Publicité
19 juillet 2018 - 10:56 | Mis à jour : 17:30

Charlie Bilodeau et Julianne Séguin : c’est terminé

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Quelques mois après avoir obtenu une 9e place aux Jeux olympiques de Pyeongchang, les patineurs artistiques en couple, Charlie Bilodeau et Julianne Séguin, ont annoncé qu’ils mettaient fin à leur partenariat en tant qu’équipe, ce jeudi 19 juillet. 

La nouvelle a eu l’effet d’une petite bombe dans le milieu du patinage artistique. En entrevue au cours de la journée, Bilodeau, 24 ans, a souligné être celui qui a pris cette décision «difficile» après une longue réflexion. À l’aube d’un nouveau cycle olympique, il explique avoir senti que le couple avait atteint son maximum.  

«Après un cycle olympique, c’est normal de faire la rétrospective des bons coups et des moins bons coups. À travers [cet exercice], on a décidé de faire certains changements afin de se renouveler et de surpasser les performances qu’on a faites jusqu’à présent. Malgré les changements, je ne voyais pas la coche de plus», a-t-il expliqué sur les ondes de RDI. 

La séparation professionnelle survient à quelques semaines d'une nouvelle saison pour les patineurs. Les assignations internationales étaient aussi dévoilées depuis la fin juin. «À quelque part, je laissais aller les choses, je voulais voir si on était capable d’aller de l’avant, mais on ne s’apportait plus mutuellement ce dont on avait besoin pour viser le sommet (…) Dans un couple, on est habitué de se hisser ensemble vers le haut, pour se surpasser, mais ce genre d’escalade ne se faisait plus», a-t-il ajouté. 

L’athlète originaire de Trois-Pistoles affirme être en très bons termes avec Julianne. Il précise qu’ils n’ont jamais eu de chicanes personnelles non plus. «On est tellement proches. C’est la personne que j’ai vue le plus au quotidien ces dernières années (…) C’est une rupture professionnelle, mais amicale aussi. Je ne la reverrai plus aussi souvent qu’avant. C’est un deuil pour moi également», a-t-il déclaré. 

RISQUE

Chose certaine, Charlie Bilodeau ne souhaite pas que ce soit la fin de sa carrière d’athlète. Il concède cependant qu’il y a un risque à prendre une telle décision. Actuellement, il est à la recherche d’une nouvelle partenaire, ce qui n’est pas une mince tâche. 

«Ça se peut que ça mette fin à ma carrière de compétiteur, mais ça se peut que je trouve quelqu’un d’autre sur mon chemin. C’est un risque que je suis prêt à prendre et avec lequel j’ai confiance», a-t-il assuré. «Je ne brusquerai rien. Si je trouve une partenaire la semaine prochaine, tant mieux, si c’est dans deux mois, ce sera ça. C’est une décision que je prends pour le futur.»

PARCOURS 

Ensemble, Charlie et Julianne ont participé à leurs premiers Jeux olympiques. Ils ont également vécu de nombreux moments dont ils se souviendront pour le reste de leur vie. «Sans Julianne, je n’aurais rien accompli de tout cela, je lui serai éternellement reconnaissant», a d’ailleurs mentionné le Pistolois. 

Les deux athlètes étaient partenaires depuis 2012. En 2014, ils sont devenus médaillés d’argent des Championnats canadiens juniors et ils ont remporté la finale du Grand Prix junior ISU de patinage artistique. L'année suivante, ils ont été médaillés d’argent aux Championnats du monde juniors.

Au niveau senior, l’équipe a gagné trois médailles aux Championnats canadiens (argent en 2016 et 2018 et bronze en 2015), deux médailles dans la série Challenger de l’ISU (or en 2016 et bronze en 2017 – toutes deux aux Internationaux classiques d’automne), ainsi que trois médailles dans le circuit du Grand Prix ISU de patinage artistique (bronze à Skate America 2015, bronze au Trophée Éric Bompard 2015 et or à Skate America 2016). Ils ont concouru trois fois aux Championnats du monde ISU de patinage artistique, leur meilleur résultat, un classement en 8e place, ayant été obtenu en 2015.

 

Publicité

Commentez cet article