X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Un 175e don de sang souligné pour un Alexandrin

durée 28 septembre 2022 | 06h57
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Normand Bouchard, natif de Rivière-du-Loup et résident de Saint-Alexandre de-Kamouraska depuis 45 ans, a donné son 175e don de sang en 2020. L’homme âgé de 72 ans en est aujourd’hui à 177 et compte toujours en donner, tant que la santé le lui permet.

    Depuis aussi longtemps qu’il se rappelle, M. Bouchard donne du sang. Il a débuté à 18 ans, suivant la lignée de son père qui faisait aussi ce geste. «Surtout au début, c’était bien le fun. Quand on avait fini de donner du sang, il nous donnait du café avec du cognac dedans. C’était plaisant raconte-t-il en riant, conscient que les temps ont bien changé.

    Le septuagénaire a toujours été régulier dans ses dons sauf lorsqu’il était atteint d’une grippe ou d’un rhume. Cependant, en 2018, ce dernier a dû espacer ses visites en raison de problèmes de santé.

    Durant 54 ans, M. Bouchard a donné du sang trois à quatre fois par année. Il le fait avant tout pour aider les autres, afin de leur donner la chance de vivre. Selon Héma-Québec, un don de sang peut contribuer à sauver jusqu’à quatre vies. Aussi, il souligne la rareté de son type de sang (B-). Au Québec, 9 % de la population est de type B et seulement 1,5 % de celle-ci est de rhésus négatif, toujours d’après Héma-Québec.

    Pour l’Alexandrin, donner du sang constitue une sorte de tradition familiale qui se transmet. Son propre fils a continué de faire ce geste régulièrement. «Pour les nouveaux donneurs, c’est ça que ça prend. Il faut qu’il y ait des gens qui incitent les plus jeunes à donner», confie Normand Bouchard en ajoutant qu’il faut qu’il y ait de la relève pour les dons de sang.
     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    21 novembre 2022 | 6h56

    Proche aidance : devenir les yeux de sa mère

    Dans une pièce dessinée et conçue par son père, son amoureux et elle-même, Isabelle Rioux se dévoile, tasse à la main, visage mi-éclairé par une lampe de vitrail. Plus le temps avance et plus la luminosité extérieure s’assombrit, mais la pièce, elle, reste éclairée par l’amour qu’elle porte à sa mère qu’elle aide au quotidien. «Je suis tombée ...

    21 novembre 2022 | 6h32

    Exposition collaborative au Centre-femmes la Passerelle du Kamouraska

    Le Centre-femmes la Passerelle du Kamouraska affichera dans ses locaux l’exposition «L’amour donne des ailes, il ne les coupe pas» comme moyen de sensibilisation pour les 12 jours d’actions contre les violences faites aux femmes. Il s’agit d’une exposition issue du projet Relations amoureuses des jeunes (CSSS Jeanne-Mance et du Collège Ahuntsic) ...

    21 novembre 2022 | 6h03

    Reconnaitre ceux qui prennent soin des ainés

    Du 6 au 12 novembre dernier se déroulait la Semaine nationale des personnes proches aidantes qui a pour but de reconnaitre leur rôle au sein de la société. Selon Guillaume Côté-Philibert, directeur général du Centre d’aide aux proches aidants des Basques (CAPAB), identifier leur travail colossal est un premier afin d’aider les proches aidants à ...