Publicité

3 février 2022 - 16:04 | Mis à jour : 16:29

Baseball junior élite : «un mauvais timing» pour Rivière-du-Loup 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Les amateurs de baseball de la région de Rivière-du-Loup devront faire preuve de patience avant d’espérer assister à un match de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) en sol louperivois. La demande d’expansion réalisée par les promoteurs locaux a été écartée…pour le moment. 

Denis Bérubé, qui a travaillé très fort sur le dossier depuis plus d’un an, confirme que la direction de la LBJEQ a décidé de ne pas acquiescer à la demande de Rivière-du-Loup. Elle a expliqué la décision en soulignant que des changements seront apportés au  sein de la ligue et qu’une expansion n’est plus envisagée à court terme. 

«Pour avoir parlé à plusieurs personnes, je n’ai pas perdu espoir. L’expansion n’était simplement pas une bonne idée. Il faut comprendre que nous sommes refusés pour l’instant, mais pas indéfiniment», a mentionné M. Bérubé. 

Évidemment, la nouvelle, annoncée le 3 février, est accompagnée d’un sentiment de déception. Le groupe régional reste toutefois positif et considère que «ce n’est que partie remise». Les promoteurs sont convaincus que de nouvelles opportunités se présenteront, peut-être même plus tôt que tard. 

«On ne tombe pas dans la bonne case au bon moment, mais je ne perds pas espoir. Ce n’est pas parce qu’on avait une mauvaise candidature. Ce n’est pas non plus qu’ils ne veulent pas nous avoir, c’est simplement que le contexte n’est pas bon», a répété Denis Bérubé.  

«Toutes les équipes nous ont trouvé des professionnels dans notre présentation [à l’automne 2020]. On n’a absolument rien à se reprocher. Nous sommes fiers du travail qu’on a effectué», a-t-il ajouté. 

L’arrivée d’une franchise de la LBJEQ en sol louperivois aurait un impact certain sur le développement des joueurs dans la région. Depuis 2012, des pas de géant ont déjà été franchis avec la création d’un programme Sport-études, puis la mise sur pied d’équipes régionales AA et AAA.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article