X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Une 15e place mondiale pour Charles-Étienne Lavoie en Norvège 

durée 27 novembre 2023 | 11h27
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Un athlète de la région s’est illustré dans les derniers jours lors du Championnat du monde d’entraînement fonctionnel tenu à Oslo en Norvège. Charles-Étienne Lavoie, du Témiscouata, n’a pas manqué son baptême international, terminant au 15e rang sur 50 participants inscrits dans la classe individuelle senior. 

    Lavoie, 26 ans, a réussi à tirer son épingle du jeu parmi certains des meilleurs athlètes mondiaux de la discipline. Il s’est tenu dans le premier tiers ou le milieu du peloton dans la majorité des six épreuves de force et d’endurance au programme. 

    Il a même offert ses meilleures performances dans les deux dernières épreuves en réussissant une 12e place et une 7e place, respectivement. Des résultats qui lui ont permis de terminer en force et de remonter au classement. 

    Au cumulatif, il a conclu la compétition avec 333 points, à trois points seulement de l’athlète devant lui et à 184 points du gagnant, le Suisse Colin Bosshard. 

    «Je suis content, fier de ma performance», a-t-il partagé en début de semaine. «Je repars d’ici avec une bonne dose d’expérience enrichissante et une bonne connaissance des éléments sur lesquels je dois travailler.»

    Charles-Étienne Lavoie a réussi à se hisser parmi les meilleurs du grand rendez-vous, même s’il était embêté par un rhume et une blessure au doigt subie quelques jours avant son départ pour l’Europe. Lors de la deuxième épreuve, il a aussi ressenti un inconfort à l’épaule qui l’a suivi tout au long de la fin de semaine.  

    «Ça m’a affecté un petit peu, c’est certain. Je n’ai pas réussi à lever aussi lourd que je l’aurais souhaité lors de certaines épreuves. Je suis un peu déçu de ce côté-là, mais je crois que ç’a bien été en général. Ça fait partie de l’expérience.»

    Charles-Étienne Lavoie pratique l’entrainement fonctionnel depuis maintenant cinq ans. Louperivois d’adoption, il fréquence CrossFit RDL, mais il passe aussi beaucoup de temps dans son gym personnel à la maison. L’athlète s’entraine six jours par semaine, accumulant même très souvent deux séances d’entrainement quotidiennes. 

    Il s’était qualifié pour le rendez-vous international après avoir remporté la compétition canadienne organisée en ligne dans les derniers mois. Au printemps, il avait aussi pris le troisième rang de la compétition provinciale tenue à Drummondville.

    Les compétitions d’entrainement fonctionnel demandent aux participants d’allier des mouvements d’haltérophilie à des exercices de gymnastique. En Amérique du Nord et à l’international, elles sont davantage associées à CrossFit, une marque déposée. 

    Or, le Championnat du monde a été organisé par l’International Functional Fitness Federation, dont l’objectif avoué est même d’amener le sport aux Jeux olympiques. 

    «C’est un sport très diversifié et complet. En cinq ans, je n’ai jamais fait les mêmes épreuves, exactement les mêmes entrainements», a expliqué Charles-Étienne Lavoie. 

    «C’est vraiment un sport dans lequel tu peux évoluer à ton niveau, à ton rythme.»

    Au cours des prochains mois, l’athlète poursuivra son entrainement dans le but de revenir à Oslo l’an prochain. Il n’écarte pas non plus la possibilité de participer aux qualifications pour les CrossFit Games cette année.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    26 février 2024 | 10h25

    Les Fondations B.A. passent en demi-finale 

    Mission accomplie pour les Fondations B.A. de Trois-Pistoles. L’équipe a remporté le cinquième et ultime match de la série quart de finale les opposant au Bois BSL de Mont-Joli dans la Ligue de hockey senior Desjardins de l'Est du Québec. Grâce à une victoire convaincante de 7 à 3, la formation des Basques passe ainsi en demi-finale. À l’Aréna ...

    23 février 2024 | 6h33

    La relève athlétique québécoise brille au Match Québec vs Ontario à Toronto

    Le 9 février, Toronto a été le théâtre du traditionnel Match Québec vs Ontario, mettant en compétition les meilleurs athlètes des deux provinces dans la catégorie cadette. Parmi les compétiteurs, deux membres du club Filoup de Rivière-du-Loup ont représenté le Québec, contribuant à la victoire de la délégation québécoise. Juliette Dionne, ...

    20 février 2024 | 6h50

    Médaille d’argent pour Laurence Charron 

    Deux patineuses de vitesse ayant fait leurs premiers coups de patins avec les Loupiots de Rivière-du-Loup, Laurence Charron et Maude Perron, étaient en action lors de la quatrième rencontre provinciale de patinage vitesse courte piste présentée à Chicoutimi la fin de semaine dernière. Elle compétitionnaient toutes les deux dans le groupe 1. ...