Publicité

Dans l'objectif de François Drouin

30 mars 2011 - 15:34

Cachez cette pub que je ne saurai voir…

Cachez cette pub que je ne saurai voir… avant 21 h. La dernière publicité de la campagne gouvernementale de sensibilisation aux agressions sexuelles fait beaucoup jaser. À un point tel que le réseau TVA et Radio-Canada ont choisi de ne pas la diffuser avant 21 h.

Voici la publicité « choc » qui est diffusée depuis vendredi dernier.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=lNcfdkXoj70[/youtube]

J’ai vu la pub pour la première fois ce midi, alors que je m’apprêtais à mordre joyeusement dans mon Big Mac. Malaise et inconfort. On m’a tué mon burger. Tant pis. Les images choquent… et c’est bien ainsi. Le crime est choquant. Les séquelles aussi. Mais tous ne sont pas de cet avis et déjà les réseaux de télé ont reçu des plaintes à ce sujet.

Si TVA et la SRC préfèrent attendre 21 h, d’autres comme Télé-Québec n’ont pas cette retenue et je les félicite. Certains parents se sont dits choqués pour leurs enfants. Je leur réponds que la solution est simple : fermez la télé. Quand je vois ce que des enfants âgés de parfois quatre ou cionq écoutent comme films (Transformers, X-Men, Batman et j’en passe)… y a de quoi se poser des questions sur le discernement de certains.

Comme le dit un ami, « transformez une menace en opportunité ». Profitez-en pour les conscientiser aux risques d’agression au lieu de vous offusquer et de rouspéter.

Par contre, une chose me turlupine. Le clip ne propose que la dénonciation. Je comprends que ces images, crues et dérangeantes, sont destinées aux victimes, à les inciter à dénoncer leur agresseur, mais parfois, avant d’en arriver là, elles ont besoin d’aide et de support. Je pense au CALACS notamment.

Rappelons qu'en 2009, 5 293 infractions sexuelles ont été enregistrées par les corps de police au Québec. Comme par les années antérieures, les victimes étaient surtout des filles de moins de 18 ans (52 %); suivaient les femmes adultes (31 %), les garçons de moins de 18 ans (14 %) et les hommes (3 %).

Et vous, qu’en pensez-vous?

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: