Publicité

18 août 2022 - 06:00 | Mis à jour : 11:10

Une messe riche en histoire

Dans le cadre des fêtes du 325e anniversaire de la Ville de Trois-Pistoles, Monseigneur Denis Grondin, accompagné d’anciens prêtres de la paroisse, est venu célébrer une messe commémorative en l’église Notre-Dame-des-Neiges, à la veille de l’Assomption, fête de la sainte patronne.

Lors des prières universelles, des représentants des institutions et d’une kyrielle d’organismes qui participent à la vie communautaire de la municipalité ont présenté leurs offrandes au célébrant. La première place était accordée à une membre de la nation Wolastoqiyik Wahsipekuk en reconnaissance de leur présence sur le territoire à l’époque de la colonisation et de leurs perpétuels efforts pour protéger l’environnement.

Monseigneur Grondin et Jean-François Mélançon, curé responsable de l’unité pastorale des Basques, ont chacun souligné la démarche entreprise par l’Église et par notre communauté chrétienne pour reconnaitre l’important apport des peuples autochtones et pour leur demander pardon. L’atmosphère, agrémentée par les chants de la chorale, était à la prière et à la réconciliation.

Des représentants quatrième degré des Chevaliers de Colomb, suivis des Filles d'Isabelle, ont ouvert la marche de Monseigneur Grondin. Plus tard, des représentants des différents organismes communautaires ont aussi déposé un symbole les représentant sur l'autel.

Après la messe, quelque soixante-dix personnes ont pris part au diner communautaire à la Salle des Chevaliers de Colomb. Les convives ont pu avoir la chance de gagner l’un des nombreux prix de présence lors d’un tirage à la fin du repas.

La Fabrique Notre-Dame-des-Neiges a tenu à remercier tous les commanditaires et la Ville de Trois-Pistoles pour leur contribution. «Salutations à tous les gens qui ont participé à ces évènements, vous en avez assuré le succès», a souligné la Fabrique.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article