Publicité

Dans l'objectif de François Drouin

16 novembre 2011 - 16:11

Petites perles policières

6 Commentaire(s)




Scoop! Je viens tout juste de mettre la main sur un document** top-secret contenant des extraits de rapports de police publiés dans une revue annuelle des policiers de la Sûreté du Québec. Après les Perronismes, les perles journalistiques (auxquelles il m'arrive malheureusement trop souvent de contribuer), s'ajoutent maintenant celles, très imagées, de nos policiers.

En voici quelques-unes :

- Il lui bottait le derrière à tour de bras.

- Le motif du vol était le meurtre.

- Le récidiviste n'avait jamais rien eu à se reprocher.

- Le mur avançait à grands pas vers le véhicule.

- Le pendu est mort noyé.

- Les neuf coups de couteau sur le cou et le visage de la victime laissaient croire à une mort qui n'était pas naturelle.

- L'homme qui était aussi sourd que son épouse, ne semblait pas s'entendre très bien avec elle.

- L'homme n'accepta de signer la déposition que du bout des lèvres.

- La tête ne lui tenait plus que par la peau du derrière.

- Le défunt a formellement reconnu son agresseur.

- Mort sur le coup, l'homme avait déjà été victime d'un accident identique l'an dernier.

- La victime, blessée à une jambe, est venue jusqu'à l'auto-patrouille en copulant sur une jambe.

- Ses explications étaient si embrouillées que nous avons dû le relâcher, faute d'avoir la preuve que nous pouvions comprendre ses explications.

- Comme il devait être pris en charge au plus vite par un asile d'aliénés, il a été conduit au poste de police.

- Le cadavre ne semblait pas en possession de toutes ses facultés.

Après enquête de ma part, aucune de ces perles n'aurait été trouvée dans des rapports rédigés dans l'un des quatre postes de la SQ du KRTB. De son côté, la Sûreté du Québec ne s'est pas prononcée sur la « paternité » de ces extraits.

C'est aussi en lisant ces perles que l'on comprend mieux le travail des pros de la communication à la SQ comme le relationniste Claude Ross. On est loin de l'agent « William Bumbray ».


** Ce document pas secret pour deux sous a été préparé par une certaine Anne-Marie T. le 29 novembre 2010.





Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

6 réaction(s)
  • Vous voyez ben qu'on est pas mal mieux avec la SM !!!
    Dave - 2011-11-16 21:21
  • Je sais pas trop Dave. La SM sont pas mal moin comique. je te dirais meme qu'y me font pas rire pantoute moi.
    Attaboy - 2011-11-16 22:26
  • Je n'ai aucun problème avec la SM de ma ville. Puisque je respecte la loi, je n'ai jamais eu de problème avec eux. JAMAIS. Bien entendu, si tu ne respecte pas la loi, ils ont plus de chance de te prendre puisqu'ils sont beaucoup plus de policiers dans un secteur confiné que la SQ. Une ville qui a un service de police municipal est beaucoup plus en sécurité qu'avec la SQ. Je parle en sachant très bien ce que je dit. Nombre de fois j'entend sur les ondes radios via mon scanner qu'un policier est à 30 minutes de routes pour un appel prioritaire. Je précise qu'il s'agit de 30 minutes en mode urgence (sirènes et gyrophares).
    Marc-André Fréchette - 2011-11-17 10:48
  • Marc-André : Ou le nombre de jeunes qui disent : si tu veux faire dla vitesse, va din villages. La SQ est jamais là.
    Sebas - 2011-11-17 13:23
  • Déjà en 2000, lorsque j'étudiais en techniques policières, ces perles circulaient. Un peu comme une bonne blague pour nous démontrer comment on peut être ridicule si on ne fait pas attention...
    Oups! - 2011-11-17 14:51
  • ... [Trackback]...

    [...] Read More: blogue.infodimanche.com/drouin/2011/11/16/petites-perles-policieres/ [...]...
    URL - 2012-05-09 02:31