Publicité
16 octobre 2019 - 06:56

L’EBO RDL lance les galas de la Trilogie des Conquérants

Après cinq ans, l’École de boxe olympique de Rivière-du-Loup (EBORDL) annonce le retour de ses galas régionaux dès le 16 novembre prochain à l’Hôtel Universel. Elle présentera alors le Gala Kamco de la Trilogie des conquérants, une série de trois galas régionaux annuels prévus en 2019, 2020 et 2021.

L’évènement mettra en évidence 16 boxeuses et boxeurs du KRTB, tous membres de l’école et pour la plupart primés dans différentes catégories lors des compétitions des Gants de bronze, d’argent et dorés, à la Coupe Impérium, aux Jeux du Québec ou aux Championnats canadiens.

Chez les hommes, on retrouvera sur le ring les Sébastien Dubé, Olivier Roy, Serge Coulombe, Tymothé Lanctôt, Simon Vigneault, Alexis Pouliot, William Caillouette, Noah Michaud, Anthony Caron, Antoine Caillouette et Matthew Dubé. Chez les femmes, on pourra voir à l’œuvre Rosalie Demers, Mélina Laplante, Tanya Dumont, Alycia Michaud et Laurie Laplante.

Ce gala régional comportera aussi, pour la première fois au KRTB, un volet «Affaires» alors que Jonathan Pelletier, de GLMC Agence immobilière, Francis Lévesque, du Centre chiropratique Équilibre, Louis-Charles Lévesque, de Lévesque Huissiers de justice, et Richard Lanctôt, ostéopathe, ont accepté de relever le défi pour figurer sur la carte des combats.

L’entraîneur et copropriétaire de l’École de boxe olympique de Rivière-du-Loup, Mathieu Lavoie Dion, est très heureux de relancer la présentation de galas à Rivière-du-Loup. «L’EBORDL s’est forgée une solide réputation depuis sa création en 2007. Elle a réussi à promouvoir ce sport dans la région, à le faire mieux connaître et à en valoriser les nombreux bienfaits. Et les résultats sont au rendez-vous. Le retour des galas en 2019, 2020 et 2021 permettra de mettre en valeur le talent de nos boxeuses et boxeurs, et offrira à des gens d’affaires de fouler le ring lors de combats hors-concours supervisés», a-t-il partagé.

Ces soirées uniques, inspirées du faste des galas professionnels, seront sanctionnées par la Fédération québécoise de boxe olympique. Elles se dérouleront dans une ambiance de style rétro, empreinte de respect, de dignité et d’intégrité. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article