X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Le Big Wolf’s Backyard de Cacouna de retour cette fin semaine

durée 12 juillet 2023 | 09h07
  • À la suite du succès retentissant des deux premières éditions du Big Wolf’s Backyard Ultra à Cacouna, la troisième organisation se tiendra ce samedi 15 juillet. L’événement pourrait toutefois bien se terminer le lundi 17 ou mardi 18 juillet, selon l’endurance des participants. 

    Maintenant dans plusieurs régions au Québec et au Nouveau- Brunswick, les courses du Big Wolf’s permettent à un plus grand nombre de coureurs, du novice à l’expert, de pouvoir expérimenter ce format unique.

    Un rendez-vous de grosses pointures

    Après deux excitantes éditons au Bas St-Laurent et la création du Circuit du Big Wolf’s Backyard en 2022, ce sera un retour aux sources cette fin de semaine. Il y aura la plus importante concentration jamais vue de grands athlètes d’ultramarathon québécois et d’ailleurs en lice pour le grand titre. Notons entre autres les noms suivants qui ont des records personnels impressionnant sur le format «Backyard».

    Chez les hommes : Éric Deshaies (66 tours / heures soit 442,6 km), Marco Poulin (42 tours soit 281,6 km) et Cédric Chavanne (36 tours soit 241,4 km). Chez les femmes : Stéphanie Simpson (43 tours soit 288,1 km), Kim Gaudet et Doudja Mekamcha (26 tours soit 174,2km). Sur la ligne de départ, plus de vingt coureurs ont déjà environ 24 tours comme record personnel.

    Un jeu d’endurance et de stratégie

    Un Backyard se terminent lorsqu’un(e) athlète complète un dernier tour de 6,7 km seul(e). Leur durée dépend donc du calibre des athlètes présents et en l’occurrence, ça peut être très long.

    Le concept Big Wolf’s s’inspire directement du Big’s Backyard Ultra, créé en 2012 par Lazarus Lake, le célèbre directeur de course des Barkley Marathons, sur sa propriété de Bell Buckle, dans le Tennessee. Elle détermine non pas qui est le coureur le plus rapide, mais celui qui est le plus endurant : celui qui se tient toujours debout alors que tous les autres ont abandonné.

    Toutes les heures, les quelque 130 coureurs admis doivent prendre le départ d’une boucle de 4,167 miles (6,7 km), qu’ils doivent faire à l’intérieur d’un délai de 60 minutes. Les coureurs qui ne se présentent pas à la ligne de départ à l’heure précise sont disqualifiés et l’événement se termine seulement lorsqu’un seul et dernier coureur reste en piste pour compléter un dernier tour seul : “The Last Man Standing” et ce, peu importe combien de temps cela aura pris.

    Notons qu’il est assez simple de faire 6,7 km en une heure en courant ou en marchant rapidement. Cependant, ces 6,7 km après 24h totalisent 160 km! C’est donc le supplice de la goutte d’eau à savoir combien de temps on peut tenir, souvent sans dormir.

    Des éditions au-delà des attentes

    Yvan L’Heureux, de Rivière-du-Loup, instigateur du défi et directeur de course, se dit très satisfait de des deux premières éditions du Big Wolf’s Backyard. «Nous étions plus qu’heureux de pouvoir faire vivre cette aventure unique dans un site enchanteur! Nous avons la chance de pouvoir compter sur la présence de 130 athlètes et leurs crews qui sont vraiment motivés et enthousiastes. C’est un travail colossal en amont mais la meute qui se dirige vers le lieu de pèlerinage, «Cacouna», est en feu!», a-t-il dit. 

    Une course unique avec des chiffres stratosphériques
    Rappelons que la course de Cacouna, sélecte par son «Silver Ticket», fait partie d’un réseau de centaines de courses de Backyard au niveau mondial. Seulement six au Canada ont la mention «Silver Ticket» qui donnent accès au prestigieux championnat canadien. Le Canada est, avec les États-Unis, le seul pays avec six courses de ce calibre.

    Le record mondial de 101 boucles – heures était détenu par deux Belges et vient de tomber il y a quelques semaines. Il est maintenant détenu par un Australien du nom de Phil Gore qui a réussi 102 tours – heures soit un chiffre stratosphérique de 684 km en presque quatre jours de course.

    La Big Wolf pourra être suivi via des publications et des «live» sur sa page Facebook. Le gens qui voudrait venir voir en personne peuvent se présenter au quai de Cacouna est sur la route Grandmaison est. Pour en savoir plus sur le Big Wolf’s Backyard, visitez bigwolfsbackyard.com.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    14 avril 2024 | 13h17

    Victoire des 3L devant près de 3 200 partisans

    Les 3L de Rivière-du-Loup sont venus à bout des Pétroliers de Laval par la marque de 7 à 5 le 13 avril, devant une foule de 3 182 partisans au Centre Premier Tech de Rivière-du-Loup. L’équipe louperivoise mène maintenant la série 3 à 1. «C’est la première fois que je jouais devant une foule comme ça à Rivière-du-Loup. C’était incroyable. Je suis ...

    12 avril 2024 | 14h35

    Une Perce-Neige aux championnats provinciaux

    La patineuse artistique Anna Gagnon de Témiscouata-sur-le-Lac a participé à la finale provinciale des championnats STAR Michel-Proulx à Lévis du 4 au 7 avril derniers. S’étant qualifiée lors de la finale régionale, elle était la seule représentante du CPA Les Perce-Neige du Témiscouata. Anna a livré une belle performance dans la catégorie STAR 5 ...

    9 avril 2024 | 9h35

    Série 3L-Pétroliers : la LNAH suspend plusieurs joueurs 

    La Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) a annoncé la suspension de quatre joueurs, dont un membre des 3L, à la suite du match qui a opposé la troupe louperivoise aux Pétroliers de Laval, samedi dernier, au Centre Premier Tech.  Chez les Pétroliers, Chris Cloutier, Danyck Calgaro et Derek Parker devront s’absenter pour une période prolongée. ...