X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Le chantier éolien Viger-Denonville en images

Chargement du vidéo
durée 19 septembre 2013 | 16h06
  • Nicolas Ouellet
    Par Nicolas Ouellet

    journaliste

    Voir la galerie de photos

    Saint-Paul-de-la-Croix - C'est dans un peu plus de deux mois que tourneront les premières éoliennes érigées sur le territoire du KRTB. La mise en service des 12 éoliennes constituant le premier parc éolien communautaire au BAs-Saint-Laurent, situé à Saint-Paul-de-la-Croix et Saint-Épiphane, est prévu au début du mois de décembre.

    Innergex et la MRC de Rivière-du-Loup ont fait visiter le chantier éolien le jeudi 19 septembre aux membres des médias, accompagnés d'élus de la région.

    Celui-ci est situé sur des terres privées, entre les chemins du 3e Rang Ouest et du 5e Rang Ouest à Saint-Paul-de-la-Croix et au sud du chemin du 4e Rang Est à Saint-Épiphane. Débutés au mois de mars dernier, les travaux sont menés rondement et déjà, en date du 19 septembre, 5 éoliennes étaient complètement érigées.

    Chacune des éoliennes en chiffres :

    • Modèle : MM92 REpower
    • Puissance : 2,05 MW chacune
    • Poids : 353 tonnes
    • Hauteur : mat de 100 mètres, pales de 46 mètres
    • Fondation : 455 mètres cubes de ciment (56 voyages de bétonnière)
    • Armature d'acier sous les fondations : 40 tonnes d'acier
    • Poids (incluant la fondation) : 980 tonnes
    • Production annuelle: équivalent en alimentation électrique de 4 000 résidences

    LES PLUS HAUTES AU QUÉBEC

    Les éoliennes sont dotées de mats de 100 mètres et ont une hauteur totale de 146 mètres, incluant les pales. Il s'agit des plus grandes éoliennes actuellement au Québec. Julie Boudreau, directrice des affaires publiques chez Innergex, relate qu'aucun incident n'est venu retarder le projet, ni qu'aucun dépassement de coût n'a été constaté, si bien que les éoliennes devraient bel et bien débuter à produire de l'électricité dès le début du mois de décembre.

    « Les mats d'éoliennes sont constitués de quatres sections distinctes, qui sont érigées les unes sur les autres. Chacune des pales de 46 mètres est assemblée sur un moyeu, lequel est fixé à la nacelle de l'éolienne, qui contient la génératrice qui produit l'électricité », explique Mme Boudreau. Une fois le tout installé, les techniciens procèdent au raccordement par l'intérieur, via une échelle dans le mat de l'éolienne.

    Le chantier possède évidemment son propre poste de raccordement électrique. L'électricité produite par les éoliennes y est acheminée par un réseau souterrain, avant d'être envoyée vers le réseau d'Hydro-Québec. Avantage non négligeable du projet : une ligne à haute tension d'Hydro-Québec passe tout près, ce qui représente beaucoup d'économies de coûts, et ce qui a aussi permis de minimiser les impacts environnementaux sur le terrain.

    VIGER-DENONVILLE

    Le projet Viger-Denonville bénéficie d’un contrat d’achat d’électricité d’une durée de 20 ans et représente un investissement de 75 M$. On estime qu'un bénéfice total de l’ordre de 22 millions de dollars, pour les 20 ans d’exploitation du parc éolien, sera partagé entre les municipalités constituantes de la MRC de Rivière-du-Loup qui participent au projet. De plus, un montant de 123 000 $ sera partagé entre la MRC et les municipalités hôtes, soit Saint-Paul-de-la-Croix et Saint-Épiphane, à chaque année durant 20 ans.

    commentairesCommentaires

    4

    • TV
      Ti-Volt
      temps Il y a 9 ans
      Comment font les techniciens pour rejoindre la nacelle une fois le tout monté?
      Je suppose qu'ils doivent y monter par un escalier interne?
    • NO
      Nicolas Ouellet
      temps Il y a 9 ans
      @Ti-Volt: en effet, un escalier interne
    • ACDS
      Ancienne citoyenne de St-Paul
      temps Il y a 9 ans
      Ce sont de belles retombées économiques pour la région, les paroisses environnant St-Paul De La Croix qui leur été offert ces éoliennes et qu'elles ont refusé à cause de certains citoyens qui étaient contre vont sûrement s'en mordre les doigts...
    • É
      Éole
      temps Il y a 9 ans
      @Ancienne citoyenne....
      C'est à l'usage qu'il faudra mesurer la portée de leur décision de ne pas accepter d'éoliennes dans le paysage.
      Sans oublier que l'homme ne vit pas que de pain.... et d'éoliennes qui ont le désavantage majeur de vous faire subir le supplice de la goutte si vous avez la malchance d'habiter juste à côté.
      Pas très jolies en plus ces machines....et encore moins quand elles sont nombreuses tout autour.
    AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    28 novembre 2022 | 17h20

    Les employeurs invités à appliquer pour Emplois d’été Canada

    Bernard Généreux, député de Montmagny - L’Islet -  Kamouraska - Rivière-du-Loup, invite les employeurs de sa circonscription à soumettre leur candidature au programme Emplois d’été Canada 2023. Les demandes sont acceptées du 29 novembre 2022 au 12 janvier 2023.  Ce programme offre des contributions salariales pour inciter les employeurs à engager ...

    28 novembre 2022 | 10h20

    L’église de L’Isle-Verte sera chauffée jusqu’au 31 décembre

    Le chauffage de l’église de L’Isle-Verte est assuré jusqu’au 31 décembre, à la suite de mobilisation de gens d’affaires et de la communauté. La nouvelle a été annoncée aux paroissiens le 27 novembre lors de la messe tenue à l’église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste. Stéphane Ouellet de Litière Ouellet, Alexandre Côté de Cotech et XMetal ...

    28 novembre 2022 | 6h58

    L’UPA demande un meilleur soutien pour les producteurs agricoles

    En marge de l’assemblée générale annuelle de la Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Bas-Saint-Laurent le mercredi 23 novembre à Rivière-du-Loup, le président Gilbert Marquis et le président de l’UPA nationale, Martin Caron, ont demandé aux deux paliers gouvernementaux la mise en place d’un programme d’aide spécifique pour ...