Publicité
19 février 2020 - 13:52 | Mis à jour : 15:59

«Leïla est spectaculaire» - Camille Estephan

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

La boxeuse originaire du Témiscouata, Leïla Beaudoin, se battra pour la deuxième fois de sa jeune carrière professionnelle, ce vendredi 21 février, lors d’un gala présenté au Colisée Financière Sun Life de Rimouski. Un combat à ne pas manquer, selon le promoteur Camille Estephan de la firme Eye of the Tiger Management (EOTTM). 

Beaudoin, qui croisera le fer avec la Mexicaine Maria Esther del Angel Diaz (1-0, 0 K.-O.), fera partie d’une carte intéressante qui présentera notamment le poids lourd Simon Kean en combat principal. L’affrontement de l’athlète de 23 ans, tout comme ceux d’autres boxeurs qui débutent leur carrière pro, devra être suivi avec intérêt, a assuré Estephan lors d’une conférence de presse tenue cet après-midi à Rimouski. 

«C’est la seule tigresse qui reste chez nous. On est fiers d’elle. La boxe féminine fait maintenant partie de la boxe québécoise de façon majeure et je suis très fier d’avoir une fille spectaculaire, qui travaille fort et qui a traversé des embuches dans la vie. C’est une championne dans le ring et en dehors du ring», a déclaré le grand patron d’EOTTM, convaincu par le potentiel de la boxeuse. 

De son côté, Leïla a mentionné être excitée de se battre en région, près de la maison. «Je suis vraiment contente d’être ici […] Je veux remercier Camille de la chance qu’il me donne de faire partie de cette belle équipe, je ne pouvais pas demander mieux. J’ai vraiment hâte [de monter dans le ring], j’ai hâte de montrer tout le travail que j’ai fait dans le gym récemment. J’ai hâte de montrer tout ce dont je suis capable», a-t-elle partagé. 

Rappelons que la boxeuse originaire de Témiscouata-sur-le-Lac a connu un début en boxe professionnelle percutant le 25 octobre en remportant son tout premier combat par décision unanime des juges contre son adversaire Tereza Dvorakova au Complexe Capitale Hélicoptère de Québec. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article