Publicité
20 septembre 2019 - 14:16

Défi Everest : les jeunes lancent l’aventure vers le sommet

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Un millier d’élèves des écoles primaires de la région ont été les premiers à fouler le sol de la côte St-Pierre, cet avant-midi, dans le cadre de l’École au Sommet du Défi Everest en équipe avec Premier Tech. 

Tous ensemble, ils ont ainsi donné le coup d’envoi à cet événement d’envergure qui se déroulera pour une septième année à Rivière-du-Loup, mais une première fois ailleurs au Québec. 

Habillés d’un chandail jaune grâce à un partenariat avec la MRC de Rivière-du-Loup, les jeunes de 4e, 5e et 6e années ont accumulé les montées avec le sourire et sous un soleil brillant. Ils effectuaient leur propre Everest, puisqu’aucun nombre de montées n’était exigé. Ils pourront aussi, à leur guise, revenir dimanche lors de l’activité principale. 

Avant d’attaquer la côte St-Pierre, ils avaient eu une dose d’énergie en assistant à une conférence scolaire de l’aventurier Frédéric Dion, ambassadeur provincial du Défi Everest. Rappelons que ce dernier offre également une conférence gratuite à l’ensemble de la population, ce soir à 19 h 30, au Collège Notre-Dame. 

«Frédéric leur a raconté ses techniques pour passer au travers des choses, pour aller plus loin et pour résoudre ses défis. Il a aussi abordé l’importance de prendre une chose à la fois et de se ramener au moment présent aussi. Ensuite, les jeunes étaient surchargés. Après une collation, ils étaient partis!», a raconté le créateur du Défi Everest, Yvan L’heureux. 

ANNÉE CHARNIÈRE 

L’année 2019 en a été une charnière pour le Défi Everest qui a connu un développement exponentiel au cours des derniers mois. En plus du rendez-vous louperivois, des défis sont organisés à La Pocatière, Rimouski, Sherbrooke et Témiscouata-sur-le-Lac. 

«Cet envol vers d’autres villes du Québec a, entre autres, permis au Défi Everest de s’enraciner encore plus profondément dans le sol louperivois et, pour nous, d’être fiers de ses racines! Nous donnons aujourd’hui le signal de départ pour une 7e édition, mais la première de cette nouvelle vision. Nous souhaitons qu’elle demeure gravée dans la mémoire collective», a soutenu M. L’Heureux. 

À Rivière-du-Loup, ce sont près de 2000 marcheurs qui sont attendus du 20 au 22 septembre. Notons que les jeunes contribuent fortement à cette belle participation, alors qu’un peu plus de 800 marcheurs sont attendus pour le traditionnel défi en équipe (dimanche) et que près de 100 grimpeurs participeront au Macadam Ultra – Tim Hortons et au Macadam Ado – Hôtel Lévesque. 

L’organisation s’est dite très heureuse de l’engouement des participants, remerciant du même coup les nombreux bénévoles et partenaires pour leur implication. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article