Publicité

30 juin 2022 - 06:02

La tour de Bell Mobilité sera installée au centre de L’Isle-Verte 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

L’implantation d’une tour de télécommunication de Bell Mobilité dans le périmètre urbain de la Municipalité de L’Isle-Verte serait effectuée d’ici la fin de l’année. Après quelques mois de démarches, de discussions et de vérifications, une majorité d’élus ont finalement donné leur feu vert à l’entreprise. 

Dans une résolution adoptée le 14 juin, la Municipalité confirme que Bell Mobilité «a suivi la procédure de consultation» établie par Innovation science et développement économique Canada, une entité du gouvernement fédéral qui légifère par des normes l’installation de systèmes d’antenne. 

L’ensemble des membres du conseil municipal ont voté pour l'adoption, à l’exception du conseiller Alexandre Côté. 

«On vient reconnaître que Bell a fait ses devoirs. [Les entreprises de télécommunication] se doivent de faire des vérifications avant d’élever une tour dans un village. La procédure a
été suivie en bonne et due forme selon le promoteur», a expliqué la mairesse de L’Isle-Verte, Ginette Caron. 

Le projet de Bell de remplacer une tour d’environ 18 mètres existante par une tour de type monopole de 29 mètres de hauteur sur un lot privé au nord de la rue Béland ne faisait toutefois pas consensus en mars. 

Les élus, bien qu’ils reconnaissaient la nécessité de l’infrastructure, n’étaient pas en accord avec son installation au cœur du village. Ils soutenaient alors que la future structure aurait un impact visuel important sur l’ensemble du périmètre urbain. 

Ginette Caron avait d’ailleurs demandé à Bell d’analyser d’autres solutions, dont la possibilité de s’installer sur des terrains que la Municipalité possède sur le rang 2. Cela aurait fait partie des vérifications de l’entreprise. 

«On nous a répondu que c’était trop loin, finalement. Ce n’était pas possible. On a aussi proposé un autre terrain, non loin d’April Super Flo. On se disait que ça pourrait être là et que ça ne déguiserait pas trop, mais encore une fois, on nous a fait comprendre que ça n’allait pas fonctionner. Bell préférait être chez elle.» 

Mme Caron convient toujours aujourd'hui que l’antenne viendra avoir un impact sur le panorama à L’Isle-Verte, mais se range maintenant derrière le projet pour s’assurer qu’un meilleur service de réseau sans fil soit enfin offert dans la région. Il s’agit du prix à payer. 

«Il y a vraiment un problème d’ondes. C’est difficile dans beaucoup de secteurs. On a demandé des améliorations et on a maintenant une occasion de les avoir. Est-ce qu’on peut se permettre de dire non parce qu’une tour sera érigée? Est-ce qu’on va risquer de voir l’entreprise aller réaliser un projet ailleurs?», s’est-elle questionné. 

Dans le processus d’implantation des derniers mois, les résidents du secteur concerné ont été invités à se prononcer. Quatre propriétaires sur sept auraient mentionné être en faveur. 

«Je suis autour de la table de la MRC de Rivière-du-Loup. Ça fait plusieurs années qu’on demande au gouvernement qu’il mette de la pression sur les compagnies de télécommunication pour qu’elles offrent un meilleur service. Maintenant, on l’a. C’est difficile de faire plaisir à tout le monde», a complété Ginette Caron.  

La nouvelle tour de télécommunication devrait être installée d’ici la fin de l’année. Selon la proposition initiale de l’entreprise, celle-ci sera située derrière un abri d’équipement à environ 32 mètres au nord de la rue Béland, sur un lot privé qui lui appartient à Bell. 

Plus de détails suivront… 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article