Publicité

7 juillet 2022 - 08:43

Trois-Pistoles sur une lancée et Témiscouata gagne à coup de retraits sur des prises

Jimmy Durette et Dany Paradis-Giroux se sont livrés une autre belle bataille et c’est finalement Matt Marsh qui est venu fermer les livres dans une victoire des Braves Batitech du Témiscouata 2 à 1 contre le CIEL-FM, mercredi soir à Rivière-du-Loup.

Ceux qui s’ennuyaient des duels de lanceurs cette saison ont été servis. Les visiteurs ont tout de même réussi à s’inscrire tôt au pointage. En 1re manche, Matt Marsh a été sauf sur une erreur et Michaël Morin a frappé un simple pour donner une avance de 2-0 aux Braves Batitech. 

En fin de 5e manche, Rivière-du-Loup a réduit l’écart de moitié sur un triple de Yannick Michaud. Il a par la suite marqué sur une erreur. Toutefois, l’ancien lanceur des Capitales de Québec, Matt Marsh s’est amené au monticule réalisant six retraits sur des prises en deux manches pour régler le cas du CIEL-FM.
Dany Paradis-Giroux n’a accordé que trois coups sûrs pour mériter la victoire. Jimmy Durette a également excellé. Malgré quelques buts sur balles, il a limité l’adversaire à six coups sûrs subissant tout de même le revers. En attaque, le seul qui a réussi deux coups sûrs est Alexandre Laflamme des Braves.

Trois-Pistoles surprend encore

Le Bérubé GM de Trois-Pistoles a poursuivi sur sa lancée remportant une quatrième victoire à ses cinq dernières rencontres, cette fois par la marque de 6 à 2 face au Shaker dans la capitale bas-laurentienne. Encore une fois, l’attaque de Trois-Pistoles a été des plus menaçantes avec une récolte de 14 coups sûrs.

Dès la 1re manche, Samuel Laforest a frappé un double et les visiteurs prenaient une avance de 1-0. À la manche suivante, Thomas Morin en ajoutait, lui également à l’aide d’un double, produisant deux points. Ludovic Saucier l’a immédiatement poussé à la plaque pour faire 4-0. 

Pour Rimouski Félix Chaloux et Benjamin Roy ont réussi des simples productifs pour réduire l’écart à 4-2. Toutefois, les lanceurs du Bérubé GM ont tenu le coup alors que l’attaque construisait deux autres points.

Thomas Morin a lancé cinq manches ne donnant que cinq coups sûrs pour enregistrer la victoire. Ludovic Saucier a bien complété le travail, ne donnant rien ou presque en deux manches. Ce dernier ajoute un sauvetage à sa fiche. En contrepartie, Maxime Gauthier qui en était à son premier départ encaisse la défaite en six manches sur la butte. Au bâton, mentionnons la performance de Samuel Laforest et de Ludovic Saucier avec trois coups sûrs chacun.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article