuble en feu pour tenter de sauver des vies. Et je tien a dire toutes mes sympathies aux proches et familles des victimes.

    Citoyen de l'isle- verte - 2014-01-27 19:09
  • Je n'ai pas de problème contre les journalistes, mais plutôt contre les "vautour à misère humaine". Ceux qui font leur travail convenablement, transmettent la vraie information et se contentent de suivre l'évolution des travaux au Havre, je n'ai pas de problème avec ca. Mais plus de la moitié font partie de l'autre gang....Les larmes de Jean-Eudes Fraser qui a dû abandonner sa mère à la mort (et il continue de le vivre chaque fois qu'on voit l'édifice s'écrouler...), ce n'est pas d'intérêt public. Lucie Malenfant qui venait de perdre son père, ce n'est pas d'intérêt public. Accuser les pompiers de ne pas avoir appelé RDL, ce n'est pas du journalisme. RDL était le dernier endroit où il y avait des pompiers de disponibles pour un autre feu... et 15 minutes après le call, il y avait du feu dans chaque fenêtre, un camion de plus 30 minutes plus tard n'aurait rien changé.
    Entrer en douce dans une école pour essayer de soutirer un commentaire d'un enfant du primaire, ce n'est pas du journalisme.
    Twitter dans l'église (ou ils sont rentrés en cachette) pendant la cérémonie, ce n'est pas du journalisme.
    Le journalisme, c'est rapporter de l'information, pas de frapper sur la tête d'une victime en espérant filmer une larme qui coule...
    Les larmes, ca doit couler en privé, pas à la tivi....

    Mettez vous donc à notre place 30 seconde.... - 2014-01-27 18:58
  • il y a certains journalistes qui posent de droles de questions il devraient y penser 2 fois avant de poser des questions qui nous vont droit au coeur,comme comment vous sentez-vous voyons voir quelle question,ils viennent de perdre un des leurs réfléchis un peu

    ti coeur - 2014-01-27 18:41
  • Je crois que les commentaires sont partagés ici entre deux partis: Les habitants de L'Isle-Verte d'un côté qui sont anéantis par ce drame, qui veulent faire leur deuil, qui se voient harcelés, qu'y n'ont pas le droit d'avoir une cérémonie à l'église sans médias (qui ne respectent pas leurs souhaits), qui voient leurs enfants se faire également harceler jusqu'à leur école. Et il y a "les autres", ceux qu'y ne sont pas touchés personnellement, ceux qui ont le droit de savoir... Savoir quoi? Que les gens ont de la peine? Et oui les gens ont de la peine, peine de voir que le cirque médiatique fait de leur vie rien de plus que du sensationnalisme, des spéculations, des commentaires déplacés. À vous qui vous offusquez que nous voulons un peu de paix je n'ai qu'une chose à dire. Lorsque se sera votre tour, que le malheur vous frappera personnellement, j'espère que vous aussi vous aurez autour de vous des vautours qui ont le droit de savoir!!

    Marie - 2014-01-27 17:58
  • Madame Thériault, sans les journalistes nationaux, la Croix-Rouge n'aurait pas amassé 200 000 $. De plus, dire aux policiers « I'm the boss » est très déplacé. Voulez-vous qu'ils quittent et vous laissent seule avec le travail à faire?

    S. Chapados - 2014-01-27 17:53
  • Les journalistes sont utiles pour donner l'information. Par contre lorsque certains journalistes se comportent comme des goélands ou des charognards ils deviennent alors des nuisances. Poursuivre des personnes pour recueillir des commentaires "croustillants" cela est un manque de respect de votre part.

    mamie - 2014-01-27 17:47
  • Quand un journaleux par avec son petit micro frapper aux portes des maisons privés (je crois qu'il n'y a pas une maison de ce petit village ou il n'y avait aucun lien avec les vicitmes) et que celui demande aux résidents si ils ont perdu quelqu'un dans cet incendie et comment il se sentent. Je n'apelle pas ça du journalisme mais plutôt un ti-counne qui aime tourner le fer dans la plaie. Elle a raison de dire celà, si les journaleux se seraient contenter de commenter les choses sur le terrain comme tel au lieu d'aller jouer dans les sentiments des malheureux qui ont perdu un être cher peut être que la mairesse n'aurait pas eu raison de dire celà mais les scoopeux eux avaient soif de d'autre chose. Bravo madame la mairesse.Les point de presse pour informer la population c'etait en masse pas besoin d'en ajouter autant.

    Tannée de voir ce genre de journalisme - 2014-01-27 17:40
  • bravo madame Theriault, que les journalistes un peu trop affame de l extérieur nous laisse tranquille. Vous n avez pas à vous excuse

    rino - 2014-01-27 17:38
  • Les gens de l'ILe-Verte ont le droit de vivre leur deuil avec les leurs. Respectons leurs etats d'ame. Bravo pour votre courage. Dans le malheur, aucune comparaison n'est envisageable.

    loulou - 2014-01-27 17:37
  • Je pense que le commentaire d'Isabelle est très juste. Je souhaite que les enquêteurs de la S.Q. vous remettent à votre place. Je crois que les citoyens sont capable de répondre ou non aux journalistes. Je vous conseille de vous tenir loin du micro Mme la mairesse. Il y a sûrement quelqu'un qui pourrait être nommé porte-parole officiel afin de dire moins de bêtises que vous.
    Tout compte fais vous auriez peut-être dû rester où vous étiez en vacance.

    Line - 2014-01-27 17:20
  • Je suis parfaitement d'accord pour ce qui est des journalistes. On dirait des goélands et des voyeurs,
    quand nous avons la nouvelle et que nous savons ce qui se passe, alors sacré votre camp chez vous. TVA vous en avez une journaliste de RDL je pense qu'elle est capable de faire le travail.
    Foutez leur la paix.

    Sevy1066 - 2014-01-27 17:11
  • Jocelyn: ils t'ont payé combien?? Y dans le champs! St-pierre est le pire !!

    Léonie - 2014-01-27 17:10
  • Elle se prend pour qui? A boss? Sans les journalistes,l'aide n'aurait pas été la même. Elle aurait dû les remercier au lieu de dire que l'Isle-Verte se porterait mieux

    cmbrdl - 2014-01-27 17:08
  • Mme Thériault, vous devriez vous excuser pour vos propos, c est grace aux médias que les gens du pays ont pu etre informmés de ce qui se passait et qui a permis a la Croix Rouge de receuillir des fonds monétaires pour aider les survivants qui sont toujours a ce que je sache vos concitoyens....svp soyez plus tolérante....merci
    PS""Merci a M St Pierre de CIEL FM et M. Drouin de l INFO DImanche...Continuez votre bon travail....les gens ont droit de savoir...

    Jocelyn - 2014-01-27 16:54
  • Les journalistes sont très têtus et ce n'est pas un commentaires d'une mairesse qui les arrêtera! Ils sont sans cœur lorsque c'est le temps de faire leur "travail". Mettez un membre de leurs famille impliqué dans un drame et ils feraient de la rétention d'information! Ce sont des espèces qu'on espère en voie de disparition!

    Henry - 2014-01-27 16:52
  • Je suis sans mots devant une tragédie semblable. Les journalistes c'est beau mais la maintenant vous voyez bien que trop c'est comme pas assez. Laissez le monde vivre leurs deuils tranquille, à qui aura la meilleur nouvelle. Vous les journaliste imaginé vous que serait votre famille et vos proches comment réagiriez vous devriez y pensé. Sympathie à toutes les personnes touchées et félicitations au pompiers et tout ceux qui ont fait et qu'il font encore leurs possibles. Nos pensées sont avec vous.

    M.B. - 2014-01-27 16:47
  • On est très loin de la mairesse de Lac Mégantic... Mme Thériault fait des petites farces avec sourires en coin durant les point de presse et J'ESPÈRE que c'est le stress, la gêne, la fatigue, ou je ne sais pas. Lors de son retour de vacances, elle a fait mention des élections du 3 novembre, que dès l'élection passée, le nouveau conseil s'était mis au travail bla bla bla.... Oui, elle en a gros sur les épaules, mais "she's not the boss" tant que ça... Il y a tellement d'intervenants! C'est un signe de non respect pour les autres qui font un travail très important, très important.

    Concernant les journalistes, on n'est pas habitués ici à avoir plein de gens des médias à chaque pas qu'on fait... 200 000$ ont été amassés, les messages de compassion fusent du monde entier... Si on oublie la tragédie (ce qui est un exercice laborieux), les gens des médias mangent et dorment, font donc rouler l'économie. Jamais nous n'avons entendu Mme Roy-Laroche parler de telle façon. Mme Thériault devrait remercier la communauté journalistique qui permet au reste du Québec de connaître son village.

    Parce que lorsque les morts seront enterrés, le deuil des familles amorcé, le lieu de la tragédie nettoyé, des gens de partout au Québec viendront peut-être visiter l'Isle Verte et les alentours, ce sera la faute des journalistes....

    Isabelle - 2014-01-27 16:43
  • Drôle de nom: comment une eglise aussi belle que celle de l'Isle-Verte peux avoir un nom aussi laid???
    Eglise de la décollation de st jean-Baptiste de l'Isle verte.... La Décollation ??!????
    Alex

    Alex - 2014-01-27 16:30
  • Madame la Mairesse, je vous admire pour vous avoir tenue debout . Vous avez passé votre message avec courage et détermination en dénonçant l'acharnement des journalistes à sensation. Honte à eux !

    Honte à ceux également qui la journée de l'évènement et dans les journées suivantes, ont cherché à trouver des coupables ou à avancer des causes possibles de cet évènement tragique ou encore à tenter de discréditer les valeureux pompiers qui sont intervenus dans des conditions inhumaines.

    Quel manque de civisme et de respect!

    Madame la Mairesse, continuez de demeurer forte et de supporter l'ensemble des ressources en place en ces temps extrêmement difficiles.

    Nous sommes derrière vous gens de l'Ile Verte.

    Pensée positive - 2014-01-27 16:26
  • "I'm the boss",

    Qu'est-ce qu'il faut pas entendre. Je crois que ce sont les professionnels sur le terrains qui contrôlent. vous êtes juste là parce qu'on a besoin d'avoir un élu municipal pour répondre: oui!, oh oui!, absolument!, vous êtes certains? alors oui...

    Commentateur - 2014-01-27 16:23
  • Et j'oubliais!
    Et tous ces politiciens qui se pointent avec leurs suites, ne sont-ils pas aussi dérangeants que les journalistes?
    Sont-ils là pour déposer leur chèque ou pour s'attirer les votes des citoyens?

    Observateur - 2014-01-27 16:18
  • Parfait j'esperes que les journsliste ont compris qu'ils fallait laisser les gens de mon village en paix. Ces difficile pour eux de faire le point quand ont les arcelle de la sorte. Je tiens a dire que la mairesse, les pompier volontaire font un exellant travail ainsi que la pro- mairesse ma belle soeur. Je suis loin mais je pense a vous tous en ces moment difficile.

    Irene pettigrew - 2014-01-27 16:04
  • propos excessif de la mairesse les journalistes font partie de notre univers et elle doit apprendre a gerer cela aussi

    edouard - 2014-01-27 16:03
  • "Il ne faut jamais mordre la main qui nous nourrit!
    Quand on vit de subventions et d'aide extérieure, on a pas le droit de faire une déclaration pareille.
    Qu'il y ait des journalistes dérangeants, cela ne fait aucun doute. Mais faut pas tous les mettre dans le même panier.
    J'imagine qu'une telle déclaration doit être portée sur le dos de la fatigue ou du grand stress que provoque l'évènement?
    En attendant, l'évènement bien que déplorable au plus haut point, aura permis à mettre l'Isle Verte sur la carte et à faire vivre des gens tout autour qui autrement auraient déploré un manque d'activité, chacun dans son domaine.
    Ainsi va la vie, ici comme ailleurs.
    En passant!
    Faute de protection incendie sur l'île Verte, Notre Dame des Sept Douleurs plus précisément, il faut se questionner sur cette activité qui peut devenir dangereuse quand des gîtes non protégés reçoivent des touristes qui peuvent décéder quand un incendie se produit comme ce fût le cas voilà quelques mois?

    Observateur - 2014-01-27 15:56
  • @ julie Qu’ils informent la population ca va mes quand sa devient du harcèlement sur la population il y a un problème… et au froid qu’il fait j’ai une plus grande empathie pour les pompier et les policiers qui font la recherche. Que pour les journalistes qui courent après la grosse nouvelles de la journée.

    Benoit bossé - 2014-01-27 15:42
  • Pierre Jobin fait un travail remarquable sur les lieux depuis le tout début. Il fait preuve de compassion et il est d'un grand professionnalisme.

    Max - 2014-01-27 15:19
  • Sans TVA sur les lieux, on n'aurait pas su grand chose de ce qui se passe là-bas.Ils ont été sur place dès les premières heures pour nous informer. Beaucoup de gens dont des survivants, des témoins ou autres voulaient parler et ont pu le faire grâce à eux. Ils ont même aider des gens à se retrouver un endroit pour vivre rapidement. Sans les médias, jamais ils n'auraient reçu autant d'argent de la Croix-Rouge si vite ! C'est normal que les médias soient sur place pour un évènement pareil. Je félicite tous les intervenants sur place incluant les médias qui ne font que leur travail. La mairesse de Mégantic n'a jamais critiqué les médias et elle a fait preuve d'une grande diplomatie contrairement à Mme Thériault qui se dit "la boss" et qui a une attitude négative envers l'aide reçue de toute part.

    Julie Levesque - 2014-01-27 14:36
  • Je n’aime pas travailler avec des journalistes sur une scène incendie. Mes je dois dire que monsieur Drouin quand il arrive chez nous il sais qu'il peut prendre des photos s’il n'est pas un danger pour nous et pour lui..C’est un grand professionnel. Contrairement au média poubelle de TVA qui cherche le sensationalisme

    Pompier a MRC DU TÉMISCOUATA - 2014-01-27 14:10
  • Quand une tragédie arrive comme celle de l'isle verte, les journalistes sont là pour retransmettre l'information. Certain font un job très correct que l'on pense à François drouin,Mario Pelletier pour l'écrit notre radio local, aussi à bien fait et nos stations de tv local aussi mais quand on arrive de l'extérieur on se croit tout permis à cause du gros nom et de la cote d'écoute qui le suive faite attention car ils sont là pour leur cote d'écoute et pas nécéssairement pour votre réconfort. Bon courage à vous tous gens de l'isle verte et de belle félicitation à madame caron, Madame thériault et au chef pompier monsieur charron pour leur travail indispensable.

    témiscouatain - 2014-01-27 14:02
  • Foutez tous ces journalistes dehors du village Mme la mairesse.
    C'est une bande de rapaces.

    Jean - 2014-01-27 13:47
  • Félicitations Madame la Mairesse! Remettre à leur place les journalistes qui se permettent tout, c'est une grande étape dans le processus de guérison. Ils devraient tous prendre exemple sur un journaliste de notre région, François Drouin, qui a eu la diplomatie d’être humain dans son article du 23 janvier dernier « L’Isle-Verte, mes images ».

    Je pense que les grandes régions ont beaucoup à apprendre des petites régions, entre autres le respect.

    Une résidente de RDL - 2014-01-27 13:44
  • Le titre dit tout. Je pense que nos médias locaux et en particulier monsieur Drouin a montré l'exemple. Un journaliste ne doit pas oublier qu'il y a avant tout des humains dans un drame comme celui de l'Ile-Verte. Merci au modérateur de me publier.

    Germain KRTB - 2014-01-27 13:42
  • Oui c'est beau l'information mais quand ça devient du harcèlement, assez c'est assez. Cogner aux portes des familles des disparus, leur planquer le micro sous le nez pour essayer d'avoir un meilleur scoop que l'autre, c'est tout simplement un manque de respect pour la vie qui s'est terminée soudainement pour ces ainés. Je ne dénigre pas du tout le métier de journaliste. Je pense que la mairesse, Mme Thériault, et la pro-mairesse, Mme Caron, ont la même pensée mais c'est une profession qui doit se faire dans le respect des êtres humains surtout quand survient de telle tragédie. Courir pour rencontrer le fils du supposé fumeur est vraiment dégueulasse et le mot est bien léger croyez-moi. Je demande aux journalistes de laisser les personnes affligées venir à leur rencontre et de les traiter avec tout le respect de leur peine et de la douleur qui les affectent. Le reportage n'en sera que meilleur.

    un peu d'empathie - 2014-01-27 13:35
  • Sans les journalistes, il n`y aurait pas eu probablement 200.000$ d`amasser par la Croix Rouge et les médias même encombrent retourne tous le support morale que la province de Québec veut donner a ces gens!!!!
    I`m the boss...................est ce nécessaire!?!?

    Témis - 2014-01-27 13:17
  • Félicitation Mme Thériault, vous avez raison. Oui il faut donner de l'information mais quand çà les média se transforment en vautours pour avoir plus d'écoute ce n'est plus de l'information.

    Hélène - 2014-01-27 13:01