Publicité
25 novembre 2019 - 11:52

Pluie de médailles pour l'EBO RDL aux Gants d’argent

L’École de boxe olympique de Rivière-du-Loup (EBO RDL) a récolté 8 médailles aux Gants d'argent 2019, soit 5 médailles d'or, 2 médailles d'argent et 1 de bronze. Une performance dont les boxeurs de la région peuvent être très fiers.  

Mélina Laplante, William et Antoine Caillouette, Rosalie Demers et Alycia Michaud (championne sans opposition) ont ainsi rapporté l'or à la maison, tandis que Laurie Laplante et Richard Lanctot ont mis la main sur l’argent et Noah Michaud sur le bronze. 

Dans un premier combat catégorie junior, où la durée des rounds passe de 2 minutes à 3 minutes, Mélina Laplante s’est imposée. Elle faisait de nouveau face à Magalie Longtin de Sherbrooke. Leur dernière confrontation avait laissé planer un doute dans le camp adverse, puisque le résultat avait été partagé. Cette fois, Mélina n'a pas laissé un seul doute possible, puisqu’elle a clairement dominé son adversaire de la première à la dernière minute du combat. 

De son côté, Rosalie Demers a fait le grand ménage dans la division des 60 kg senior. Samedi, contre une redoutable adversaire en Charlotte Solocha du Club de boxe de l'Est, Demers a fait parler sa puissance. Après avoir échappé le premier round, elle s’est bien repris au second afin de passer en finale. Ce combat ultime, présenté dimanche, n’aura finalement duré qu'une minute, Rosalie étant trop puissante et incisive. L'arbitre a été contraint d’arrêter le combat au premier round.

Nul doute, les frères Caillouette forment un duo explosif. William et Antoine Caillouette n'ont pas perdu de temps samedi en remportant leur combat respectif par arrêt de l'arbitre au premier round pour William et au 2e round pour Antoine. William a ensuite affronté Alexander Maghadan du Beaver Club (Ontario), tandis que Antoine s’est frotté au redoutable Marc-Alexandre Bouchard du Grand Gaspé. William a ensuite conclu son tournoi en battant Julien Larochelle de Laval par décision unanime. 

Laurie Laplante et Richard Lanctot faisaient face à des adversaires très coriaces, puissants et agressifs. Ils ne se sont pas laissé impressionné et ont démontré beaucoup de caractère dans des combats qui auraient pu aller d'un côté comme de l'autre. Ils s'inclinent donc par décision partagé des juges (3 juges pour l'adversaire, 2 juges pour eux) dans la finale de leur tournoi. Enfin, Noah s’est incliné lui aussi par décision partagée des juges, en demi-finale contre Rémi Hamel de St-hyacinthe. Ils auront réussi, même dans le revers, à se faire remarquer par plusieurs. 

Notons finalement qu’Alycia Michaud, a été déclarée championne sans opposition. Ce sera difficile de lui trouver des adversaires au Québec dans les prochaines semaines, puisque la jeune femme n’a qu’un seul revers en dix combats et elle est reconnue comme étant une redoutable boxeuse.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article