Publicité

6 janvier 2014 - 11:47 | Mis à jour : 8 janvier 2014 - 18:50

Les 3L et l’Isothermic célèbrent la nouvelle année dans le tumulte

Hugues Albert

Par Hugues Albert, Journaliste

Toutes les réactions 2

Rivière-du-Loup – Les 3L et l’Isothermic de Thetford Mines ont échangé leurs vœux pour la nouvelle année dans le tumulte le plus complet en fin de semaine. Quand ces deux formations sont invitées au même party, une chose est certaine, il y a de la casse.

En plein ce qui s’est produit vendredi dernier au Centre Premier Tech, où quatre bagarres ont éclaté dans un match que les 3L ont perdu par la marque de 6-5, et dimanche à Thetford Mines où les hommes dirigés par Éric Dandeneault ont essuyé un deuxième revers (8-4) lors d’un affrontement qui a donné lieu à huit bagarres.

Vendredi, les 3L ont bien essayé de remonter le courant en 3e période alors qu’ils tiraient de l’arrière 6-3 mais c’était trop peu, trop tard. Marc-Olivier D’Amour comptait son 12e de la saison et son deuxième de la rencontre à 18:56 pour réduire l’écart a 6-5 mais les visiteurs allaient tenir bon et l’emporter.  

Les 1 061 spectateurs présents ont vu défiler les deux gardiens devant la cage des 3L, Louis Ménard effectuant sept arrêts sur 10 lancers, Pierre-Olivier 21 sur 24. Les autres marqueurs des 3L ont été Jean-Philippe Soucy, ses 1er et 2e de la campagne en plus d’une mention d’assistance et Joshua Desmarais (7e). Anthony Mezzagno a récolté quatre aides, Nicolas D’Aoust deux.

Dimanche après-midi à Thetford Mines, c’est à un total de 136 minutes de pénalité que les amateurs ont eu droit à l’Aréna Mario-Gosselin. Ce duel devait être digne des plus beaux épisodes de l’histoire des Flyers de Philadelphie, surnommés les Broad Street Bullies, au début des années 1970.

Bryce Swan (6e), Nicolas D’Aoust (12e), Anthony Mezzagno (6e) et Marc-André Tourigny (7e) ont enfilé l’aiguille pour les 3L. D’Aoust et Tourigny ont aussi obtenu une aide, Tommy Castonguay et Simon Demers deux chacun. Pierre-Olivier Lemieux et Louis Ménard se sont de nouveau partagé la défense du filet des 3L et ils ont essuyé un bombardement de 32 tirs.

PROCHAINS MATCHS

Les 3L affrontent le Cool-Fm à Saint-Georges vendredi. Ils recevront cette même formation le vendredi 17 janvier au Centre Premier Tech à 20 h avant d’aller se mesurer aux River Kings de Cornwall le lendemain, samedi 18 janvier. 

CLASSEMENT

Le classement est toujours très serré dans la LNAH. Trois-Rivières trône au sommet après 20 matchs avec une fiche de 14-2-4-0 pour 32 points. Suivent dans l’ordre : Sorel-Tracy, 22-14-6-2-0 pour 30, Thetford Mines, 24-13-8-3-0 pour 29, Jonquière, 23-13-9-1-0- pour 27, Saint-Georges, 24-12-10-2-0 pour 26, les 3L, 21-10-10-3-0 pour 23, Cornwall, 24-8-12-4-0 pour 20, et Laval, 20-6-12-2-0 pour 14.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Le gars qui a fait un double-échec dans la face à Bérubé qui passer le jour de l'an sur la table d'opération c'est vraiment un bon chummey.....


    Mathieu - 2014-01-06 20:48
  • Au journaliste : Avez-vous déjà assister à un match des 3L pour oser comparer les Broads Street Bullies à cette ligue de majorettes ??????? Ont ai à des années lumières de la LNH des années 70. La ligue senior c'est une grosse ligue progression friendly friendly avec des combats simulés entre des goons unidimensionnels. Rien à voir avec la LNH des années 70.

    Reggae Lalumiere - 2014-01-06 14:06