Publicité

6 septembre 2011 - 09:59

Des cavaliers de la région s'illustrent

Sorel-Tracy – West Feria, hôte du 2e volet du Championnat d’équitation western du Québec consacré au gymkhana, s’est conclu suite à une chaude lutte entre les quatre équipes en lice au Centre multifonctionnel Richardson à Sorel-Tracy les 3 et 4 septembre.

Après avoir disputé la 2e et 3e places avec le Sud-Ouest, l’Est-du-Québec a terminé la compétition en 4e position avec 92 points. L’Outaouais avec 99 points a fini 2e, devant le Sud-Ouest (93 points). La délégation de Lanaudière a été couronnée championne 2011.

  >> Suivez @infodimanche sur Twitter
 
Des centièmes de secondes font la différence entre une première et une deuxième place. Cette caractéristique rend cette discipline enlevante. L’équipe de l’Est-du-Québec regroupant 46 cavaliers dirigés par Sophie Gallant a fait preuve de solidarité tout au long de la fin de semaine, acclamant dans une atmosphère festive les prouesses réalisées par les membres de l’équipe.

Deux cavaliers de la région récompensés


D’ailleurs parmi les 275 cavaliers participants, deux titres ont été remportés par des athlètes de l’Est-du-Québec soit « Meilleur concurrent 14-18 ans » attribué à Hugo Simoneau de Saint-Pascal-de-Kamouraska et « Meilleur concurrent Élite » remis à Mathieu Lévesque de Saint-Denis-de-la-Bouteillerie.
 
Hugo Simoneau a signé une belle victoire dans l’épreuve de course de slalom avec Quincy Otoe Bar et a décroché une troisième place dans la course de barils. Pour sa 3e participation au Championnat d’équitation western du Québec, il s’est dit content mais surtout très surpris d’une telle victoire avec sa jument âgée seulement de 5 ans. Le fruit de son entraînement est peut-être les prémisses d’un avenir prometteur d’autant plus que l’année prochaine, Hugo Simoneau concourra dans la catégorie Adulte.


Mathieu Lévesque, de Saint-Denis, lors de la course de barils.
Photo : collaboration spéciale, Hugo Vincent


Pour sa part, Mathieu Lévesque a remporté la course de barils « Adultes-Non Pro », une deuxième place dans la course de l’aller-retour « Élite »  et une cinquième place course de barils « Hommes-Adultes-Élite ».
 
De son côté, Manon d’Amours de Saint-Honoré-de-Témiscouata est une cavalière habituée au Championnat d’équitation western du Québec. En effet, elle a participé pour la première fois en 1981 en discipline de performance. Puis, elle a choisi de concourir en gymkhana pour l’adrénaline. Elle s’est dit très satisfaite de sa victoire avec For Kick a Blazing. « Ma jument est vraiment bonne et cette victoire est le reflet de la saison. Je suis contente d’être ici et j’espère performer lors du Grand-Prix de ce soir » a-t-elle exprimé avec beaucoup d’enthousiasme. En bout de compte, elle peut être fière de sa prestation de samedi soir : elle signe une 14e place parmi les 227 participants.
 
D’autres cavaliers ont également contribué aux succès de l’équipe de l’Est-du-Québec : Élysabeth Dubé de Rimouski dans la catégorie « 13 ans et moins », Nellie Bellavance de Notre-Dame-du-Portage, Serge Grondin de Dégelis, Lidia Gagnon de Matane et Martine Thibeault de Saint-Antonin.  Cette énumération est un reflet de la multitude de bons résultats qui sont en ligne au www.westferia.com
 
Le gymkhana est une des disciplines d’équitation western la plus répandue en Amérique du Nord et au Québec. Au sein de la Fédération équestre du Québec, plus de 25 % des membres la pratique. Le Championnat d’équitation western du Québec est une finale interrégionale dont le concept repose sur celui des Jeux du Québec qui permet à tous ces cavaliers de participer à une finale concluant ainsi une saison de compétitions.

Publicité


Publicité

Commentez cet article