Publicité
22 décembre 2019 - 06:59

Le rêve américain de Samuel Lavoie

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le coureur de snocross Samuel Lavoie réalisera un rêve au cours des prochaines semaines. L’athlète de Dégelis a signé un accord avec une équipe américaine afin de courser au sud de la frontière. Une opportunité en or qu’il ne pouvait pas manquer. 

Samuel Lavoie a récemment paraphé une entente avec Thene Motorsports, une formation de Saint Paul au Minnesota. Du même coup, il a joint les rangs d’un petit groupe d’athlètes québécois à avoir cette chance cette année sur le circuit national américain. Il compétitionnera dans la classe «Pro Lite».

«C’est gros. À certains endroits, le sport est aussi important que le motocross, c’est presqu’une religion», témoigne-t-il avec beaucoup d’enthousiasme. 

Il faut dire que Lavoie a bénéficié d’un beau concours de circonstances afin d’avoir cette opportunité. Mais chacun fait sa chance, comme dit le dicton. Il y a deux semaines, le jeune homme de 21 ans a fait le voyage aux États-Unis afin de participer aux championnats de Duluth (Minnesota).

«J’ai participé à deux pratiques le vendredi, mais ensuite, il y a eu une grosse tempête de neige et les courses du samedi ont dû être annulées. J’avais 60 h de route avec le camion et mon trailer. Disons que c’était décevant», raconte-t-il.

Sa première expérience, si courte a-t-elle été, au pays de l’oncle Sam a néanmoins convaincu Lavoie qu’il souhaitait compétitionner aux États-Unis prochainement. À son retour au Québec, il a donc contacté un contact afin de savoir s’il y avait des possibilités. 

«On m’a rappelé rapidement en me disant qu’un des coureurs de Thene Motorsports s’était justement blessé à Duluth et qu’ils cherchaient quelqu’un pour le remplacer cette saison. Les choses ont ensuite déboulé rapidement.»

En quelques jours seulement, Samuel Lavoie est passé du rêve à la réalité. «J’ai présenté tout cela à mes commanditaires et ils ont été super compréhensifs. Ils savent que c’est une chance à ne pas manquer, ajoute-t-il. J’ai aussi été très chanceux, puisqu’aucune course tombe en même temps que celles du Championnat québécois SCMX.»

Au cours des prochains mois, Lavoie voyagera un peu partout aux États-Unis afin de courser sur des pistes des états du Minnesota, du Michigan, de New York, du Dakota et du Wyoming, par exemple. Entre temps, il sera de retour au Québec pour les courses du circuit provincial.

«Quand je suis parti au Minnesota, je ne savais pas à quoi m’attendre, mais je voulais donner mon max en espérant que quelqu’un me remarque. Ce n’est pas arrivé comme ça, mais aujourd’hui j’ai quand même une chance. Rien n’arrive pour rien. C’est un rêve qui se réalise.»

Samuel Lavoie fait du motocross depuis qu’il est tout jeune, mais l’aventure du scnocross est assez récente. Si les premiers essais ont été, de ses propres mots, assez difficiles, force est maintenant de constater qu’il s’impose comme un athlète très prometteur. L’an dernier, il a été sacré vice-champion chez les «Pros» au Québec. Il a aussi remporté deux championnats chez les «Semi-pros». Bref, il progresse très bien et il est considéré, à juste titre, comme l’un des prétendants au trône québécois, cette saison. 

«C’est certain que je vais tout faire pour gagner et ça va commencer à Témiscouata-sur-le-Lac en janvier […] Pour les États-Unis, je n’ai pas d’attentes, mais je vais essayer de faire ma chance comme on dit. C’est une expérience de vie et j’ai hâte de commencer.»

Samuel a le rêve de vivre de son sport. À voir la vitesse à laquelle il se développe (et course!), tout est possible. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article