Publicité

Dans l'objectif de François Drouin

30 décembre 2011 - 11:40

Le repas du réveillon


Marre de la traditionnelle dinde aux atocas, je vous propose un menu nouveau genre pour votre réveillon du jour de l'An, de quoi faire écarquiller (d'écoeurement) vos invités. À vos estomacs, prêts, burp!



Les 10 plats cuisinés les plus étranges…





Au menu :



- Une soupe de bave d'oiseau.



- Des oeufs fécondés et bouillis juste avant d'éclore (voir photo).



- Une assiette de blowfish. Un poisson mortel si la peau n'est pas correctement retirée.



- Des cochons d'Inde frits entiers sur une broche.



- De l'escamoles, des larves de fourmis, servie avec du guacamole. Ça fond sur la langue qu'on me dit. Je vous laisse essayer.



- Le Sannakji, un poulpe que l'on coupe encore vivant et dont on avale les tentacules encore frétillantes (ben oui!) et actives. Si elles ne sont pas ingurgitées suffisamment rapidement, elles bougent et peuvent bloquer les voies respiratoires. En Corée, six personnes en meurent chaque année. Le repas que l'on réservera à celui (ou celle) qu'on ne désire plus retrouver l'an prochain.



- Des grosses et vilaines tarentules frites.



- Un fromage de la Sardaigne en décomposition, asticots et larves inclus.



Vous servirez ensuite un café, dont les graines fraîchement moulues ont transité par l'appareil digestif d'un chat indonésien et fraichement excrétées dudit minou. Si on vous sert du Kopi Luwak, vous savez à quoi vous en tenir.



L'article du Huffington Post est ICI, les photos valent le détour.



Et si vos convives ne sont pas encore morts d'écoeurement, vous pouvez leur offrir une belle sucette au scorpion (à l'intérieur).



Finalement, la dinde aux atocas, c'est pas si pire.



Bonne année 2012, on se retrouve le 4 janvier.




Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: