Publicité

Dans l'objectif de François Drouin

6 janvier 2012 - 15:22

Et de Google+

infodimanche.com vient de débarquer sur le réseau social de Google, Google+. La réplique du géant de Mountain View à Facebook qui a conquis la planète. L'annonce officielle est ICI. Mais est-ce que ça en vaut la peine? Google+, ça existe encore?



Google+ et les fameux cercles.

J'ai échangé avec @Yan2295 (Twitter) sur la pertinence de Google+. Selon Yannick (c'est son véritable prénom), le réseau social du géant américain est déserté. « J'te dirais que y'a pu grand monde là », m'a-t-il lancé.

Le jeune homme n'a pas tort.

Après l'effervescence qui a précédé et suivi son lancement, Google+ ne fait plus grand bruit. Malgré tout, un peu comme Twitter, il est de plus en plus adopté par nos cousins européens. En fait, des 150 millions de membres, seulement 10 % d'entre eux sont américains. Une situation qui pourrait changer.

Si personnellement je le préfère à Facebook, je ne représente pas la majorité, loin de là. Mais il faut reconnaître que la « machine » Google est puissante. Un véritable rouleau compresseur. Déjà le réseau est disponible sur toutes les plates-formes mobiles et dispose d'une application sur le système d'Apple iOS, ainsi que sur son propre écosystème mobile, et j'ai nommé Android.

Google+ est donc le troisième réseau en importance, devant LinkedIn, Foursquare et Ping! seulement six mois après avoir été lancé. Ping! me demandez-vous? Ping! est le très design flop social d'Apple. Un réseau social basé sur l'architecture d'iTunes.

Pas d'échange, on suit en silence. C'est joli, mais c'est profondément nul. Je suis abonné à Radiohead, Nine Inch Nails, Slipknot et Alicia Keys… qui n'a pas posté depuis 2008. Bref un flop!

Mais Google, contrairement à Apple, pousse encore le développement de son réseau. Intégré à son navigateur Chrome, son système mobile Android, bientôt à sa Google TV et surtout, Google+ sera mis en valeur dans la prochaine mouture du portail de Google font en sorte qu'il est beaucoup trop tôt pour l'enterrer. En attendant, vous pouvez nous y retrouver en cliquant ICI.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: