X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

La polyvalence de Tristan Pomerleau 

durée 3 mars 2024 | 06h49
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Tristan Pomerleau ne serait pas originaire du coin qu’il serait tout de même l’un des favoris des partisans des 3L de Rivière-du-Loup, lui qui se démarque par son éthique de travail, son leadership et sa contribution dans tous les aspects du jeu. Alors imaginez à quel point il est apprécié au Centre Premier Tech les soirs de matchs, quand on ajoute qu’il est Louperivois et qu’il a à cœur le succès de l’équipe locale.

    À sa première saison dans la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH), l’athlète de 27 ans s’est rapidement établi comme un couteau suisse dans le coffre à outils de l’entraineur-chef Éric Haley. Une polyvalence que le pilote d’expérience ne manque pas de mettre à profit, que ce soit contre certains des meilleurs éléments adverses ou encore, parfois, en appui à la deuxième vague d’avantage numérique. 

    C’est qu’au-delà de la fiabilité défensive et de la robustesse qui lui sont associées naturellement, Tristan Pomerleau a démontré jusqu’ici qu’il était également capable d’amener une touche offensive régulière à son jeu. Il a d’ailleurs souvent inscrit son nom à la feuille de pointage cette saison comme le prouvent ses 19 points, dont 7 buts, en 27 matchs. 

    «Mon objectif, c’est d’être le meilleur joueur possible dans toutes les situations. J’essaie d’être bon partout, des deux côtés de la patinoire», a confié le défenseur, cette semaine. 

    «Éric et Fabien [Dubé, le directeur général] m’ont fait confiance dès le départ. Ils m’ont donné de bonnes minutes et ça m’a permis de prendre confiance et de jouer l’esprit tranquille. Je suis content de ma saison jusqu’à présent, je crois que ça va bien.» 

    Tristan Pomerleau n’a jamais été étiqueté comme un joueur proprement offensif. Ce n’était pas son rôle avec les Tigres de Victoriaville dans la LHJMQ, ni avec les Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick ou les Growlers de Terre-Neuve dans la ECHL. Or, il s’est développé comme un quart-arrière versatile lors de son passage au Danemark, l’an dernier, avec une récolte de 30 points en 46 matchs. 

    Force est aujourd’hui de constater qu’il a gardé un peu de cette attitude à son retour à la maison, même si son rôle avec les 3L est différent et que d’autres joueurs, comme Michael Ward et Félix Boivin, par exemple, ont un rôle offensif plus marqué.  

    Boivin, une autre recrue à la ligne bleue des 3L, est celui avec qui Pomerleau a joué le plus souvent au cours des dernières semaines. Les deux joueurs, qui se connaissent personnellement, ont des forces complémentaires. 

    Le duo profite aussi des opportunités qui lui sont données. Boivin, présent sur la première unité en supériorité numérique, a 22 points jusqu’ici cette saison, soit à peine 3 de plus que son coéquipier louperivois. Une belle récolte qui prouve néanmoins tout l’opportunisme dont le second a fait preuve jusqu’à présent.

    Concrètement, avec quelques matchs à jouer au calendrier régulier, Tristan Pomerleau arrive au 3e rang des meilleurs pointeurs recrus du circuit, derrière un attaquant du Cool FM, Charles Tremblay… et Félix Boivin. 

    «C’est un gars que je connais depuis un bout de temps. On n’avait jamais joué ensemble avant, mais ça n’a pas été compliqué d’apprendre. Je crois qu’on se complète bien», a-t-il partagé au sujet de l’habile numéro 5. 

    DES ÉLOGES EN JANVIER

    Tristan Pomerleau a été particulièrement efficace en janvier avec 3 buts et 3 passes en 5 matchs. Ses performances, dans les deux sens de la patinoire, lui ont permis d’être nommé comme la recrue du mois dans la LNAH. Les partisans lui ont aussi témoigné leur affection en le nommant joueur du mois au sein de l’organisation.  

    «Je ne me mets jamais d’objectifs de points, mais c’est certain que c’est toujours le fun de participer aux buts et d’être sur la feuille de pointage. C’est un plus et je vais le prendre. Je suis vraiment content à ce niveau-là», a-t-il souligné. 

    Membre du groupe de leaders des 3L depuis le début de sa saison, Pomerleau est aussi heureux de prendre de grosses minutes pour l’équipe et d’être utilisé contre certains des meilleurs joueurs adverses. Il prêche d’ailleurs par l’exemple à tous les matchs. 

    «Ce que j’aime le plus, c’est d’empêcher les grosses lignes adverses de faire des buts. C’est l’objectif et ça passe par un rôle plus défensif et robuste.»

    Au-delà de ses bonnes performances individuelles, Tristan Pomerleau a à cœur le succès collectif. Il est fier de jouer devant ses proches, de «livrer la marchandise» pour les partisans et de participer à la réussite du projet des 3L de Rivière-du-Loup. 

    À ce niveau, il se réjouit de constater que l’équipe réussit à s’imposer contre n’importe quelle autre formation de la LNAH. D’ailleurs, si la précédente fin de semaine a mis quelque chose en lumière, c’est que les joueurs peuvent jouer au coude à coude avec les meilleurs, dont les Pétroliers de Laval. 

    Une réalité qui annonce une fin de saison et des séries éliminatoires enlevantes auxquelles Tristan Pomerleau est impatient de prendre part. 

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h31

    Beaucoup de succès pour des équipes de curling locales 

    Le Club de curling de Rivière-du-Loup a été représenté de très belle façon lors de compétitions disputées à travers le Québec au cours des derniers jours. Trois équipes ont grimpé sur le podium, remportant des médailles d’or, d’argent et de bronze.  Du côté de la relève, une équipe de jeunes joueurs juniors a participé à la toute première Finale ...

    19 avril 2024 | 6h02

    Les boxeurs régionaux à l’honneur le 4 mai

    La boxe régionale brillera de plein feu dans quelques semaines à Rivière-du-Loup. Cinq ans après la tenue du premier gala de sa Trilogie des Conquérants, l’École de boxe olympique de Rivière-du-Loup revient en force avec le deuxième chapitre de cette série, le samedi 4 mai, à 19 h 30, à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup.  Une quinzaine de ...

    18 avril 2024 | 22h54

    Les 3L atteignent la finale de la LNAH 

    Les 3L de Rivière-du-Loup auront l’opportunité de jouer pour le championnat des séries de la Ligue nord-américaine de hockey. L’équipe a atteint la finale – une première depuis le printemps 2018 – en vainquant les Pétroliers de Laval lors du 5e match de la série demi-finale, jeudi soir sur la route. Sous-estimés avant le début de cette série, les ...