Publicité

5 juin 2017 - 06:56

Onze joueurs des Albatros sélectionnés

Pierre-Luc Chenel

Par Pierre-Luc Chenel, journaliste

Twitter Pierre-Luc Chenel

La Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a tenu sa séance de sélection des joueurs Midget, le 3 juin, à Saint John, au Nouveau-Brunswick. Six joueurs des Albatros du Collège Notre-Dame et cinq des Albatros Midget Espoir ont été repêchés. Les Sagueneéns de Chicoutimi a ajouté trois joueurs de la région dans leur alignement.

Gabriel Belley-Pelletier, des Albatros Midget Espoir, a eu l’honneur d’être le premier joueur sélectionné. Originaire de Saint-Pascal, il a été un choix de 3e ronde, 40e au total, des Cataractes de Shawinigan.«J’étais vraiment heureux et tout le stress est tombé, a-t-il dit. J’ai pu profiter du moment présent.» L’athlète de Saint-Pascal se qualifie comme un défenseur bon dans les deux sens de la patinoire. «Je suis un défenseur offensif avec un très bon coup de patin, a-t-il signifié. Je suis aussi responsable défensivement.»

Il a fallu attendre en 7e ronde avant de voir un autre joueur Midget Espoir sélectionné. Il s’agit d’Antoine Michaud par Chicoutimi. «J’étais vraiment content que mon nom raisonne dans l’aréna avec une aussi belle formation, a mentionné l’attaquant de Saint-Philippe-de-Néri. Je peux amener le côté physique et je suis un joueur acharné, qui va tout faire pour que son équipe gagne.» Une ronde plus tard, ce fut au tour de Raphaël Audet d’entendre son nom, cette fois par l’Océanic de Rimouski.

Les Saguenéens ont pigé une 2e fois dans la cour des Albatros Midget Espoir. Ils ont choisi Marc-Olivier Mathurin en 9e ronde. En 10e ronde, le gardien Thomas Gosselin a été une prise du Titan d’Acadie-Bathurst. «J’ai été vraiment surpris. C’est un très beau sentiment, a avoué le cerbère de Saint-Cyprien, qui veut travailler divers aspects cet été. J’aimerais travailler sur la vitesse de mes jambes. Je suis un gardien combatif, avec une bonne attitude.» Le numéro 31 soutient qu’il a seulement une discussion téléphonique avec l’organisation.

MIDGET AAA

Du côté des Albatros Midget AAA, deux joueurs ont été choisis en 3e ronde. Il s’agit de William Champagne par les Cataractes et de Ludovic Lefrançois par les Screaming Eagles du Cap-Breton.

Antoine Leblanc a été une sélection des Islanders de Charlottetown en 4e ronde. «L’organisation qui m’a sélectionné répondait à mon premier critère, qui était de me désirer, a mentionné le défenseur. C’est un sentiment incroyable, un soulagement, une joie et une fierté.»

L’athlète de Sainte-Luce sait ce qu’il peut amener à l’équipe de l’Ile-du-Prince-Édouard. «Je suis un défenseur capable de jouer dans les deux zones avec un bon lancer, a-t-il décrit. J’aime le style de jeu robuste et je suis un meneur pour mon équipe.»

Deux rangs plus loin, l’Océanic a jeté son dévolu sur Ludovic Soucy. «J’étais vraiment fier et heureux d’être choisi par l’Océanic, a-t-il avoué. J’ai travaillé fort pour me rendre jusque là. Mon rêve vient de se réaliser.» Pour le natif de La Pocatière, d’être sélectionné par «l’équipe de toute une région» lui procure un sentiment de fierté. «D’être repêché par l’Océanic, une équipe de la région où de grands joueurs de la Ligue nationale de hockey tels que Sidney Crosby et Vincent Lecavalier ont évolué, quoi demander de mieux», a répondu le numéro 37.

À la fin de la 4e ronde, Tristan Pelletier a été sélectionné par les Saguenéens. «J’étais vraiment content de moi avec tous les efforts que j’ai mis, a admis le Louperivois. Mes efforts sont enfin récompensés.»

En 10e ronde, le gardien Marc-Antoine Bérubé-Jalbert a été le dernier Albatros repêché. Il fut un choix des Remparts de Québec.

ÉCHANGE

Pendant la séance de sélection, Miguël Picard a été échangé de l’Armada de Blanville-Boisbriand à l’Océanic de Rimouski. L’Armada reçoit des choix de 3e et 10e rondes en 2018.

Picard quitte l’Armada après avoir joué 179 matchs en 3 saisons avec l’organisation. «Je n’ai entendu aucune rumeur à mon sujet. J’étais seulement excité et stressé pendant le repêchage, a admis l’attaquant. Quand je l’ai appris, j’étais surpris.»

Originaire de La Pocatière, Miguël Picard arrive dans l’équipe de son enfance. « J’étais très content, car j’ai suivi l’Océanic toute ma jeunesse et c’est une excellente organisation, a-t-il avoué. C’est un rêve qui se réalise.»

Dans l’uniforme de l’Armada, le joueur de 19 ans a vécu la frénésie de la finale de la LHJMQ. Il est conscient que d’avoir joué dans la finale peut aider l’Océanic et les jeunes. « C’est sûr que ma participation en finale ne peut pas nuire, a-t-il dit. C’est beaucoup d’expérience que j’ai acquise cette année et les années précédentes.»

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article