X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Caroline Mailloux obtient son billet pour le Championnat du monde 2024

durée 25 juillet 2023 | 06h59
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Alors qu’elle participait à une course de demi-Ironman en Ohio le 23 juillet, la triathlète de Rivière-du-Loup Caroline Mailloux a obtenu son laissez-passer pour le Championnat du monde Ironman 70.3 en Nouvelle-Zélande en 2024. Une belle surprise et surtout une confirmation que sa préparation pour sa prochaine compétition est plus qu’adéquate.

    Elle a terminé au 3e rang chez les femmes de 55 à 59 ans, à 26 minutes de la gagnante, avec un temps total de 5 h 32. La Louperivoise est la meneuse de l’épreuve de course à pied dans sa catégorie d’âge, son épreuve de prédilection. Le demi-Ironman, aussi appelé 70.3, consiste à franchir 1,9 kilomètre de nage, 90 kilomètres de vélo et 21,1 kilomètres de course.

    L’objectif de l’athlète louperivoise était de se préparer pour son tout premier championnat international qui se déroulera le 26 aout prochain en Finlande. «Je voulais prendre mes repères et voir si j’étais prête, pratiquer les transitions et confirmer ma forme physique», explique Caroline Mailloux. Elle participait à un 70.3 au Ironman de Sandusky en Ohio, aux Etats-Unis.

    «Je suis tombée sur une bonne journée, c’est aussi la réalité d’un athlète. Parfois tout fonctionne bien et on ne sait pas trop pourquoi. La nage est mon épreuve où je suis moins à l’aise, c’est un défi, mais mon temps n’a pas hypothéqué le reste de ma course.»

    Caroline Mailloux, qui a commencé à pratiquer le triathlon en 2012, a connu une belle progression au cours des 10 dernières années. «Je suis vraiment contente, j’ai continué à m’améliorer et à travailler.»

    Elle participera à son tout premier championnat du monde en Finlande le 26 aout prochain. «C’est quand même intimidant de compétitionner avec des athlètes de si haut niveau. Je me suis qualifiée deux fois, je pense que ce n’est pas juste de la chance. Il y a beaucoup de discipline et de travail en arrière de tout cela», constate la triathlète de Rivière-du-Loup.

    Si la course à pied était sa zone de confort, elle a dû apprivoiser le cyclisme, apprendre à nager, en plus de gérer ses efforts et son alimentation tout au long de cette course d’endurance.

    «Mon prochain rêve, c’est de me qualifier pour un Ironman complet à Kona à Hawaii. C’est une course de triathlon mythique, un peu comme le Marathon de Boston pour les coureurs», indique Caroline Mailloux. Ce type d’entrainement demande beaucoup plus de temps et d’organisation, de discipline. «Quand tu es rendu à ce niveau, le triathlon devient un mode de vie», conclut-elle.

    Avec sa progression des dernières années, force est de croire qu’elle atteindra son objectif, un pas à la fois.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    15 mai 2024 | 6h30

    Les athlètes honorés au Gala des Portageurs

    Le Cégep de Rivière-du-Loup a célébré la fin de la saison sportive lors du Gala des Portageurs, qui s’est tenu le jeudi 2 mai. L’évènement a rassemblé les athlètes et le personnel entraineur pour honorer les performances de l'année, tant sur le terrain qu’à l'extérieur, mettre en lumière l’engagement et le talent et marquer le passage à une nouvelle ...

    14 mai 2024 | 16h21

    Louis April prend le 2e rang du Demi-Marathon de Lévis chez les 19 ans et moins

    Louis April, un athlète membre de l’équipe de crosscountry des Portageurs du Cégep de Rivière-du-Loup, a offert une grande performance lors du récent Demi-Marathon de Lévis, le 5 mai. Le coureur originaire de Saint-Clément a pris le 2e rang de l’épreuve chez les 19 ans et moins.  Louis April a franchi les 21,1 kilomètres de l’épreuve avec un ...

    14 mai 2024 | 6h55

    Place aux Essais olympiques de natation pour deux Loups-Marins

    Deux nageuses du Club de natation Les Loups-Marins de Rivière-du-Loup, Raphaëlle Tremblay et Alyssa Ouellet, participent ces jours-ci aux Essais olympiques de natation. Cette compétition, la plus grosse des quatre dernières années au pays, rassemble la crème des athlètes canadiens à Toronto du 13 au 19 avril. Raphaëlle Tremblay prendra part ...