Publicité

Le blogue de Richard Levesque

27 novembre 2014 - 06:01

Vents d’automne

10 Commentaire(s)

Le prochain qui vient me chanter « Vive le vent », je ne sais pas ce que je lui fais!

Avez-vous dormi dans la nuit de lundi à mardi dernier vous autres? Avez-vous dormi pendant que le vent mugissait comme un troupeau de bisons, cassait branches et poteaux, emportait des parties de toits et jouait au cerf-volant avec les abris d’autos?  Avez-vous dormi quand des pannes d’électricité ont refroidi les maisons pendant des heures, fermé Centre commercial et hôtel de ville?  En tout cas les gens de l’Hydro n’ont pas dormi, eux…



« Vive le vent, vive le vent sifflant soufflant à travers les sapins verts » …  Il ne sifflait pas le vent, cette nuit-là, il beuglait! Et les sapins verts, il en a cassé quelques-uns.

Décidément, je n’aime pas le vent.  En fait, non, ce que je n’aime pas, ce sont les extrêmes.  Une petite brise est très agréable.  Mais un vent qui marche aux vitesses permises sur les autoroutes, c’est trop.  Comme des pluies qui durent plusieurs jours, des chutes de neige de plusieurs pieds ou des chaleurs caniculaires.

Quand j’étais à la petite école, nos leçons de géographie nous ont appris que notre pays était « tempéré », c’est-à-dire que le climat n’y est ni torride ni glacial.  Dans ma petite tête d’enfant, j’avais compris qu’un pays tempéré était en fait un pays où le climat est « moyen », un pays où il n’y a pas de phénomènes extrêmes comme des tornades, des déluges, des cyclones, des sécheresses…  Est-ce encore vrai?  Il me semble que depuis quelques années notre climat est de moins en moins tempéré.  Les déluges, les tornades, les canicules sont de moins en moins rares.  Et les vents violents.

Vivons-nous la saison des extrêmes?



Bon, je sens que je deviens pessimiste…  Revenons vite à la bonne humeur :  voici une petite charade pour oublier la température.  Honni soit qui mal y pense!

Mon premier est, dit vulgairement, une partie intime de la femme.
Mon deuxième est une partie intime des deux sexes…
Mon troisième est une particule (intime? Je ne saurais dire)…
Mon quatrième était réservé par Capone à ses intimes.
Mon tout servait à des aveux fort intimes.

Qui suis-je donc?

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

10 réaction(s)
  • Pour souffler, ça a soufflé! Le climat est déréglé, c'est certain. Dans ma jeunesse, en France, le proverbe "en avril ne te découvre pas d'un fil, au mois de mai fais ce qu'il te plaît" s'appliquait à la lettre. Depuis plusieurs années, on voit des mois d'avril plus chauds que les mois de mai, les "giboulées de mars" tombent en août, c'est rendu le chaos total.

    Pour la charade, avec le premier j'arrive à un tout similaire mais sans passer du tout par les 3 autres : confidence. Donc j'en suis loin... :)
    Yoann - 2014-11-27 11:36
  • Je ne comprends pas trop. Ce qu'on cherche, c'est le nom vulgaire ou le nom correct? Vous savez, moi.....

    "Mon premier est, dit vulgairement, une partie intime de la femme".
    Annie - 2014-11-27 15:36
  • Con-Fesse-Ion-Al, confessionnal!
    Vincent - 2014-11-28 09:48
  • Bon, me voici encore déjoué! Bravo Vincent.
    Richard - 2014-11-28 12:22
  • Bravo Vincent! :)
    Yoann - 2014-11-28 13:32
  • Puisque vous êtes si forts, je me vois obliger de vous lancer un autre défi...

    Voici:


    Mon premier donne le ton.
    Mon deuxième, selon le dicton, peut contenir meilleur s’il est plus petit.
    Mon troisième est une fonction latine.
    Mon quatrième est une cheville sportive.
    Mon cinquième est bien long…
    Mon tout fait se déplacer des millions de gens

    Richard - 2014-11-28 20:18
  • LA-POT-CAS-TEE-HIER
    La Pocatière, où l'on retrouve l'usine de Bombardier, qui fabrique les wagons de metro, qui font se déplacer des millions de gens :)

    Bien pensé Richard!
    Nic - 2014-11-28 21:23
  • Même pas le temps de découvrir les nouvelles énigmes qu'elles sont déjà résolues...
    Yoann - 2014-11-29 06:48
  • Bravo Nic, tu as tout bon... sauf que pour la dernière syllabe j'avais plutôt pensé à ÈRE qu'à HIER.

    Décidément, vous êtes très forts. Ou alors je faiblis...

    Trouverez-vous celle-ci?

    Mon premier et mon deuxième ensemble sont un piège ou des attraits.
    Mon troisième et mon quatrième ensemble sont un sport ou montrent une grande fatigue.
    Mon tout désigne ce qui appartient en propre, de droit ou naturellement.

    Bonne chasse!
    Richard - 2014-11-29 09:00
  • Personne ne trouve?
    Yoann - 2014-12-04 07:57