Publicité

Dans l'objectif de François Drouin

8 octobre 2020 - 12:09

Le CH et le talent québécois

1 Commentaire(s)

Stéphan Leroux y est allé d'un texte percutant ce matin. Le Canadien de Montréal n'a repêché AUCUN joueur québécois dans lors des quatre premières rondes des six derniers repêchages de la LNH. Un grand total de 0 en 29. Le Canadien de Montréal, «l'équipe de tout un peuple», est LA SEULE équipe à n'avoir repêché aucun Québécois lors des quatre premières rondes depuis 2014. ZÉRO.

Le texte est fort, sans amertume, mais c'est d'une lucidité implacable. 0 en 29.

Mon ami Hugo Levasseur m'a fait remarquer que le CH a une importante lacune dans l'évaluation des joueurs québécois et de la LHJMQ. Non seulement au repêchage (où il a laissé filer la possibilité de repêcher Samuel Girard pour Andrew Shaw (les deux choix offerts auraient permis au CH de repêcher Alex Debrincat et Samuel Girard, ouch), mais aussi lors des transactions comme celle de Jonathan Drouin contre Mikhail Sergachev. Je ne suis pas le plus grand fan de Sergachev, mais assurément que le CH est un meilleur club avec le russe dans son équipe qu'avec l'énigmatique ailier.

Le CH a laissé passer Hendrix Lapierre, j'en ai encore mal au ventre, mais qu'il ait échangé son troisième choix de deuxième ronde plutôt que de repêcher Jérémie Poirier et Lukas Cormier (ce dernier est néobrunswickois, mais évolue dans la LHJMQ) est totalement incompréhensible.

Et ça, ce n'est pas le «call» de Timmins, mais de Bergevin.

Voici quelques chiffres préparés par mon collègue Marc-Antoine Paquin concernant Jérémie Poirier :

#18 par NHL Central Scouting
#20 par Corey Pronman/ The Athletic
#23 par Scott Wheeler/The Athletic
#22 par Craig Button/TSN
#33 par Bob McKenzie/TSN
#35 par Future Considerations
#52 par McKeen's Hockey

Pronman et Wheeler sont des références en matière d’évaluation des juniors.

Poirier a finalement été repêché au 72e rang. Le Canadien avait trois choix de deuxième ronde. Son dernier, le #56, a été échangé pour un choix de 2021… Poirier était-il si loin dans la liste du CH ? S’il y était. Inexplicable.

Le CH n’est pas à un joueur près d’être un sérieux prétendant à la coupe Stanley, d’ici là, ce que les fans demandent, c’est d’avoir une équipe intéressante, une équipe dans laquelle on peut se reconnaitre. Vu les résultats de l’ère Bergevin… Un troisième choix de 2e ronde, ce n’est même plus un risque.

Même en dehors de la glace, le jugement du Canadien est difficile à comprendre. L’embauche de Claude Julien déjà dépassé à Boston était une erreur. Laisser partir Julien Brisebois est un non-sens ! Mais il y a pire…

GUY LAFLEUR

Le CH a refusé (!) au légendaire #10, Guy Lafleur, de porter son gilet dans le cadre d'une publicité de la collecte de fonds de la fondation du CHUM. Le «flower» est ambassadeur de la fondation.

LE Guy Lafleur qui a fait pleuvoir une montagne d'argent dans les coffres du CH, un joueur légendaire, l'un des plus grands de l'organisation, qui vient de subir un quadruple pontage ainsi que l'ablation d’un lobe du poumon pour un cancer, tout ça au CHUM et qui souhaite redonner... Et le CH lui répond : sans ton gilet... ! F...K !!!

J'ai mal à mon équipe.

Pas tant parce qu'elle a été (souvent) médiocre sur la glace l'hiver dernier, non. Mais pour le manque de coeur et de courage de la direction. Comme si chacune de ses décisions devait être approuvée par une armée d'actuaires et d'avocats. Colonne de droite, colonne de gauche. Aucune émotion. Comme l'annonce de la sélection du 16e choix mardi soir.

Ça faisait petit. À l'image du comportement de la direction. Petit, sans envergure, sans coeur.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

1 réaction(s)
  • Tu as mal à ton équipe, François? Moi, ça fait longtemps que ce n'est plus mon équipe. D'ailleurs ce n'est plus une équipe du Québec, et le hockey n'est plus guère un sport canadien. J'avoue que depuis plusieurs années je suis plus intéressé par les Albatros et par l'Océanic que par les super-productions hollywoodiennes de la LNH (au fait, que peut bien signifier le mot "nationale" dans le nom "Ligue nationale de Hockey"?)
    Richard - 2020-10-09 14:43