Publicité

Dans l'objectif de François Drouin

1 avril 2011 - 08:45

Une question éthique

16 Commentaire(s)
Ce matin (vendredi), sur les ondes de CIEL-FM, l'animateur Daniel St-Pierre se questionnait sur le côté éthique du partenariat financier liant la Ville de Rivière-du-Loup à l'entreprise duBreton. Je partage son questionnement, voire même son inquiétude.

Il n'a pas tort. Cette réflexion s'effectue aujourd'hui une fois les faits accomplis parce que nous, citoyens, n'avons pas été impliqués dans le processus décisionnel. Surtout que la Ville soutient que cette démarche devrait permettre à d'autres entreprises d'emboîter le pas.

La question qui me turlupine, c'est lorsque Tim Hortons, Dunkin' Donuts ou Krispy Kreme, voudra commanditer notre Service de la sécurité publique de Rivière-du-Loup quelle décision prendra-t-on? Le logo de beigne, on le place où sur l'autopatrouille? Pourquoi les pompiers, mais pas les policiers, où est la ligne à ne pas franchir?



Et si la boutique Erotika venait à commanditer les travaux publics? Imaginons quel slogan nous pourrions voir apparaître sur nos beaux camions blancs : « Parce que le pognage de cul, nous autres aussi on connaît ça »? Je sais, celle-là était facile, surtout que le service, à quelques exceptions, fait de l'excellent travail. Admettons que nous sommes franchement loin des aberrations que l'on voit à Montréal.

Plus sérieusement, advenant le cas où duBreton ou n'importe quel autre commanditaire (à venir) devient un mauvais citoyen corporatif, que fait-on avec la commandite? Quelle décision prend-on le jour où son commanditaire ne répond plus à l'image sociale de la Ville? On rembourse, on efface le logo et c'est tout? A-t-on consulté les citoyens du Boisé, qui sont parfois aux prises avec les odeurs dégagées par les activités de l'usine? Ils doivent l'aimer « leur » camion!

Je ne suis pas contre, mais j'ai quelques réserves. Remarquez, j'ai les mêmes réserves en ce qui a trait de la présence de commandites sur les gilets de hockey de la LNH.« C'est le début d'un temps nouveau. La ville est à l'année zéro... », pourrait chanter Stéphane Venne.

Pour lire le texte d'Hugues Albert qui fait suite à l'annonce de la Ville de Rivière-du-Loup, c'est ICI.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

16 réaction(s)
  • Les vierges offensées devraient se questionner sur les visées de la Ville au sujet de la desserte policière. Ça c'est important. Ça implique la sécurité des gens... Un logo sur un camion? Bof... on peux tu passer à un autre appel?
    Nicolas - 2011-04-01 10:57
  • Là où je trouve le débat intéressant, débat qui malheureusement s'effectue une fois le fait accompli, c'est la limite à SE poser. Où s'arrête-t-on? Pourquoi le fait-on? En a-t-on vraiment besoin? À quand l'uniforme commandité? À quand le communiqué de presse « sponsorisé » (OK, là je déconne!). Verra-t-on un jour, le logo format géant d'une entreprise nous accueillir au Parc des chutes? Ça me rappelle le film Robocop, l'empreinte du privé partout. J'avais trouvé ça drôle à l'époque.

    Eh, misère!

    Mais oui, je fais une différence entre commanditer un centre sportif et un camion de pompier. J'aurais dû intituler mon billet « Entre éthique et morale » ;-)
    François Drouin - 2011-04-01 11:50
  • Il y a un logo gros comme ma maison qui m'accueille a l'aréna, les nouvelles estrades a Saint-Antonin financées par les citoyens a prés d'un million de dollars, porteront le nom des tourbières Berger. La prochaine fois que vous irez à l'hôpital, monsieur Drouin, questionnez-vous a savoir qui a payé l'appareil qui vous soigne?? Une entreprise de la région via la fondation?? Une pharmaceutique?? Un logo de Dubreton sur un camion en échange d'un service de prévention plus efficace!! Vous aimez mieux voir une fille les boules a l'air sur une auto de Dubé Kia faire la promotion d'un combat de boxe!!! Arrivez en 2011, monsieur Drouin. Une ville qui fait preuve d'initiative et d'imagination, moi j'aime ça.
    Claude Morin - 2011-04-01 12:56
  • Je partage entièrement vos doutes et interrogations. C'est une tangente préoccupante. Dans pas longtemps, on va même demander à ces services de dégager des profits. Croyez-moi, ça s'en vient.
    Robert R. - 2011-04-01 12:59
  • Le slogan des travaux publics, j'ai eu la même réaction que les co-animateurs de Daniel St-Pierre. Très drôle.

    @Claude Morin: Comment duBreton paie le camion? Mais non, 10 000$ sur cinq ans soit 2 000$ par an pendant 5 ans.
    Nadine - 2011-04-01 13:22
  • Moi je ne voit pas ou est le problème,si l'argent est investit dans de l'équipements pour les pompiers ou pour des manœuvres de formations cela est très bien.Moi je trouve ca bien que des entreprises investissent dans leurs milieux comme Premier Tech ou Tourbières Berger.
    Francois - 2011-04-01 13:57
  • @Claude Morin : Il ne faut pas comparer des carottes et des oranges.

    Comme le fait remarquer Nadine, on ne parle pas d'un achat de camion, mais d'un partenariat de 2 000$ par année pour une période de 5 ans. À titre indicatif je rappelle qu'en 2010, le budget du Service de la sécurité incendie était de 1 050 810 $, ce qui représente 4,57 % du budget municipal global.

    Par contre, je vous rejoins sur l'initiative puisque semble-t-il, nous faisons école. Selon notre journaliste présent à la conférence de presse, il a été clairement mentionné qu'il s'agit d'une première au Québec, du jamais vu dans la belle province.

    Sur notre page Facebook, Valérie Gosselin écrit « Police Pompier ambulance... véhicule d'urgence et non véhicule promotionnel...je ne suis pas contre l’association du privé public, mais faites l'affichage ailleurs que sur les camions... ». Voilà ce qui choque.
    François Drouin - 2011-04-01 13:59
  • @Nadine Un avertisseur de fumée a 10$ sauve des vies, j'ai confiance que 10 000$ pourra aider notre service incendie plus que 0$.

    Que Dubreton s'affiche pour la prévention des incendies après avoir subit la perte d'une usine, des suites, d' un incendie, n'a rien de traumatisant. Qu'il le fasse en s'affichant sur un camion de pompier, une pinte de lait, une urinoir, le dos d'un boxeur, cela n'est pas plus dérangeant qu'un Mc Donald ou un Tim Horton's dans un hopital! Désolé, mais je ne vois rien de choquant, mais je respecte votre position.
    Claude Morin - 2011-04-01 14:57
  • Ça fait un long commentaire, François, mais j'ai envie de te citer ici ce que j'écrivais dans le bloque voisin le 25 mars dernier... Après tout, si nous sommes prêts à accepter "L'inversion publicitaire" dans les journaux, à la radio, à la télé, dans les films... Comment pourrions-nous refuser que des entreprises commanditent certains édifices publics, voire certains véhicules comme c'est le cas ici? Autre chose: pourquoi tant de gens, pas toujours jeunes, se promènent-ils avec sur le dos des vêtements ou des chaussures où s'étalent des publicités? En plus, dans ce cas, ce ne sont pas les compagnies annonceuses qui paient, ce sont ceux qui achètent les vêtements. Ils paient et deviennent des publicités ambulantes!

    Voici mon texte du 25:

    Un jour viendra bientôt, je le sens, où la télévision nous montrera plus de publicité que de nouvelles, de téléromans ou de films. Ce phénomène, qu’on pourrait appeler « l’inversion publicitaire », existe déjà depuis longtemps dans les journaux: si vous analysez rapidement votre hebdo, vous verrez qu’il contient parfois 70% de publicité pour 30% de texte informatif.


    Certains magazines ont déjà dépassé le 50% du contenu réservé aux espaces publicitaires. À la télévision, on en est à 15 ou 20 minutes de publicités à l’heure, sans tenir compte des «placements de produits » (quand par exemple vous voyez un personnage de téléroman conduire une Dodge ou boire une Bleue…). Alors, à quand les petits bouts d’histoires insérés dans l’heure publicitaire?
    Richard Levesque - 2011-04-01 15:06
  • ça fait cheap! J'ai l'impression qu'on passe pour une belle gang de tout nu. me semble, un truck de pompier, ça a pas de pub. Tsé, c'est un truc de p'tit gars. Là, on vient de toucher a mon truck. Comme dit l'autre, y a plus important, mais toute cette énergie a téter des aprobation et les commenditaires, on aurait amasser autant avec un gros party de hot dog. Je le dis et repete ça fait cheap. un m'ment donné, sa va trop loin. Et pkoi les pompiers et pas les policiers?
    Attaboy - 2011-04-01 16:13
  • Je vais répéter un commentaire sous forme d'humour noir que j'ai écrit à la suite du questionnement d'un de mes contacts Facebook (ne t'en déplaise, François!!). Camion de pompier + Viandes du Breton : lors du prochain incendie, devrons-nous parler de méchoui? J'ai pas trop de problème avec la commandite d'équipements municipaux si ça peut servir les intérêts des citoyens, mais est-ce qu'on peut choisir un sponsor en conséquence de ce que l'on veut faire commanditer? En outre, je soulève aussi cette question. Après débat solidement argumenté, il a été interdit aux entreprises de taxi louperivoises d'afficher explicitement de la publicité sur leurs voitures... Pourquoi y aurait-il exception, maintenant, pour les véhicules municipaux? C'est juste une question, comme ça... Deux poids, deux mesures? Si c'est privé, c'est interdit et si c'est public, c'est admissible? Les véhicules ambulanciers, si je me souviens bien, ne peuvent également exposer de logos de commanditaires... Ici, je n'ose soulever une question d'éthique car l'éthique est, somme toute, une notion subjective, tout comme la morale... Mais est-ce qu'on peut parler de gros bon sens? Et là, je ne fais pas de publicité pour Nissan! Imaginez-vous qu'il me vient une foule de jeux de mots en tête en écrivant ce commentaire; mais je les garderai pour moi car ça pourrait sans doute choquer un peu...
    Sylvain Dionne - 2011-04-01 17:19
  • Ah ben! Merci Sylvain du commentaire, notamment pour les taxis. J'avais complètement oublié cet épisode-là. Excellent point. Quant aux jeux de mots, rassure-toi, tu n'es pas le seul à t'autocensurer. ;-)
    François Drouin - 2011-04-01 17:38
  • En passant, il n'y a rien sur le camion de pompier, le logo est sur une remorque du service des incendies. Finalement, il n'y en a pas de controverse!!
    Claude Morin - 2011-04-01 20:00
  • ATTENTION, y'a une erreur sur l'endroit de la commandite. Elle aurait due être sur les voitures de police: " Les meilleurs cochons en ville!!!"
    Sans rancunes aux agents de la paix!!!
    JoJo - 2011-04-04 21:29
  • Au sujet des commandites: Moi ca me fait bien rire.On fout des commandites sur des véhicules qui ne sont pas vue tres souvent.En plus c'est un service de la ville.La ville a pas un budget pour ca?Si vous me répondez NON oufffffff on est ben mal pris.Quand on sait tres bien quil y a d'autre Organismes qui en aurait besoin,pis en plus qui serait vue plus souvent(commandites).Quon vienne pas me dire quil y a une logique a ca.Les village leurs camions de pompier sont-ils commandité par la salle municipale?Non, alors pourquoi des commandites sur les véhicules publiques?Ici on manque du jugeote a profusion.On est rendu a l'aire de commandite n'importe quoi.Quand les élues vont-ils finir par se pencher sur des vrais choses?Quand va-t-on finir par aider ceux qui en bave pour démarrer quelque chose de potable et viable?On demande d'avoir des entreprises qui viennent s'établir a Riviere-du-Loup,ben investissez a bonne place.On dit que le ridicule ne tue pas,c'est vrai car mon service on le dit comme ridicule et je ne suis pas mort...Sauf que l'on sauve probablement des vies.Alors faite le pour et le contre et je suis convaincu que vous comprendrez.
    Dany Lévesque - 2011-07-13 12:26
  • Oupsssssss j'avais oublié dans mon commentaire que notre organisme sa donne rien de nous commanditer,je dis ca parceque je me suis fait dire par quelqu'un de bien placé...vous,vous etes pas asser payant,vous rapportez pas asser,donc une vie ça a quel prix?
    Dany Lévesque - 2011-07-13 12:33