Publicité

Dans l'objectif de François Drouin

25 novembre 2011 - 19:48

Jamais sans mon reportage!

8 Commentaire(s)
La Ville de Rivière-du-Loup a convié les journalistes à un briefing technique lundi à 13 h 30 au cours duquel la Sûreté du Québec fera une présentation concernant le dossier du transfert de la desserte policière. Les représentants des médias ont trois règles à respecter: - Aucune caméra ou magnétophone - Aucune entrevue suivant la période de questions - Aucun reportage.

Vous avez bien lu, aucun reportage!


Les journalistes sont convoqués, mais ils ne pourront réaliser de reportage. Nous serons muselés. Pourquoi nous inviter alors?

Malgré tout, j'ai l'intention de me présenter à 13 h 30. Mais si la décision du « aucun reportage » est maintenue, je n'aurai d'autre choix que de tourner les talons. J'ai la prétention de me croire journaliste. Alors si je ne peux y effectuer mon travail, je n'ai pas d'affaire là.

Et ça m'étonnerait que cette demande origine de la SQ qui n'a pas l'habitude de s'impliquer dans les games politiques.

En espérant qu'il s'agisse d'une autre erreur de… sémantique.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

8 réaction(s)
  • Cé pas des farces pis ya un département de communication qui siphonne plus de 150 000 $ de taxes en salaire dans une année pis sont pas fichu de gérer un transfert de desserte policière comme du monde. Imaginer on parle juste du coté communication. ayoye, la ville de RDL cé géré par des cabochon dépassés par un dossier que meme le maire de St-En-Arrière aurait réussi à gérer. m. Drouin continuer votre travail cé bon
    Dave - 2011-11-25 20:09
  • Nous vous rappelons que dans une démocratie, les régles suivantes s'appliquent :

    - les médias ont le droit et le devoir de rapporter les faits;
    - la population a le droit de parole et de choix;
    - les élus ne sont qu'élus et par le fait même, représentent les intérêts de l'électorat. Non les leurs.
    Nicolas - 2011-11-25 20:30
  • C'est l'bout de la marde!

    Tu fais bien de ne pas jouer la game!
    Robert R. - 2011-11-25 20:34
  • Je pense que ce n'est pas compliqué, les journalistes sont invités, au moins ils ne pourront pas dire qu'ils ne l'ont pas été. Pour le 'aucun reportage' c'est bien simple, ça doit sûrement servir à ne pas permettre aux médias d'envenimer comme ça été le cas les autres fois. Je ne pointe personne mais c'est assez évident sur plusieurs médias locaux. Si ça peut finir par se conclure cette mosus d'histoire là, peu importe le dénouement, c'est rendu une vraie farce de voir les mascarades. Dire qu'on avait la paix depuis 2 semaines....
    Serge - 2011-11-25 20:43
  • C'est pas toi qui écrivait « j'ai mal à mon conseil »?

    J'imagine qu'en acceptant cette cause, vous êtes liés à ces renseignements. Vous vous retrouvez coincé par la suite dans vos reportages suivants sur la SM/SQ. C'est inacceptable et vous avis prit la bonne décision.
    Nadine - 2011-11-25 20:59
  • Aucun reportage. Ça n'exclut pas de faire un éditorial, une discussion sur blog, demander l'opinion des gens... ridicule cette restriction ! Poursuivez vos démarches M Drouin !
    Justin - 2011-11-25 21:44
  • N'ayez crainte, encore une bévue qui va mettre en cause une faute de frappe ou une mauvaise touche de copier-coller pour expliquer ce point et corriger lorsque le tout aura fait discuter dans les médias.

    Encore un volte-face du conseil ou du maire qui, encore une fois, s’est mis les pieds dans les plats... Combien d'autres dossiers son ainsi géré? J'crois que c'est le temps que la population se réveille...

    Le temps des fêtes arrive, mais pas obligé pour autant de se faire passer des sapins...
    JoJo - 2011-11-25 22:01
  • Vous pourriez écrire avec de l'encre magique! Ils utilisent la même au fédéral pour le bilinguisme!
    Conrad - 2011-11-25 23:01