Publicité

18 octobre 2015 - 17:07

Le Blizzard s’abat sur les 3L

Toutes les réactions 3

Rivière-du-Loup - Au lendemain d’une humiliante défaite de 6 à 0 subie aux mains des Marquis de Jonquière vendredi au Centre Premier Tech, les 3L de Rivière-du-Loup n’ont pas été en mesure de rebondir, s’inclinant 5 à 2 contre le Blizzard de Trois-Rivières.

La deuxième période aura été fatale pour les 3L au Colisée de Trois-Rivières. Alors que le premier engagement s’est conclu sur un pointage de 1 à 1, le Blizzard a ouvert la machine lors du deuxième vingt, marquant quatre buts coup sur coup. Marc-André Huot a notamment réalisé les quatre premières réussites du Blizzard.

« Le problème, c’est qu’on n’applique pas le système de jeu sur trois périodes. Hier, on a subi beaucoup trop de surnombres en deuxième et ça nous a coûté cher », a expliqué dimanche l’entraîneur Alain Gardner.

Rivière-du-Loup avait entamé la rencontre avec détermination, comptant le premier but grâce à Francis Trudel (3e) sur des aides de Marc-Olivier D’Amour et Bryce Swan. Marc-André Tourigny (3e) a été le seul marqueur du troisième engagement.

Cédant 5 fois sur 18 lancers, Guillaume Decelles a été remplacé par Travis Fullerton au deuxième vingt, mais ce serait une erreur de le blâmer pour cette défaite, a tenu à préciser Alain Gardner. « Sans le travail de Guillaume, la première période ne se serait pas terminée avec un pointage égal », a-t-il soutenu.

Cette fin de semaine, le manque d’opportunisme en avantage numérique aura grandement contribué au sort de l’équipe. Les 3L ont été blanchis lors de leurs 20 chances en avantage numérique.

Les 3L se retrouvent maintenant au septième et avant-dernier rang du classement. La prochaine partie locale se tiendra ce samedi 24 octobre, alors que l’Assurancia de Thetford Mines sera en visite au Centre Premier Tech.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Un: qu'ont gagné les 3l sous la gouverne de Dumont? Deux: pour le match hors-concours à Chandler, pas compliqué trop
    Trop à comprendre. Un des proprios, Michel Collin, vient de là. Et en une game hors concours de surcroît, il a réussi à attirer presque trois fois plus de monde qu'à un match en saison régulière qu'à Rdl. Rdl n'avait qu'à rester dans le hockey régional et les estrades étaient pleines à craquer dans ce temps là... Les spectateurs avaient un sentiment d'appartenance à leur équipe et les joueurs aussi. C'est là le nœud du problème.

    Passéiste oui, mais réaliste - 2015-10-20 07:59
  • Le problème des 3L est dans les bureaux. Ils avaient un DG pationné et très compétant en Monsieur Denis Dumont originaire de notre coin de pays. Et bien par jalousie et power trip, certains administrateurs actionnaires qui pensent tout connaitre du hockey l'ont tassé comme un vieux déchet pour aller chercher un nouveau DG (super compétant - faite moi rire) à St-Georges de Beauce. Bravo et asteur payé pour vos erreurs. Pour ma part, avec cette décision et le manque de respect que vous avez eux envers les détenteurs de billets de saison comme moi d'aller jouer une game à Chandler, jamais au grand jamais vous me reverez dans votre aréna.
    D'un ancien partisans écoeurer de vos promesses.

    André - 2015-10-20 01:17
  • Pathétique et dire qui en a qui paye pour les voir jouer

    Rico - 2015-10-19 06:06