Publicité

30 novembre 2021 - 06:54

Des athlètes de l’EBO RDL boxent à Québec 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Quatre athlètes de l’École de boxe olympique de Rivière-du-Loup (EBO RDL) étaient en action, la fin de semaine dernière, lors d’un gala organisé par le club Energybox de Québec. C’était une première expérience en carrière pour certains d’entre eux, tandis qu’il s’agissait d’un retour après deux ans d’absence pour une autre. 

Dans le cadre de combats d’entrainement publics, Donovan Lavoie-Dion (54 lbs) et William Dubé (80 lbs), âgés de 7 et 8 ans, ont connu une première expérience de gala en affrontant un jeune athlète d’Ottawa de 11 ans (78 lbs). 

«Le petit gars, c’était un espoir benjamin et il était très bon. Mais nos athlètes ont été exceptionnels. Ils ont tenu leur bout et ils ont été pratiquement parfaits dans leur exécution. C’était une première expérience à vie pour les plus jeunes boxeurs de Rivière-du-Loup et c’était impressionnant de les voir à l’œuvre», souligne l’entraineur de l’EBO RDL, Mathieu Lavoie-Dion. 

Toujours dans le cadre d’un combat d’entrainement, Mélina Laplante a effectué un retour sur le ring après deux ans d’absence. L’athlète de 18 ans (145 lbs) a affronté une boxeuse de Québec lors d’un combat qui devait initialement faire partie de la carte officielle, mais qui a finalement été présenté en dehors du programme de boxe. 

«Mélina a été brillante, presque parfaite dans sa boxe. Elle a donné une leçon à son adversaire qui était un peu plus jeune, mais talentueuse. Mélina a démontré qu’elle était de retour en force et on devrait la revoir ces prochains mois dans d’autres galas ou compétition», a mentionné l’entraineur. 

Enfin, un nouveau boxeur louperivois, Nicolas Poix, a vécu une première expérience lors de ce gala. L’athlète de 26 ans (145 lbs) a échangé les coups avec Kidword Sinsmyr du centre sportif Ludus de Montréal, après s’être entrainé quelques mois. «Nicolas est débutant, mais il a fait très belle figure. Il a mis son adversaire en arrêt par TKO. C’était vraiment une belle première expérience réussie», a raconté Mathieu Lavoie-Dion. 

Douze combats étaient présentés lors de ce premier gala organisé dans la Capitale-Nationale, et malgré une petite foule, les athlètes étaient heureux de se déplacer pour le sport. L’EBO RDL espère d’ailleurs que d’autres rendez-vous seront confirmés dans les semaines à venir. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article