Publicité

11 mai 2022 - 11:08 | Mis à jour : 12:00

Saint-Modeste aura sa piste de «pumptrack»

Lydia Barnabé-Roy

Par Lydia Barnabé-Roy, Journaliste

Le 11 mai, la Municipalité de Saint-Modeste a lancé un appel d’offres pour la conception et la construction d’une aire de «pumtrack» qui se situera au 7, rue des Loisirs. Le maire, Louis-Marie Bastille a bon espoir que l’ouverture pourra se faire pour le mois de juin 2023.

La piste à bosses pourra être utilisée par des jeunes à vélo, en patins à roues alignées, en planche à roulettes. «L’objectif c’est de réussir à faire le tour sans avoir à pédaler», explique M. Bastille. Afin d’y arriver, il faut pomper avec les hanches et les bras pour avoir assez d’élan pour avancer et terminer le circuit fermé. Louis-Marie Bastille mentionne aussi que lorsqu’une personne devient plus habile, elle peut acquérir plus de vitesse et sauter les monticules.

La municipalité prévoit un budget de 200 000 $ pour la réalisation du parcours. Cette année, un premier compactage est programmé à l’automne. Le terrain aura donc travaillé avec le gel et le dégel. Au printemps 2023, un nouveau compactage sera fait, ainsi que l’asphaltage de l’aire de «pumptrack».

«Au niveau de la municipalité, on essaie d’avancer et d’offrir le plus de services à nos jeunes», confie le maire. Dans les dernières années, Saint-Modeste a notamment ouvert la maison des jeunes, amélioré le gymnase, mis en place la piste d’hébertisme.

Le maire trouve important de créer des endroits sécuritaires et encadrés pour leurs jeunes. Il en voit plusieurs s’amuser sur les trottoirs et au milieu de la rue, c’est pourquoi il préfère rassembler les loisirs en un même endroit.

PROJET DE «SKATEPARK»

Au départ, le projet 2022 de Saint-Modeste était la création d’un «skatepark. Cependant, avec l’augmentation du prix du béton, l’estimation de l’an dernier avait triplé.

Le projet n’est pas mis de côté par la municipalité, elle entend le réaliser dans un an ou deux. Le maire estime que ce parc, ainsi que la piste de «pumptrack» seraient complémentaires et qu’un chemin reliera les deux parcours pour que les jeunes puissent facilement accéder de l’un à l’autre.

Louis-Marie Bastille a confié que de nombreux autres projets sont à venir en loisirs à Saint-Modeste : «On y va lentement, mais surement.»
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article