Publicité
25 septembre 2018 - 10:08 | Mis à jour : 10:13

Championnats canadiens de patinage de vitesse courte de piste

Alexis Marceau dépasse ses attentes

Pierre-Luc Chenel

Par Pierre-Luc Chenel, journaliste

Twitter Pierre-Luc Chenel

Alexis Marceau a débuté une nouvelle saison avec la présentation des Championnats canadiens de patinage de vitesse courte de piste, du 21 au 23 septembre, à l’Aréna Maurice-Richard de Montréal.

Les 8 premiers de chaque classement obtenaient une place sur l’équipe canadienne pour les Coupes du monde. Les points des 2 courses des 2 meilleures distances étaient calculés.

Classé au 17e avant la compétition, le Louperivois a amélioré son sort en terminant au 11e rang du classement général. «J’ai été meilleur que mes attentes, a-t-il avoué. Je suis très satisfait.»

Il a conclu les 500 mètres au 10e rang à 2 reprises, les 1000 mètres aux 7e et 11e positions et les 1500 mètres avec des 16e et 18e places. «C’était mes premières courses avec des olympiens et des gens qui ont beaucoup d’expérience à l’international, a dit le patineur. J’ai appris beaucoup en fin de semaine. J’ai fait plusieurs erreurs, mais je pense que je sors de la compétition meilleur que j’étais.»

Alexis Marceau s’est vite rendu compte qu’au niveau national, la cadence des courses est plus élevée. «J’ai appris que même sur les longues distances, il faut que tu partes vite. Les meilleurs au Canada sont capables de maintenir un rythme très élevé, a spécifié celui qui a pris part à 22 courses en 3 jours. À la fin, ça va trop vite pour réussir à dépasser.» 

Afin de devenir un meilleur patineur, Alexis Marceau a eu la chance de s’entrainer avec le Centre national courte piste cet été. Il était en action 6 jours par semaine, entre 1 à 3 fois par jour. «J’ai beaucoup appris en m’entrainant à chaque jour aux côtés de Charles Hamelin et de Samuel Girard. Je me suis beaucoup amélioré, a conclu Marceau, qui a pu en voir les résultats lors des Championnats canadiens. Avec une bonne discipline en dehors de l’entrainement, j’ai réussi à avoir beaucoup d’énergie. De performer au bon moment, c’est quelque chose que j’ai réussi.»

 

Publicité

Commentez cet article