Publicité
7 décembre 2019 - 13:32 | Mis à jour : 8 décembre 2019 - 17:12

Les Pétroliers du Nord freinent l'élan des 3L

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Sur une bonne séquence cinq victoires, les 3L croyaient bien pouvoir vaincre les Pétroliers du Nord devant leurs partisans le 6 décembre au Centre Premier Tech de Rivière-du-Loup. Ils ont plutôt dû encaisser une défaite de 5 à 3. Les Pétroliers du Nord, qui trônent en tête du classement de la Ligue nord-américaine de hockey, ont enregistré leur 5e victoire consécutive.

«Je pense qu’on a joué une de nos pires parties des six dernières. Jusqu’à 2 à 1, on jouait bien, mais après le 2e but, l’équipe s’est décomposée. On est sorti de notre plan de match et on courait partout», explique l’entraineur-chef des 3L de Rivière-du-Loup, Benoit Laporte. Le match avait pourtant bien commencé pour les 3L, avec un but de Raphaël Bussières. Il a aussitôt été imité par Francis Desrosiers des Pétroliers en avantage numérique, puis Louick Marcotte a redonné l’avance aux 3L. Au début de la 2e période, Brandan Hamelin des Pétroliers a égalé la marque et François Bouchard en a rajouté.

Louick Marcotte des 3L a inscrit son 2e but du match à la toute fin du 2e engagement. En 3e période, les 3L n’ont pas su profiter de leurs chances et Nicolas Poulin de même que François Bouchard ont noirci la feuille de pointage pour les Pétroliers.

«On a pris du momentum après le gros but en fin de 2e période. On pensait commencer la 3e en feu. On voulait tellement, mais quand tu veux trop des fois ce n’est pas bon», explique l’attaquant des 3L, Louick Marcotte. Ce dernier ajoute que les joueurs n’étaient pas concentrés et on fait des erreurs de manque de concentration. «On en a connu une mauvaise et on va rebondir au prochain match», a-t-il ajouté.

L’entraineur des 3L, Benoit Laporte, a rappelé à ses joueurs d’importance de s’en tenir au plan de match pour éviter de retomber dans les mauvaises habitudes qui avaient fait couler les 3L en toute fin de classement au mois de novembre. «Le 4e but, c’est un revirement à la ligne bleue offensive. On en a parlé depuis le début de l’année. Contre toutes les équipes de la ligue, si tu fais ça, t’es mort. Il faut qu’on revienne à notre style de jeu. On sait qu’on est limité dans certains domaines. On s’est parlé, on a fait un plan de match et il faut le suivre pendant toute la saison si on veut arriver prêt pour les séries», a conclu Benoit Laporte.

Le défenseur Francis Meilleur croit que les 3L ont perdu ce match en raison de petites erreurs, de cafouillages et de moments d’inattention. «On s’est battu nous-mêmes ce soir. On avait le contrôle de ce match, on n’aurait pas dû perdre. On n’a pas suivi le plan de match des cinq dernières parties (…) On était sur une belle lancée, on peut pas toutes les gagner. On a une chance de se rattraper la semaine prochaine. Quand tu perds, t’as le gout de revenir plus fort et de repartir sur une lancée», a commenté Meilleur. Les 3L se trouvent présentement au 4e rang du classement, à égalité avec les Éperviers de Sorel-Tracy.

Les 3L de Rivière-du-Loup affronteront à nouveau les Pétroliers du Nord le vendredi 13 décembre à Laval. La prochaine partie au Centre Premier Tech de Rivière-du-Loup aura lieu le 14 décembre à 19h30 contre l’Assurancia de Thetford Mines.

Publicité


Publicité

Commentez cet article