Publicité

11 novembre 2020 - 06:02

Frédérick Rioux se joint à l’Académie de baseball du Canada

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

L’Académie de baseball du Canada (ABC), qui forme certains des meilleurs espoirs de baseball au Québec, a annoncé avoir ajouté le Pistolois Frédérick Rioux à son personnel d’entraineurs, ce mardi 10 novembre. 

Rioux, qui a travaillé pour l’organisation des Mariners de Seattle dans les dernières années, se joint à l’équipe de l’ABC comme consultant en traitement des données technologiques. Il rejoindra Marc-Antoine Bérubé, un autre Pistolois, qui participe déjà au développement de la relève québécoise. 

«C'est un retour en sol québécois pour moi. J'ai eu la chance de parcourir l'Amérique à travers les mandats que les Mariners m'ont donné et maintenant de pouvoir prendre ce bagage d'expérience pour aider les espoirs québécois est un beau défi pour moi. Je remercie les gens de Baseball Québec et de l'Académie de baseball du Canada de me faire confiance», a fait savoir le principal intéressé sur le site de l’ABC. 

Il y a un peu plus d’un an, Frédérick Rioux portait le titre d’adjoint au recrutement international et à l’informatique pour l’organisation des Mariners de Seattle. Il a acquis des connaissances envers les technologies permettant l’évaluation des lanceurs avec vélocité des tirs et la trajectoire de la balle, par exemple. 

«Pour que l'Académie de Baseball du Canada devienne une académie à la fine pointe de la haute performance, nous devons atteindre le plus rapidement possible la fine pointe de la technologie. Fred a développé une belle expertise dans l'utilisation et l'analyse des données que fournissent ces différentes technologies dans l'organisation des Mariners de Seattle lors des dernières années. Nous allons donc pouvoir en faire profiter au maximum à nos athlètes», a mentionné Maxime Lamarche, directeur général de Baseball Québec, qui chapeaute l’Académie de baseball du Canada.

Selon l’ABC, le recrutement de Frédérick Rioux, de même que celui de deux spécialistes en nutrition, démontre le sérieux de faire toujours mieux dans la haute performance québécoise. «Ne reste que la permission aux joueurs de sauter sur le terrain et de reprendre les activités baseball», estime la direction. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article